Cigarette électronique : crépitements et glouglous dans le clearomiseur

© cigarette electronique crepitements et glouglous

Nous traitons de sujets relatifs à la santé et à la médecine dans cette page.

Nous nous sommes entourés de spécialistes en médecine. Cela nous permet d'être pertinents et de ne diffuser que des informations vérifiées. Pour en apprendre plus sur notre démarche, n'hésitez pas à nous solliciter par email.

Vous êtes passé de la cigarette classique à celle électronique et vous vivez certainement une très belle expérience avec la vape. Cependant, il peut arriver que votre gadget connaisse quelques petites anomalies. Ainsi, il n’est pas rare d’être confronté à des crépitements ou des petits « glouglous » dans le clearomiseur.

Ces derniers peuvent être incommodants, voire nuisibles. Mais rassurez-vous, il existe bel et bien des solutions pour remédier à cet état de choses.

Cet article vous présente donc les origines possibles de ces dysfonctionnements, ainsi que quelques solutions pour les corriger.

Un manque d’entretien

cigarette electronique crepitements et glouglous
cigarette electronique crepitements et glouglous

Un peu comme tout autre équipement, votre cigarette électronique requiert une certaine régularité d’entretien pour être plus performante et plus résistante. Un appareillage mal entretenu ou sale peut être à l’origine des crépitements et des remontées de liquide au niveau de votre clearomiseur. Il serait donc judicieux de consacrer du temps pour nettoyer fréquemment votre clearomiseur et atomiseur.

À lire Arrêt du Tabac : L’Hypnose et la Cigarette Électronique, un Duo Gagnant ?

Généralement, un démontage complet suivi d’un passage à l’eau claire du clearomiseur, voire du RDA et du RTA, résout ce problème. Avant cette opération, prenez le soin de retirer la résistance. Tout ceci ne vous prendra que quelques minutes. Pour être plus préventif, vous pouvez passer une fois par jour un coup d’essuie-tout dans le drip-tip. Ceci permettra d’éliminer l’accumulation qui aurait eu lieu suite à la chauffe de la résistance.

Une défectuosité de résistance de la cigarette électronique

défectuosité de résistance de la cigarette électronique
défectuosité de résistance de la cigarette électronique

La résistance fait partie des éléments les plus sensibles de votre e-cigarette et vous le savez certainement. Alors, si votre matériel crépite ou fait « glouglou », il y a de fortes chances que cela provienne directement de la résistance. Les composantes de cet appareil ont également une « durée de vie« . Lorsque celle de la résistance est atteinte, elle deviendra évidemment inefficace. Dans ce cas, elle aura entièrement perdu sa force d’absorption.

La conséquence immédiate est qu’il y aura définitivement un excès de liquide au niveau de la chambre d’atomisation. Le surplus de liquide entraînera inéluctablement son écoulement par les airflows, ce qui pourra engendrer des crépitements. Il faudra donc être vigilant et veiller au bon état de votre résistance.

Une dose de coton insuffisante

Si après vérification vous remarquez que la dose de coton de votre appareil est normale, pensez alors au montage si vous utilisez un atomiseur reconstructible. Ces modèles présentent souvent des problèmes dus à un mauvais dosage du coton. Si cette dose de coton se révèle excessive, attendez-vous donc à un grincheux dry-hit.

À lire Comment recharger une cigarette électronique ?

Par contre, lorsque cette dernière est insuffisante, rien ne pourra retenir le liquide, il s’entassera encore dans la chambre d’atomisation. Vous devrez donc être patient et persévérant. Les détenteurs de clearomiseurs ne seront pas confrontés à ce problème.

Une chauffe insuffisante

Une chauffe insuffisante
Une chauffe insuffisante

Il peut également arriver que la résistance de votre cigarette ne soit pas suffisamment chauffée. Un peu comme dans les cas précédents, l’e-liquide, dans une telle situation, envahira la chambre d’atomisation. En effet, la chaleur produite ne sera pas assez forte pour assurer la vaporisation intégrale du e-liquide.

Pour en finir avec les crépitements, il est donc primordial de choisir la puissance adaptée à la résistance installée. Plus elle sera basse, plus les watts requis devront être élevés. L’idéal serait donc de bien pouvoir se servir des réglages et de recourir à votre mod ou box.

Un mauvais choix d’e-liquide

Pour la plupart du temps, l’e-liquide est à la base des crépitements de la cigarette électronique. Pour rappel, il constitue en un mot, l’élément déterminant de votre expérience en matière d’utilisation de l’e-cigarette. Au vu de toute son importance, son choix doit être fait avec le plus grand soin. Ainsi, il faudra prendre en compte la saveur et le taux de nicotine.

À lire Comment ouvrir une puff ?

Néanmoins, le taux de PG/VG doit également être considéré. Les clearomiseurs et les atomiseurs MTL conçus pour la vape indirecte requerront l’usage d’un liquide à forte dose de PG. Ainsi, les risques de dry-hit seront éliminés. En revanche, les clearomiseurs et RTA ou RDA destinés à la vape directe nécessiteront un liquide avec un fort taux de VG. Apprécié par les débutants de la vape, ce type de matériel possède, en effet, de conséquentes arrivées de liquides. Le choix d’un liquide trop fluide occasionnera une obstruction de la résistance qui sera dans ce cas vulnérable et incapable de réagir.

Afin de pouvoir trouver l’e-liquide adapté à votre équipement, il est recommandé de contacter le service client de votre fournisseur. Ce dernier vous aidera à faire un choix judicieux.

La manière de vapoter

comment vapoter
comment vapoter

Un dernier point pouvant être à l’origine des crépitements et glouglous dans votre clearomiseur concerne l’utilisation même de votre e-cigarette. Vous avez peut-être l’habitude d’avoir un tirage fort ou court quand vous utilisez la cigarette classique. Mais avec une e-cigarette, vous devriez impérativement abandonner cette habitude car elle est nuisible à votre gadget.

Ainsi, il vous faudra adopter un tirage beaucoup plus doux, et surtout plus long. En procédant ainsi, le liquide pourra se vaporiser de façon convenable et en intégralité. Ce faisant, vous avez de fortes chances de ne plus être confronté à des problèmes de crépitement ou de « glouglou ».

À lire Comment allumer une cigarette électronique ?

Les bons gestes à avoir pour prévenir les crépitements et glouglous

crépitements et glouglous
crépitements et glouglous

Vous savez désormais que les crépitements et autres « glouglous » dans votre clearomiseur ont des causes mais aussi des solutions. Alors, pour éviter ce genre de désagréments, il serait préférable de penser à les prévenir. Pour ce faire, il vous faudra veiller à ces quelques points :

  • un équipement propre
  • un montage correct
  • un e-liquide adapté
  • un tirage adéquat.

Pour aller beaucoup plus loin en ce qui concerne les mesures préventives, vous pouvez aussi ranger votre e-cigarette verticalement. Évitez ensuite de l’incliner, vous risquez de provoquer une trop importante arrivée de liquide vers la résistance.

Répondez à cet article