Quels sont les effets de la cigarette sur la cicatrisation ?

© PetitLien.fr - Quels sont les effets de la cigarette sur la cicatrisation ?

Nous traitons de sujets relatifs à la santé et à la médecine dans cette page.

Nous nous sommes entourés de spécialistes en médecine. Cela nous permet d'être pertinents et de ne diffuser que des informations vérifiées. Pour en apprendre plus sur notre démarche, n'hésitez pas à nous solliciter par email.

Découvrons les raisons pour lesquelles beaucoup de fumeurs de tabac ou de cigarette peuvent présenter des troubles de cicatrisation.

Le tabagisme limite le flux d’oxygène

Fumer du tabac ou des cigarettes est très mauvais pour la santé du fait de leur composition accrue en nicotine et en d’autres composants toxiques. Le tabagisme est alors reproché d’être la cause principale de plusieurs maladies plus ou moins graves.

Les complications de la cicatrisation après une chirurgie figurent également parmi les cas fréquents vécus par les fumeurs. En effet, après une grande intervention chirurgicale, presque tous les organes du corps ont besoin d’oxygène pour reprendre leur bon fonctionnement et afin de s’en remettre de l’acte de chirurgie, il en est de même pour la cicatrisation des plaies. Selon les études, fumer réduit fortement le flux de l’oxygène inspiré dans l’air que nous respirons et ralentit la cicatrisation. En principe, si la personne ne fume pas, elle va inhaler de l’oxygène qui va s’introduire directement dans la circulation sanguine par le biais de l’hémoglobine et va traverser vers la plaie. Ce phénomène va ainsi permettre de lutter contre les complications et les infections et va favoriser la régénérescence des tissus et la fermeture définitive et normale de la plaie. Si vous êtes un fumeur, les micro-vaisseaux de vos hémoglobines qui vont transporter l’oxygène dans tout votre corps seront considérablement rétrécis et en priveront vos tissus. D’où les complications de la cicatrisation.

À lire Arrêt du Tabac : L’Hypnose et la Cigarette Électronique, un Duo Gagnant ?

Le tabagisme épaissit le sang

La cicatrisation des plaies est parfois plus rapide chez les non-fumeurs que chez les fumeurs. Ceci est également expliqué par la présence des substances toxiques contenues dans la cigarette ou le tabac qui provoque l’épaississement du sang qui draine les tissus et limite le processus naturel de la cicatrisation après chirurgie. La fumée de la cigarette ou du tabac comprend en effet de la nicotine qui va perturber, voire même réduire considérablement la production de collagène qui est un élément nécessaire à la reconstruction rapide de la peau.

La nicotine va également réduire la circulation sanguine et par conséquent, la quantité des éléments nutritifs nécessaires à la cicatrisation. En plus de la nicotine, le fumeur inhale également du monoxyde de carbone. Ce monoxyde va diminuer la quantité de l’oxygène transporté dans le sang après une opération ou une chirurgie. Le tabac ou la cigarette contient également du cyanure d’hydrogène qui va également perturber le transport de l’oxygène dans le sang.

Le tabagisme augmente la quantité de sucre dans le sang

Mis à part les effets des composants du tabac et de la cigarette sur la cicatrisation des plaies, le tabagisme augmente également fortement la quantité de sucre dans le sang après une opération ou une chirurgie. Or, un taux élevé en glycémie dans le sang provoque la rigidité de toutes les artères et limite la circulation sanguine du fait de la présence des agrégats d’hémoglobine induite par la glycémie qui ne peuvent pas traverser tous les capillaires. Ces agrégats vont alors bloquer la circulation sanguine d’où le ralentissement de la cicatrisation des plaies.

Le tabagisme amplifie les douleurs

Tous les fumeurs ressentent souvent de très fortes douleurs après leur opération. Ces douleurs sont dues à l’inflammation de la partie. Ce qui rend très compliqués les soins de la cicatrice. Évitez alors de fumer, mais essayez de vapoter si vous le pouvez.

À lire Comment réparer son clearomiseur ?

Répondez à cet article