Cigarette électronique : bonne pour décrocher du tabac ?

© PetitLien.fr - Cigarette électronique : bonne pour décrocher du tabac ?

Nous traitons de sujets relatifs à la santé et à la médecine dans cette page.

Nous nous sommes entourés de spécialistes en médecine. Cela nous permet d'être pertinents et de ne diffuser que des informations vérifiées. Pour en apprendre plus sur notre démarche, n'hésitez pas à nous solliciter par email.

La prise de tabac fait partie des premières causes de maladies cardiovasculaires et respiratoires auxquelles sont exposés les Hommes. Arrêter de fumer serait donc très bénéfique pour toute personne tabagique. La cigarette électronique peut-elle aider un fumeur à stopper tout contact avec le tabac ? Si oui, comment doit-il s’y prendre ? Pour en avoir le cœur, vous êtes invité à lire cet article.

La cigarette électronique : qu’est-ce que c’est ?

La cigarette électronique est un dispositif doté d’une batterie et d’une résistance qui en chauffant l’E-liquide contenu dans un réservoir, permet à une personne de fumer.

À lire Arrêt du Tabac : L’Hypnose et la Cigarette Électronique, un Duo Gagnant ?

Domaine très sensible de santé, la production et la commercialisation des cigarettes électroniques sont en France soumises à une réglementation très stricte. En réalité, chaque e-liquide produit est de façon systématique enregistrée 6 mois avant sa mise sur le marché par l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du travail).

Composés principalement d’un solvant organique (PG ou VG), d’une préparation aromatisante et d’une concentration (20 mg/ml) ou non de nicotine, les e-liquides sont donc a priori sans grand danger pour l’Homme.

La cigarette électronique une aide précieuse contre la dépendance tabagique ?

La dépendance tabagique est une étude réalisée sur deux plans qui sont : physique et psychologique.

  • La dépendance physique

Liée au manque de nicotine, celle-ci peut être vaincue par divers moyens, dont l’utilisation de la cigarette électronique. S’il est vrai que pour combler un manque de nicotine un fumeur peut faire usage de varénicline ou de nicotine-non fumée, le plus efficace reste l’usage d’une E-cigarette.

À lire Comment éviter les fuites de ma cigarette électronique ?

Des études effectuées dans ce domaine ont su prouver que grâce à la cigarette électronique, les patients tabagiques arrivent mieux à s’en sortir.

  • La dépendance psychologique

Plusieurs traitements médicamenteux certifiés ont permis à de nombreux patients dépendants du tabac d’arrêter d’en prendre. Parmi ce grand nombre de traitements, les psychologues ont l’habitude de faire recours à l’usage de la cigarette électronique.

Ces derniers sont en effet parvenus à prouver qu’ils pouvaient limiter les troubles comportementaux dont leurs patients souffraient à cause de cette dépendance au tabac. Des expériences concluantes car

Que sait-on vraiment sur la toxicité d’une E-cigarette ?

En 2013 aux États-Unis, on a enregistré sur 1888 personnes 37 décès qui auraient été causés par l’utilisation d’e-liquides. Un bilan de santé qui avait alors tout de suite remis sur la table l’efficacité de l’utilisation de la cigarette électronique pendant une période de sevrage tabagique.

À lire Pourquoi ma cigarette électronique a un goût brûlé, une odeur de cramé ?

Une étude plus profonde de ce désastre humain a alors permis de constater que la majorité de ces personnes avaient utilisé des e-liquides hors commerce.

Par ailleurs, on a aussi découvert que ces personnes avaient utilisé d’autres produits comme le cannabis et bien d’autres qui sont pourtant interdits pendant l’utilisation d’une e-cigarette.

Des découvertes qui ont alors permis de concilier la position de la cigarette électronique comme moyen médical efficace de lutte contre la dépendance tabagique. Avec une fumée moins toxique que celle du tabac, une cigarette électronique peut alors bénéfique pour un fumeur.

De plus, en France le président de l’ANSES a affirmé que les e-liquides commercialisés dans son pays ne causeraient aucun problème de santé.

À lire Cigarette électronique : crépitements et glouglous dans le clearomiseur

Arrêter de fumer du tabac : quel est l’intérêt d’utiliser l’e-cigarette ?

Nombreuses sont les raisons qui poussent aujourd’hui les spécialistes à recommander la cigarette électronique aux fumeurs qui souhaitent en finir avec le tabac.

  • Des résultats encourageants

En faisant un sondage, les experts en France ont eu le temps de se rendre compte que près de 700 0000 fumeurs avaient arrêté le tabac avec l’aide de la cigarette électronique. Bien que ce processus semble un peu long, ces derniers sont tout de même parvenus à le faire. De quoi donc affirmé que la cigarette électronique peut en effet une personne à décrocher du tabac.

  • Une santé préservée

Selon les études de chercheurs britanniques qui ont été publiées dans Annals of internal medicine, l’utilisation de la cigarette électronique diminuerait le risque de cancer. En effet, des fumeurs qui pour un sevrage tabagique avaient préféré la cigarette électronique ont en 6 mois seulement présenté une baisse de produits toxiques dans leur corps.

De plus, dans l’organisme de ces fumeurs on a également enregistré une nette diminution de nitrosamines. Deux principales composantes qui permettent donc de réduire considérablement les risques d’apparition de cancer de poumons.

À lire Comment choisir la résistance de mon clearomiseur ?

Par ailleurs, en optant pour une cigarette électronique ces fumeurs pourront continuer à faire usage de leur dentition ainsi que de leur peau.

Pour conclure, la cigarette électronique (e-liquides authentiques et contrôlés) fait partie des moyens médicamenteux ou non efficaces qui peuvent permettre à un fumeur d’arrêter toute prise de tabac. Cependant, les données recueillies au cours de différentes études suggèrent aussi qu’une cigarette est un moyen transitoire.

Si cette utilisation dure dans le temps, elle peut devenir à son tour une forme de dépendance. Alors pour éviter toute déconvenue, il est recommandé d’être très prudent dans cette utilisation.

Répondez à cet article