Comment soigner la gale avec une recette de grand-mère ?

© la gale

Nous traitons de sujets relatifs à la santé et à la médecine dans cette page.

Nous nous sommes entourés de spécialistes en médecine. Cela nous permet d'être pertinents et de ne diffuser que des informations vérifiées. Pour en apprendre plus sur notre démarche, n'hésitez pas à nous solliciter par email.

Les maladies qui nuisent à la santé de l’homme sont légion. Parmi ses maladies redoutables pour la santé de l’homme se retrouve : la gale. Ne connaissant ni petits ni grands, cette affection fait des victimes par milliers. La gale est contagieuse, car elle se transmet d’une personne à une autre.

Autrefois, cette maladie fut redoutée à cause de l’absence de remèdes médicinale. Aujourd’hui, il existe des traitements efficaces pour venir à bout de cette affection.

Voici un guide qui vous aidera à savoir comment soigner la gale avec une recette de grand-mère.

Ce qu’il faut savoir sur la gale

la gale
la gale

Le sarcopte est le parasite responsable de la gale. Inobservable à l’œil nu, ce parasite vit de sang et peut mourir en quelques jours en dehors de la peau.

À lire Première semaine de grossesse : quels sont les signes cliniques ?

Pour se reproduire, la femelle sarcopte crée un passage dans la couche cornée de la peau où elle y dépose ses œufs. Les œufs éclosent trois à cinq jours après. Il faut attendre deux à trois semaines pour que les larves évoluent en adulte.

À la suite de l’éclosion, les sarcoptes séjournent sur la couche la plus superficielle de la peau, ce qui facilite la contagion de la maladie de personnes à personnes. La salive des sarcoptes crée des démangeaisons chez les personnes contaminées. Ces démangeaisons sont parfois intenses.

Les différentes formes de gale

La gale existe sous deux formes : la gale commune, la gale profuse et hyperkératosique.

  • la gale commune

Cette forme de gale est récurrente. Elle se manifeste par une présence peu nombreuse du parasite sur la peau. Cette affection se transmet par contact régulier avec la personne infectée. Ce cas est fréquent au sein d’une famille, d’une collectivité…

À lire Quels sont les traitements existants pour corriger l’hypermétropie et l’astigmatisme ?

  • La gale profuse

Plus contagieuse que la première forme, la gale profuse et hyperkératosique est la forme la plus virulente de la gale. Elle se manifeste par une présence accrue du parasite sarcopte, qui s’étend sur la peau. Cette forme de gale est plus fréquente chez les séniors habitant dans une collectivité et les personnes atteintes d’immunodépressions.

Quels sont les modes de transmission de la gale ?

gale sur la main
gale sur la main

Il existe plusieurs façons de contracter la gale. En effet, cette affection est transmissible par contact avec une personne infectée. En partageant les mêmes vêtements, des chaussettes et même des gants, vous pourriez attraper la gale. Cependant, ce mode de contamination est limité, car le parasite ne survit que quelques jours en dehors de la peau. Avec un lavage à 55 °C, le parasite meurt. Pour amoindrir la contamination tout en préservant votre vie, il est nécessaire de traiter cette affection.

Le contact est nécessaire lors des rapports sexuels. Ainsi, en ayant une relation intime avec une personne infectée vous pourrez aussi contracter la maladie de la gale. La gale est une affection cosmopolite, car elle concerne toutes les couches sociales, que vous soyez fermier vivant dans une ferme, un habitant de la ville, petite ou grande.

La gale peut être contractée par le biais des animaux vers l’homme. Cette forme de gale est connue sous le nom de gale animale. Ces symptômes sont identiques à celle fréquemment observée chez l’homme. En revanche, la gale animale n’est pas transmissible d’homme à homme.

À lire Dominique Joubert & Jean-François Floch dépistent plus de 15 cancers

Comment savoir que vous avez attrapé la gale ?

Les premiers symptômes de la gale sont les démangeaisons, suivi de lésions sur la peau. Dès l’apparition des premiers symptômes, veuillez consulter un médecin. C’est au cours de la nuit que les démangeaisons deviennent plus intenses sur des zones telles que :

  • les poignets,
  • l’intérieur des fesses,
  • les seins chez la femme
  • entre les doigts,
  • les plis du coude,
  • etc.

D’habitude, le dos et le visage sont exempts de symptômes.

À défaut d’éviter tout contact humain, il est difficile de prévenir la gale, et ce, avec une bonne hygiène de vie.

Les remèdes pour traiter naturellement la gale

Jadis, nos grands-mères utilisaient des astuces à base d’ingrédients naturels pour venir à bout de la gale. Voici des solutions naturelles simples et faciles à réaliser chez soi pour éliminer la gale.

À lire Comment soigner un ongle incarné avec un remède de grand-mère ?

L’eau de Javel

Élément de nettoyage, l’eau de Javel est très efficace pour éliminer les acariens sur n’importe quelle surface. Dans un bol, versez une bonne quantité d’eau et un peu d’eau de Javel. Aspergez de ce mélange, la zone affectée. Cette méthode est à réaliser plusieurs fois sur plusieurs jours.

Le vinaigre blanc

gale
gale

Réputé pour sa capacité à éliminer les microbes, le vinaigre de cidre vient également à bout du parasite entraînant la gale. Dans un récipient, ajoutez la même quantité de vinaigre de cidre et d’eau. Imbibez le contenu de ce mélange à l’aide d’un coton que vous appliquerez sur la zone affectée. Il faudra laisser reposer pendant un bon moment, soit un quart d’heure. Rincez abondamment la partie traitée avec de l’eau tiède. Cette opération est à répéter en moyenne 3 fois par jour sur 14 jours.

Vous verrez des résultats satisfaisants au bout de 7 jours. Continuez jusqu’à la disparition totale de l’infection.

L’huile de romarin

Grâce à son action antimicrobienne, l’huile de romarin permet la prolifération de la gale. Cette huile atténue la douleur et empêche la progression d’infections secondaires.

À lire Où se situe la pharmacie de nuit à Cannes ?

Le poivre de cayenne

La capsaïcine contenue dans le poivre de cayenne atténue la douleur causée par la gale. Appliquez dans votre bain chaud, une tasse de cayenne. Restez-y jusqu’à ce que l’eau devienne froide. Puis rincer votre corps. Prenez garde que le cayenne ne rentre pas dans vos yeux.

À défaut de le prendre en bain, vous pouvez faire une pâte à base du poivre de cayenne. Avec deux gouttes d’eau, faites une pâte à appliquer sur la zone affectée. Laissez reposer pendant quelques moments, puis rincer.

L’aloe vera

Cette plante est réputée pour ses propriétés curatives dans le traitement des infections de la peau notamment celui du visage. Dans le traitement de la gale, l’aloe vera apparaît comme étant un meilleur allié. Cette plante a le pouvoir de calmer les démangeaisons de la peau. Des études menées par les chercheurs du complexe hospitalier et universitaire d’Obafemi Awololo au Nigéria à prouver que le gel de l’aloe vera offre d’excellents résultats dans le traitement de la gale.

Voici une recette simple à faire avec l’aloe vera. Prenez une feuille d’aloe vera que vous découperez de l’intérieur vers l’extérieur afin d’obtenir deux feuilles bien distinctes. Avec une cuillère ou un couteau, râpez le gel d’aloe vera dans un bol.

Avant de pratiquer le gel d’aloe vera, il est important de laver la partie concernée. Après le lavage, appliquer sur la zone infectée une bonne couche de gel. Laissez reposer pendant une demi-heure. N’oubliez pas de nettoyer à l’eau froide la zone.

Répétez l’opération deux fois par jour jusqu’à la disparition totale de l’affection.

Important : Après avoir utilisé ces remèdes, il est nécessaire d’empêcher tout contact avec une personne infectée au risque d’être à votre tour recontaminée.

Quelques conseils pour lutter efficacement contre la gale

Quand une telle affection survient, il est important de prendre des précautions pour éviter une autre catastrophe sanitaire.

Tout d’abord, il faudra traiter tous les membres de la famille ayant de près ou de loin un contact avec la personne contaminée. Ensuite, il faudra laver les vêtements et les literies utilisés depuis l’avènement de la gale. Si vous n’êtes pas sûr de la période de propagation, n’hésitez pas à laver tous les draps de lit et vêtements déjà utilisés. Le parasite de la gale peut être éliminé grâce au cycle de lavage. Alors, n’oubliez pas de régler votre sécheuse à une température maximale. Si vous avez des moquettes ou des tapis, passez-les à l’aspirateur et mettez à la poubelle le sac d’aspirateurs. Pour plus d’efficacité, vous pourrez utiliser la poudre de borax et un nettoyeur vapeur.

Pour vaincre la gale, il n’en faut pas beaucoup, il suffit d’utiliser le bon remède et d’adopter une hygiène de vie saine.

Ne négligez pas la consultation chez le médecin traitant

Si vous avez les symptômes de la gale, il est inutile de chercher des recettes de grand-mère dans un premier temps puisque la consultation chez le médecin sera indispensable, voire primordiale. Vous devez donc avoir un diagnostic.

  • La gale peut clairement s’aggraver au fil des jours, d’où l’intérêt de consulter rapidement un médecin qui pourra vous proposer un traitement.
  • Après un tel diagnostic, ce professionnel de la santé pourra peut-être vous proposer un traitement adapté.

Toutefois, contre des maladies particulièrement graves comme la gale, évitez l’auto-médication ou toutes les astuces dénichées sur le web.

Répondez à cet article