Petitlien.frSantéComment obtenir un remboursement pour sa réduction mammaire à Lyon ?

Comment obtenir un remboursement pour sa réduction mammaire à Lyon ?

Une forte poitrine peut très vite se révéler gênante pour le quotidien. Entre les douleurs au dos et les difficultés à effectuer certains exercices sportifs, les déconvenues liées à cette opulence mammaire peuvent être nombreuses. Heureusement, il est possible de subir une chirurgie de réduction. Cependant, ce type d’intervention coûte relativement cher. Il est donc important de se demander si elle est couverte par l’Assurance Maladie. On vous en dit plus dans cet article.

Dans quels cas bénéficier d’un remboursement pour la réduction mammaire ?

Une réduction mammaire coûte entre 2 000 et 5 000 euros à Lyon en fonction de la ptose mammaire à corriger. Plusieurs raisons peuvent vous pousser à opter pour une réduction mammaire. Cependant, l’opération n’est prise en charge par la sécurité sociale qu’en cas d’hypertrophie mammaire avérée qui nécessite de retirer plus de 300 g par sein. Cette masse correspond généralement à un ou deux bonnets. Dans le cas où au cours de l’intervention, on retire moins de 300 g, la chirurgie est considérée comme esthétique et vous ne bénéficierez donc pas d’une prise en charge par la sécurité sociale.

En général, au cours d’une intervention de réduction mammaire, le chirurgien devrait enlever plus de 300 g. Néanmoins, le contraire peut arriver. C’est pourquoi vous pouvez demander à votre chirurgien à Lyon deux devis. Par ailleurs, généralement, c’est au cours de votre consultation que votre chirurgien détermine si votre opération pourra ou non bénéficier d’une prise en charge de la sécurité sociale. Notez toutefois qu’il n’est pas nécessaire d’adresser une demande d’entente préalable au médecin-conseil de la sécurité sociale.

C’est également le chirurgien qui fixe le montant du remboursement pris en charge par la Sécurité Sociale. Pour cela, il existe plusieurs modes de calcul généralement favorables pour la patiente. Toutefois, même en cas de prise en charge, les honoraires du médecin restent à la charge de la patiente. Il est possible tout de même qu’elles soient couvertes par une mutuelle. Par ailleurs, lorsque le poids de la partie retirée atteint 290 grammes, la prise en charge de la sécurité sociale est maintenue.

Comment effectuer sa demande de remboursement ?

Dans le cas où la partie du sein enlevé atteint les 300 grammes stipulés, le remboursement est automatique et vous n’avez en principe besoin de suivre aucune procédure. Cependant, dans le cas où la masse retirée du sein n’atteint pas les 300 grammes, vous devrez adresser une demande au préalable à votre assurance maladie. Elle doit être accompagnée d’un dossier bien complet et documenté. C’est à votre chirurgien de remplir la demande qui se présente sous la forme d’un formulaire. Vous aurez ensuite le devoir d’envoyer le formulaire à votre caisse primaire d’Assurance — maladie (CPAM).

Une absence de réponse dans les 15 jours qui suivent votre demande implique une réponse favorable, mais pour vous rassurer, vous pouvez appeler la CPAM. Par ailleurs, il peut arriver que vous soyez soumis à un examen clinique par la CPAM, ceci entre toujours dans le cadre des vérifications d’usage. Dans le cas d’un refus, vous pouvez faire appel dans les deux mois qui suivent la date de réception du courrier notifiant le refus. Dans ce cas de figure, un chirurgien sera mandaté par la sécurité sociale pour un contrôle.

Latest Posts