Petitlien.frMaisonComment enlever le collant d'un pansement sur la peau ?

Comment enlever le collant d’un pansement sur la peau ?

Porter un pansement est plus ou moins agrĂ©able, l’enlever est un calvaire. Il faut ĂȘtre trĂšs minutieux pour dĂ©coller le sparadrap de la peau sans douleur, ou plutĂŽt avec moins de douleur que si on l’enlevait d’un coup. Une fois le pansement ĂŽtĂ©, le calvaire est loin d’ĂȘtre terminĂ©. L’adhĂ©sif est restĂ© bien collĂ© sur la peau. Vous avez beau le laver Ă  l’eau et au savon, le frotter ou essayer de le retirer point par point, mais rien. Vous ne rĂ©coltez que des brĂ»lures, irritations cutanĂ©es et plus de douleur. Comment enlever le collant du pansement sur la peau ? Il existe des astuces parfois insoupçonnĂ©es pour vous aider Ă  vous dĂ©barrasser de ces traces de colle qui vous mettent mal Ă  l’aise. Encore il faut qu’elles soient Ă  votre portĂ©e. Voici comment vous dĂ©barrasser du reste d’adhĂ©sif encore collĂ© sur votre peau, avec des produits que vous trouverez sur vos Ă©tagĂšres dans vos tiroirs et boĂźtes Ă  pharmacie. Des produits qui renferment des actifs anti adhĂ©sifs qui vont vous Ă  dire adieu ces marques collantes.

Les huiles

petite blessure
petite blessure

La graisse contenue dans les huiles a un effet actif sur les produits collants que ce soit sur la peau, le mĂ©tal, le plastique, le tissu et le bois. Elle permet alors de l’enlever facilement. Ça marche aussi pour la peau.

Voici deux huiles qui vous permettront de dire rapidement adieu au collant du pansement sur la peau.

  • L’huile d’olive

PrĂ©sente sur vos Ă©tagĂšres, l’huile d’olive est une mĂ©thode simple pour arriver au bout des traces d’adhĂ©sif laissĂ©es par le pansement sur la peau. Il vous suffit d’imbiber du coton d’une bonne quantitĂ© d’huile d’olive. Une fois que c’est fait, appliquez doucement sur les zones collantes jusqu’Ă  ce que l’adhĂ©sif soit complĂštement ĂŽtĂ©.

  • L’huile d’amande douce

Comme son nom l’indique l’huile d’amande douce est rĂ©putĂ©e pour ses vertus sur la peau. L’utiliser pour enlever le collant du pansement sur la peau est assez simple. Pour se faire il faut en mettre abondamment sur du coton et passer le tout sur les endroits qui collent sans frotter, et le tour est jouĂ© !

Pour cette mĂ©thode vous pouvez utiliser d’autres huiles vĂ©gĂ©tales que vous avez sous la main. Mais celles citĂ©es sont les plus couramment employĂ©es dans ce genre de cas.

Les feuilles de VĂ©ronique

pansement
pansement

Cette recette à base de feuilles de véronique prend un peu de temps pour la préparation mais vous ne serez pas déçu de. Pour enlever le collant du pansement sur la peau avec les feuilles de véronique il faut :

  • Faire bouillir un quart de litre d’eau
  • Enlever du feu
  • MacĂ©rer les feuilles de vĂ©ronique
  • Mettre dans l’eau chaude
  • Laisser infuser durant 15 minutes
  • Laisser refroidir
  • Imbiber le coton du liquide obtenu
  • Appliquer partout oĂč ça colle

Il faut attendre quelques minutes avant de rincer Ă  l’eau tiĂšde pour un rĂ©sultat plus efficace.

Les solutions

solutions
solutions

Vous les avez souvent dans vos tiroirs, placards et trousses. Comment enlever le collant du pansement sur la peau avec les solutions ? C’est assez dĂ©licat et cela nĂ©cessite de la prĂ©cision car certaines d’entre elles peuvent affecter votre peau en cas de mauvaise utilisation. Voici trois solutions que vous pouvez utiliser chez vous pour vous dĂ©barrasser des restes d’adhĂ©sif sur la peau aprĂšs avoir enlevĂ© votre pansement.

  • L’alcool

Vous pouvez employer l’alcool mĂ©dical ou l’alcool de consommation (whisky, rhum, cognac ou autres). Vous devez alors bien mouiller du coton avec de l’alcool, peu importe celui que vous employez. Faire passer en douceur le coton mouillĂ© sur les zones collantes en Ă©vitant de frotter. Vous verrez que le collant va former des boules que vous pouvez enlever avec le mĂȘme coton imbibĂ© d’alcool ou avec vos doigts simplement.

  • L’Ă©ther

L’Ă©ther diĂ©thylique ou simplement Ă©ther est Ă  la fois trĂšs efficace et dangereux. Il est disponible en pharmacie ou Ă  l’hĂŽpital. Si vous en avez, il faut en mettre juste une petite quantitĂ© sur du coton et passer de maniĂšre dĂ©licate sur les traces de masses adhĂ©sives. Il ne faut surtout pas frotter. L’Ă©ther pourrait facilement vous irriter la peau.

N.B. : c’est un produit trĂšs inflammable vous devez prendre vos prĂ©cautions avant d’en faire usage.

  • Le sĂ©rum physiologique

Le sĂ©rum physiologique est un concentrĂ© de solvant souvent utilisĂ© en beautĂ© pour la dĂ©pigmentation de la peau. Il peut aussi ĂȘtre utilisĂ© comme antiadhĂ©sif contre les traces collantes laissĂ©es par un pansement. Il vous suffit de mettre quelques gouttes de votre sĂ©rum physiologique sur du coton et tamponner les marques adhĂ©sives.

N.B. : il ne faut surtout pas exagĂ©rer sur la dose. Car trĂšs concentrĂ©, le sĂ©rum physiologique quand il n’est pas diluĂ© peut causer de graves inflammations de la peau.

  • Le dissolvant pour vernis Ă  ongles

​​​​​​​Produit rĂ©putĂ© dans la cosmĂ©tique pour retirer du vernis sur les ongles, le dissolvant est un antiadhĂ©sif efficace. Pour qu’il enlĂšve les marques de collant du pansement, il faut en mettre sur du coton et passer sur les endroits qui collent. Tout comme l’Ă©ther, il est possible que le dissolvant vous irrite la peau. Faites donc attention de ne pas en mettre partout sur vous.

N.B. : si vous avez une peau sensible, choisissez un dissolvant sans acĂ©tone. Cela vous Ă©vitera de souffrir encore plus que quand vous vous ĂȘtes blessĂ©s.

Pour vous assurer que les traces de masses adhĂ©sives disparaissent totalement, prendre un bain ou une douche chaude. L’eau chaude va Ă©liminer les plus petites particules d’adhĂ©sif, parfois pas trĂšs visibles, qui sont restĂ©es collĂ©es Ă  votre peau.

Ce qu’il ne faut pas faire

  • Frotter

DĂšs que vous voyez des traces de masses adhĂ©sives sur votre peau trĂšs souvent le premier rĂ©flexe c’est d’essayer de les enlever en frottant. C’est justement ce qu’il ne faut pas faire. Ça ne va pas vous aider Ă  grand-chose Ă  part vous faire mal en provoquant des picotements et brĂ»lures sur ces zones.

  • Gratter

TrĂšs souvent dĂšs que vous enlevez votre pansement, hormis le fait qu’il laisse des masses adhĂ©sives sur votre peau, la zone oĂč il Ă©tait fixĂ© vous dĂ©mange. Ne grattez surtout pas. C’est adhĂ©sif au contact de l’air qui provoque des dĂ©mangeaisons Ă  ces endroits. Ce que vous avez Ă  faire, c’est d’enlever le collant restant sur votre peau Ă  l’aide d’une des astuces citĂ©es dans cet article et vous serez dĂ©barrassĂ© de cette sensation dĂ©sagrĂ©able.

  • Éviter d’infecter la plaie

En appliquant des produits pour vous dĂ©barrasser du collant laissĂ© par le pansement, faites attention Ă  votre plaie ou cicatrice (si elle est presque guĂ©rie). Nettoyez seulement les zones couvertes de traces de masses adhĂ©sives. Faites le dĂ©licatement au risque d’infecter votre plaie, coupure, blessure. Ne mettez pas les produits directement dessus sauf en cas de conseil de votre mĂ©decin ou pharmacien.

Toutefois pour enlever le collant laissĂ© par le pansement Ă  la maison, il est davantage conseillĂ© d’utiliser des mĂ©thodes naturelles et non toxiques comme les huiles et les plantes.

  • Autres conseils

Si aprĂšs application des mĂ©thodes citĂ©es tout au long de cet article, les traces de masses adhĂ©sives persistent recommencez l’opĂ©ration en l’espace d’au moins 24 heures pour Ă©viter d’agresser votre peau.

VĂ©rifiez toujours la composition des produits pour ne pas ĂȘtre victimes d’une rĂ©action allergique. Dans ce dernier cas oĂč en cas d’irritation de la peau aller consulter un mĂ©decin ou un pharmacien.

Les produits comme l’Ă©ther, le dissolvant ou le sĂ©rum physiologique ne sont pas conseillĂ©s pour la peau des bĂ©bĂ©s et des enfants.

Pour les plus patients, les traces collantes aprĂšs avoir retirĂ© le pansement s’effacent toutes progressivement avec le temps.

Comment retirer un pansement sans faire mal ?

Autant un enfant peut ĂȘtre ravi d’avoir un pansement Ă  l’effigie de ses hĂ©ros, comme les princesses Disney ou Mickey par exemple, autant l’étape du dĂ©collement du pansement peut souvent se solder par des cris et des pleurs. Alors comment faire pour passer ce moment difficile le plus facilement possible ? Vous pouvez ĂȘtre tentĂ© d’immerger votre plaie pour le retirer. Pourtant ce n’est pas forcĂ©ment une bonne idĂ©e, car vous allez par la mĂȘme occasion mouiller votre plaie en cours de cicatrisation. L’eau va faire gonfler la peau et la croĂ»te en formation va se ramollir. Le risque est donc que cela se mette Ă  suinter et que la cicatrisation prenne du retard. Il est prĂ©fĂ©rable d’appliquer sur les bords un peu d’huile, comme de l’huile d’olive ou de l’huile d’amande douce. Vous pouvez en mettre avec un coton tige ou bien avec votre doigt. Par contre, si vous utilisez cette mĂ©thode, pensez bien Ă  rincer le tour de la plaie et la sĂ©cher si vous devez remettre un nouveau pansement, sinon cela ne va plus coller Ă  la peau. La vaseline fonctionne Ă©galement. Par contre si vous avez un strapping, vous pouvez tout Ă  fait profiter d’une douche bien chaude pour qu’il se dĂ©colle facilement et progressivement, car vous n’avez pas de plaie sous la bande adhĂ©sive. Une autre technique consiste Ă  utiliser un sĂšche-cheveux. Faites souffler l’air chaud pendant quelques secondes au dessus de la partie adhĂ©sive du pansement. En se rĂ©chauffant la colle va se dissoudre et vous pourrez enlever le pansement plus facilement et sans douleur. Vous pouvez aussi utiliser un glaçon pour anesthĂ©sier la peau avec le froid. Vous devez le passer sur le tour du pansement Ă  l’endroit oĂč il y a de l’adhĂ©sif. Enfin, vous pouvez vous procurer en parapharmacie et Ă©galement sur internet un flacon antiadhĂ©sif. Les laboratoires ont conçu ce produit pour vous permettre de dĂ©coller sans douleur un pansement, ainsi que pour ĂŽter les traces de colle qui peuvent rester mĂȘme une fois que vous n’avez plus de pansement. Vous aurez besoin d’appliquer seulement quelques gouttes du produit sur le bord du pansement adhĂ©sif.

Un dernier conseil, si cela vous concerne en tant qu’adulte et notamment si vous ĂȘtes un homme, je vous conseille fortement de penser Ă  vous raser dĂ©licatement autour de la plaie. Non seulement le pansement va mieux adhĂ©rer Ă  la peau et donc protĂ©ger la plaie, mais en plus vous ne subirez pas une Ă©pilation gratuite au moment d’enlever votre pansement.

Quelle alternative au pansement qui colle ?

Peut-ĂȘtre avez-vous subi une intervention ces derniers jours ? Ou bien vous vous ĂȘtes fait une plaie qui nĂ©cessite des soins et donc d’ĂȘtre protĂ©gĂ©e avec un pansement. En effet, le pansement sert Ă  maintenir un produit sur la peau, qu’il soit dĂ©sinfectant ou hydratant en cas de brĂ»lures. Mais c’est avant tout une protection pour faire barriĂšre aux germes et Ă©viter qu’il n’infecte la plaie. Le pansement est donc indispensable dans de nombreuses situations. Pour autant, il existe des alternatives aux pansements secs que nous avons tous dans notre armoire Ă  pharmacie. Ces pansements alternatifs dont je vais vous parler, gardent la mĂȘme efficacitĂ© sans avoir Ă  subir l’étape de l’arrachage douloureux du pansement. Bien Ă©videmment cela va dĂ©pendre de :

  • La localisation de la plaie
  • L’étendue de la plaie
  • La gravitĂ© de la plaie

En fonction de ces critĂšres, vous pourrez notamment vous procurer des filets de maintien, qui permettent de garder en place une compresse sans avoir besoin d’appliquer un adhĂ©sif par dessus. Ce filet possĂšde Ă©galement d’autres avantages comme le fait de pouvoir le rĂ©utiliser si celui-ci n’a pas Ă©tĂ© souillĂ©. Cela laisse Ă©galement la peau respirer et vous permet de garder de la mobilitĂ©. Vous pourrez en trouver facilement chez votre pharmacien ou en commandant sur une pharmacie en ligne. Dans le cas d’une entorse qui nĂ©cessite un strapping, vous pouvez Ă©galement opter pour une bande de fixation non adhĂ©sive. Il s’agit cette fois d’une bande cohĂ©sive Ă©lastique. Elle peut Ă©galement servir Ă  maintenir en place des compresses de maniĂšre plus efficace qu’une simple bande. Ce type de bande peut donc ĂȘtre repositionnĂ© au besoin.

Si vous avez une plaie superficielle et peu Ă©tendue, vous pouvez appliquer un pansement en spray. Il est question d’un film invisible car transparent qui est posĂ© directement sur la peau. Vous ne pouvez donc pas faire tenir une compresse ou un traitement avec ce spray. Cela sert uniquement si vous vous ĂȘtes fait une coupure ou si votre enfant est tombĂ©. La condition est que vous devrez nettoyer la plaie avant de pulvĂ©riser le pansement en spray. Ce spray va aider Ă  la cicatrisation en gardant la plaie Ă  l’abri des germes. Il sera rĂ©sistant Ă  l’eau, ainsi qu’aux frottements de vos vĂȘtements dessus. C’est bien pratique si votre plaie se situe au niveau d’une articulation oĂč un pansement standard ne va tenir. Pour que le pansement en spray tienne bien, vous devrez nettoyer la plaie au prĂ©alable et bien la sĂ©cher pour aider l’adhĂ©rence. Vous devez tenir le spray Ă  une distance de 10 centimĂštres de votre peau. Attendez au moins une minute avant de remettre un vĂȘtement par dessus. Le pansement en spray se rĂ©sorbe de lui-mĂȘme en quelques jours.
Toujours pour une plaie superficielle, vous avez le pansement liquide. Le principe est le mĂȘme que pour le pansement en spray. Il s’applique cette fois avec une spatule vendue avec le produit.

Comme vous le voyez, vous pouvez proposer à votre enfant d’autres types de pansements s’il ne supporte pas de devoir arracher son pansement.

Comment choisir son pansement collant ?

En fonction du type de plaie, vous avez la possibilitĂ© de choisir entre plusieurs pansements. Dans le cas des plaies superficielles et peu Ă©tendues, nous avons dĂ©jĂ  vu dans une rubrique prĂ©cĂ©dente que vous pouviez utiliser les pansements secs classiques, comme les pansements en spray. En ce qui concerne les pansements secs, vous pouvez Ă©galement choisir entre plusieurs critĂšres. Si ce sont des pansements destinĂ©s Ă  vos enfants et petits enfants, il y a fort Ă  parier que votre choix se porte sur des pansements colorĂ©s, avec de jolis imprimĂ©s ou encore avec l’image de ses hĂ©ros. Bien Ă©videmment pour les plus grands il faudra rester classique, ce qui ne signifie pas pour autant que vous n’aurez qu’un seul modĂšle en rayon. Vous pouvez choisir une boite de pansements contenant diffĂ©rentes tailles ou prĂ©fĂ©rer un rouleau de pansement adhĂ©sif Ă  dĂ©couper Ă  la taille souhaitĂ©e en fonction de la zone Ă  couvrir. Certaines marques vous proposent aussi des pansements impermĂ©ables pour ne pas qu’ils se dĂ©collent dĂšs que vous prenez votre douche. Cela permet de ne pas mouiller la plaie et donc retarder sa cicatrisation. Ce type de pansement sera aussi rĂ©sistant Ă  la sueur ce qui est une bonne nouvelle si vous faites du sport ou si vous ĂȘtes dans une rĂ©gion oĂč il fait chaud. Pour les plaies qui saignent ou qui vont exsuder, veillez Ă  porter votre attention sur la qualitĂ© d’absorption du pansement pour ne pas qu’il soit saturĂ© au bout de 5 minutes. Il existe Ă©galement des pansements spĂ©cifiques. Vous avez notamment les pansements adaptĂ©s pour les ampoules. Tout le monde a dĂ©jĂ  fait la mauvaise expĂ©rience d’avoir une ampoule douloureuse au niveau de l’arriĂšre du pied suite Ă  une longue randonnĂ©e ou l’essaie de nouvelles chaussures. Il faut donc choisir un pansement qui rĂ©siste aux frottements et qui amortissent Ă©galement pour avoir moins mal, comme le pansement hydrocolloĂŻde. Pour les brĂ»lures, les pansements sont aussi spĂ©cifiques. Avant toute chose, vous devez savoir que vous pouvez vous traiter en automĂ©dication que si votre brĂ»lure fait partie des brĂ»lures de premier et seconde degrĂ©s, ainsi qu’à la condition qu’elle ne soit pas plus grande que la paume de votre main. Si elle est plus grande et si vous avez des cloques, vous devez vous rendre aux urgences. En ce qui concerne les pansements vendus en pharmacie pour les brĂ»lures peu Ă©tendues et peu graves, vous avez le pansement hydrogel pour apaiser avec le frais et les pansements hydrofibres pour absorber les exsudations.

VoilĂ  pour les plaies que vous pouvez vous faire dans votre quotidien. Vous avez bien entendu accĂšs Ă  d’autres types de pansements Ă  la pharmacie. Ceux-ci vous seront dĂ©livrĂ©s Ă  la condition d’avoir une ordonnance de votre mĂ©decin traitant, chirurgien ou infirmiĂšre libĂ©rale. C’est notamment le cas pour les ulcĂšres, les plaies bourgeonnantes ou fibrineuses, les soins d’escarres ou encore aprĂšs une intervention chirurgicale. Il s’agira dans ces situations de pansements trĂšs diffĂ©rents en fonction de ce qui est recherchĂ© :

  • stĂ©riles (en post opĂ©ratoire ou pour une brĂ»lure)
  • trĂšs absorbant (en cas d’écoulement de fluide comme le sang ou la lymphe)
  • Qui maintiennent un milieu humide pour que les cellules se multiplient
  • avec des principes actifs pour favoriser la cicatrisation.

Comme vous le voyez, dans certains cas, choisir un pansement peut s’avĂ©rer compliquĂ©. Il convient donc de consulter un professionnel et de suivre la prescription de soins pour cicatriser au plus vite sans risque de surinfection.

Comment mettre et enlever un pansement collant ?

Mettre un pansement a tout autant son importance que de l’enlever et pour plusieurs raisons. La premiĂšre est que si vous collez mal votre pansement, il ne va pas tenir aussi longtemps qu’il le devrait. De ce fait vous serez obligĂ© de le changer plus souvent. Vous finirez par avoir une accumulation de colle sur votre peau ce qui peut vous crĂ©er des dĂ©mangeaisons et donner un aspect un peu nĂ©gligĂ©. Ensuite, il est nĂ©cessaire de choisir le pansement adaptĂ© Ă  sa plaie tant au niveau de la taille et que de sa spĂ©cificitĂ© pour ne pas retarder la cicatrisation. Enfin la pose d’un pansement adaptĂ© doit se faire Ă©galement avec des rĂšgles d’asepsie (c’est-Ă -dire d’hygiĂšne) pour ne pas risquer d’infecter la plaie de surcroĂźt. Pour enlever un pansement, c’est exactement la mĂȘme chose. S’il adhĂšre Ă  la croĂ»te en formation, vous risquez de tout arracher et donc de repartir en arriĂšre du point de vue de la cicatrisation. En ĂŽtant la colle rĂ©siduelle du pansement, il convient aussi de faire attention Ă  ce que le produit utilisĂ© n’aille pas sur la plaie ou ne dessĂšche pas la peau pour ne pas l’irriter. Comme vous le voyez, cela peut paraĂźtre simple et peu important, mais cela ne l’est pas forcĂ©ment. Voici donc les Ă©tapes Ă  respecter pour poser, enlever un pansement et ĂŽter la colle rĂ©siduelle sans faire d’erreur.

La premiĂšre chose Ă  faire est de nettoyer la plaie avec de l’eau savonneuse ou un dĂ©sinfectant. Évitez de prendre du coton, car les fibres vont se coller Ă  la plaie. Il est prĂ©fĂ©rable d’utiliser des compresses. Attrapez votre compresse par les 4 coins que vous tenez avec la pince d’une seule main. C’est comme si la compresse Ă©tait le ballon d’une montgolfiĂšre et votre main la nacelle. Avec l’autre main, versez le dĂ©sinfectant dessus sans toucher la compresse avec votre flacon. Appliquez ensuite la compresse au centre de la plaie et nettoyez en faisant un escargot. Par cette mĂ©thode vous allez Ă©liminer les saletĂ©s vers l’extĂ©rieur de la plaie qui se seraient mises dans la plaie suite Ă  une chute. Si cela est trop douloureux, il vous faudra plus de compresses, pour d’abord nettoyer les bords de la plaie, puis faire le centre. Ne frottez pas la plaie, mais tamponnez-la doucement avec la compresse imbibĂ©e.

Passez ensuite une compresse sĂšche pour Ă©liminer l’humiditĂ© sur le tour de la plaie. Cela permettra au pansement de bien adhĂ©rer. Dans le cas d’un renouvellement de pansement, il se peut qu’il reste de la colle du prĂ©cĂ©dent pansement. Pour que le nouveau colle parfaitement, vous serez surement obligĂ© d’enlever la colle. Nous avons vu qu’il existait plusieurs produits pour le faire. Peu importe la mĂ©thode que vous choisirez, veillez Ă  ne pas en mettre sur la plaie, car cela peut brĂ»ler, irriter ou stopper un bourgeonnement en cours. Appliquez-le tranquillement, sans risque d’ĂȘtre dĂ©rangĂ© ni bousculĂ©, si vous avez des enfants par exemple, et surtout ne frottez pas mĂȘme sur une peau saine. Une fois la colle enlevĂ©e, rincez pour ne dĂ©shydrater et irriter la peau, et sĂ©chez pour que le nouveau pansement adhĂšre de nouveau.
Enfin, veillez à choisir un pansement adapté à votre plaie.

Un peu d’huile pour enlever la partie collante

Les pansements sont efficaces puisqu’ils vous permettent de lutter contre les saignements et vous n’exposez pas vos blessures à l’air libre et aux infections. Toutefois, la partie collante est souvent difficile à enlever.

  • Vous devez ĂȘtre vigilant surtout si vous avez une coupure, mais gĂ©nĂ©ralement, l’huile permet d’enlever la partie collante.
  • Evitez de trop appuyer, car la coupure pourrait s’ouvrir Ă  nouveau et les saignements seraient au rendez-vous.

Il suffit parfois d’attendre quelques jours, car, avec les douches, le collant s’enlùve de maniùre naturelle sans entacher votre blessure ou augmenter les douleurs.

Latest Posts