Comment enlever le gasoil sur les vêtements ?

© PetitLien.fr - Comment enlever le gasoil sur les vêtements ?

Lorsqu’on joue au mécanicien ou au bricoleur sur sa voiture, il est possible de se salir avec du gasoil. Ainsi, une tache a tôt fait de se coller à votre habit quand on est au contact de cette substance. Tache de graisse, de goudron ou de gasoil, c’est assez difficile de s’en débarrasser quand on ne trouve pas la solution adéquate. Comment enlever donc une tache de gasoil de votre vêtement ? Découvrez dans cet article quelques astuces.

Comment enlever le gasoil sur les vêtements : astuces pour les taches récentes

gasoil sur jeans
gasoil sur jeans

Pour une tache récente, les solutions suivantes devraient régler le problème.

À lire Comment fonctionne une micro station d’épuration ?

  • Du jus de citron

Pour enlever la tache laissée par le gasoil, servez-vous du citron. Tamponnez la tache avec un chiffon imbibé de jus de citron. Cette étape passée, vous aurez besoin d’un savon de lessive.

  • Du savon

Muni de votre savon, frottez la tache. Pour un résultat efficace, passez et repassez sur la tache de sorte à former une croûte. Ensuite, laissez agir durant 1 heure environ puis lavez. Vous pouvez faire un lavage à la main ou un lavage en machine. Vous pouvez utiliser du savon de Marseille ou autre savon.

  • Du vinaigre blanc

Une autre astuce, serait de frotter la tache avec une solution de vinaigre blanc. Pour composer la solution, versez du vinaigre blanc dans de l’eau tiède puis ajoutez-y une goutte de lessive liquide. Pour le dosage, le vinaigre blanc doit faire les ¾ de la solution et 1/4 pour ce qui est de l’eau tiède. Pour appliquer cette solution, c’est tout simple. Il vous suffit de frotter la partie tachée par le gasoil.

  • De l’ammoniaque

L’ammoniaque peut également faire l’affaire. Pour cela, humidifiez d’eau, un linge. Versez-y quelques gouttes d’ammoniaque et tamponnez la partie tachée par le gasoil. Laissez agir quelque temps. La tache devrait disparaître.

À lire Isolation des combles : quelles sont les techniques les plus efficaces ?

  • Du nettoyant à main du garagiste

Pour enlever la tache, imbibée une brosse à dents du nettoyant de garagiste. Ensuite brossez la partie tachée avec la brosse. Rincez puis procédez au lavage du vêtement.

  • Le white-spirit

Utiliser le white-spirit devrait aussi vous aider à enlever une tache de gasoil d’un vêtement. Pour y arriver, tamponnez la tache avec du white-spirit.

Voilà quelques astuces à faire pour se débarrasser d’une tache de gasoil posée sur un vêtement. Comme vous le savez, une tache récente est plus facile à enlever qu’une vieille tache. En effet, plus la tache est ancienne et plus elle devient résistante. Que faire alors pour se débarrasser d’une vieille tache laissée par le gasoil ?

Comment faire pour enlever d’un vêtement une vieille tache de gasoil ?

pompe a essence
pompe a essence

Les vieilles taches sont assez tenaces mais pas « indestructibles ». Pour les enlever de votre vêtement, vous pouvez suivre ces quelques astuces.

À lire Comment nettoyer des baskets en daim ?

  • Des cristaux de soude

Servez-vous des cristaux de soude pour vous débarrasser des taches de gasoil. Pour ce faire, composez une pâte avec des cristaux de soude et d’eau. Appliquez sur la partie tachée, la pâte obtenue. Ensuite, frottez puis rincer à l’eau chaude. Vous pouvez répéter l’opération si vous voyez que la tache n’est pas complètement partie. Vous trouverez dans le commerce, des cristaux de soude en vente.

  • De la terre de Sommières

Vous pouvez également vous servir de terre de Sommières pour enlever de votre vêtement, une tache de gasoil. Étant donné que la tache de gasoil est ancienne, pensez à la réchauffer avant d’utiliser la terre de Sommières. Comment procéder pour réchauffer la tache ? C’est tout simple. Servez-vous de l’air chaud de votre sèche-cheveux. Cela devrait suffire pour réchauffer la tache. Ensuite, vous n’aurez qu’à saupoudrer la partie avec de la terre de Sommières. Passée cette étape, appliquez sur la partie, une bonne épaisseur de feuilles de papier essuie-tout puis passer un fer à repasser chaud sur le tout. Sous l’effet de la chaleur, le gasoil sera absorbé par le papier. Pour ce qui est des résidus du gasoil, la terre de Sommières les éliminera. Laissez agir pendant 1 heure et époussetez du vêtement la terre de Sommières.

  • Du talc

Outre la terre de Sommières, vous pouvez également utiliser du talc. Pour ce faire, veillez à enlever d’abord le surplus de gasoil à l’aide d’un couteau ou du papier absorbant. Ensuite, saupoudrez la partie tachée avec le talc. Laissez agir pendant quelques heures. À l’issue de ce temps, frottez le vêtement notamment la partie tachée. Vous pouvez ne pas frotter si vous constatez que la tache est partie pendant le temps où vous avez laissé le talc agir. Toutefois, trop de précaution ne nuira certainement pas à votre habit, vous pouvez donc frotter et retirer la poudre en brossant. Après cela, appliquez sur la partie du savon noir en pâte. Laissez reposer ensuite une demi-heure puis mettez en machine.

Lorsqu’on a fini d’enlever la tache du vêtement, l’odeur du gasoil peut subsister, ce qui est assez déplaisant. Pour vous débarrasser de cette odeur, nous vous proposons ici des astuces que vous pourrez suivre.

À lire Pourquoi faire confiance à une agence de ménage professionnelle ?

Odeur persistante du gasoil sur le vêtement, comment l’enlever ?

Odeur du gasoil sur le vêtement
Odeur du gasoil sur le vêtement

En vous servant de quelques produits, vous êtes sûr de pouvoir enlever de votre vêtement l’odeur du gasoil qui s’y colle.

  • Le bicarbonate de soude

Posez votre vêtement à plat sur un drap puis saupoudrez-le avec du bicarbonate de soude. Pour un résultat efficace, ne lésinez pas sur la poudre, saupoudrez donc largement. Laissez ensuite agir toute la nuit. Au matin, prenez le vêtement puis secouez-le. Afin d’éviter de répandre la poudre dans toute la pièce, allez au dehors avant de secouer le vêtement. Le bicarbonate de soude ayant la faculté d’éliminer les odeurs, vous devrez obtenir un résultat satisfaisant.

  • Du désodorisant destructeur d’odeur

En dehors du bicarbonate de soude, vous pouvez opter pour un désodorisant d’odeur. En effet, le désodorisant destructeur d’odeur en spray et sans allergène est aussi efficace. Appliqué, il permet de se débarrasser des odeurs collées aux vêtements ou sur tout autre tissu.

  • De l’eau et de l’alcool

Pour enlever l’odeur persistant du gasoil de votre vêtement, vous pouvez aussi essayer le mélange d’eau et d’alcool. Pour cela, trempez le vêtement dans une grande bassine remplie d’eau froide. Versez-y l’équivalent d’une tasse à café d’alcool à 70°. Ajoutez-y aussi du bicarbonate de soude, l’équivalent d’une tasse à café également. Laissez le vêtement trempé durant 24 heures Ensuite, frottez et lavez soigneusement avant de sécher sur une corde ou sur un cintre.

À lire Comment enlever du calcaire incrusté sur une vitre ?

  • Du vinaigre

Le vinaigre blanc revient encore. Eh oui, le vinaigre blanc en dehors du fait d’enlever une tache récente, a aussi la faculté de neutraliser les mauvaises odeurs. Pour l’appliquer, faites tremper le vêtement. Ainsi, dans une baignoire remplie d’eau chaude, ajoutez un verre ou deux de vinaigre blanc. Après un temps de trempage, retirez le vêtement et suspendez-le pendant la nuit. Dans la mesure où une grande quantité d’eau coulera, il est préférable de suspendre l’habit dans la salle de bains.

Par ailleurs, évitez de mettre dans la machine à laver le vêtement taché de gasoil. Autrement, l’odeur se déposera dans la machine et du coup, tout votre linge sentira du gasoil ! Ainsi, prenez soin d’enlever la tache avant de passer le vêtement dans la machine.

Vous avez à présent plusieurs astuces à votre disposition pour enlever de votre vêtement le gasoil. Il ne vous reste plus qu’à les appliquer pour dire adieu à ces taches. Sachez toutefois que l’idéal serait d’enlever la tache dès l’instant qu’elle s’est collée à votre vêtement. Plus vous attendrez, plus il sera difficile de la retirer, mais avec ces astuces, vous devrez vous en sortir !

Comment retirer un pansement sans faire mal ?

Autant un enfant peut être ravi d’avoir un pansement à l’effigie de ses héros, comme les princesses Disney ou Mickey par exemple, autant l’étape du décollement du pansement peut souvent se solder par des cris et des pleurs. Alors comment faire pour passer ce moment difficile le plus facilement possible ? Vous pouvez être tenté d’immerger votre plaie pour le retirer. Pourtant ce n’est pas forcément une bonne idée, car vous allez par la même occasion mouiller votre plaie en cours de cicatrisation. L’eau va faire gonfler la peau et la croûte en formation va se ramollir. Le risque est donc que cela se mette à suinter et que la cicatrisation prenne du retard. Il est préférable d’appliquer sur les bords un peu d’huile, comme de l’huile d’olive ou de l’huile d’amande douce. Vous pouvez en mettre avec un coton tige ou bien avec votre doigt. Par contre, si vous utilisez cette méthode, pensez bien à rincer le tour de la plaie et la sécher si vous devez remettre un nouveau pansement, sinon cela ne va plus coller à la peau. La vaseline fonctionne également. Par contre si vous avez un strapping, vous pouvez tout à fait profiter d’une douche bien chaude pour qu’il se décolle facilement et progressivement, car vous n’avez pas de plaie sous la bande adhésive. Une autre technique consiste à utiliser un sèche-cheveux. Faites souffler l’air chaud pendant quelques secondes au dessus de la partie adhésive du pansement. En se réchauffant la colle va se dissoudre et vous pourrez enlever le pansement plus facilement et sans douleur. Vous pouvez aussi utiliser un glaçon pour anesthésier la peau avec le froid. Vous devez le passer sur le tour du pansement à l’endroit où il y a de l’adhésif. Enfin, vous pouvez vous procurer en parapharmacie et également sur internet un flacon antiadhésif. Les laboratoires ont conçu ce produit pour vous permettre de décoller sans douleur un pansement, ainsi que pour ôter les traces de colle qui peuvent rester même une fois que vous n’avez plus de pansement. Vous aurez besoin d’appliquer seulement quelques gouttes du produit sur le bord du pansement adhésif.

Un dernier conseil, si cela vous concerne en tant qu’adulte et notamment si vous êtes un homme, je vous conseille fortement de penser à vous raser délicatement autour de la plaie. Non seulement le pansement va mieux adhérer à la peau et donc protéger la plaie, mais en plus vous ne subirez pas une épilation gratuite au moment d’enlever votre pansement.

Quelle alternative au pansement qui colle ?

Peut-être avez-vous subi une intervention ces derniers jours ? Ou bien vous vous êtes fait une plaie qui nécessite des soins et donc d’être protégée avec un pansement. En effet, le pansement sert à maintenir un produit sur la peau, qu’il soit désinfectant ou hydratant en cas de brûlures. Mais c’est avant tout une protection pour faire barrière aux germes et éviter qu’il n’infecte la plaie. Le pansement est donc indispensable dans de nombreuses situations. Pour autant, il existe des alternatives aux pansements secs que nous avons tous dans notre armoire à pharmacie. Ces pansements alternatifs dont je vais vous parler, gardent la même efficacité sans avoir à subir l’étape de l’arrachage douloureux du pansement. Bien évidemment cela va dépendre de :

  • La localisation de la plaie
  • L’étendue de la plaie
  • La gravité de la plaie

En fonction de ces critères, vous pourrez notamment vous procurer des filets de maintien, qui permettent de garder en place une compresse sans avoir besoin d’appliquer un adhésif par dessus. Ce filet possède également d’autres avantages comme le fait de pouvoir le réutiliser si celui-ci n’a pas été souillé. Cela laisse également la peau respirer et vous permet de garder de la mobilité. Vous pourrez en trouver facilement chez votre pharmacien ou en commandant sur une pharmacie en ligne. Dans le cas d’une entorse qui nécessite un strapping, vous pouvez également opter pour une bande de fixation non adhésive. Il s’agit cette fois d’une bande cohésive élastique. Elle peut également servir à maintenir en place des compresses de manière plus efficace qu’une simple bande. Ce type de bande peut donc être repositionné au besoin.

Si vous avez une plaie superficielle et peu étendue, vous pouvez appliquer un pansement en spray. Il est question d’un film invisible car transparent qui est posé directement sur la peau. Vous ne pouvez donc pas faire tenir une compresse ou un traitement avec ce spray. Cela sert uniquement si vous vous êtes fait une coupure ou si votre enfant est tombé. La condition est que vous devrez nettoyer la plaie avant de pulvériser le pansement en spray. Ce spray va aider à la cicatrisation en gardant la plaie à l’abri des germes. Il sera résistant à l’eau, ainsi qu’aux frottements de vos vêtements dessus. C’est bien pratique si votre plaie se situe au niveau d’une articulation où un pansement standard ne va tenir. Pour que le pansement en spray tienne bien, vous devrez nettoyer la plaie au préalable et bien la sécher pour aider l’adhérence. Vous devez tenir le spray à une distance de 10 centimètres de votre peau. Attendez au moins une minute avant de remettre un vêtement par dessus. Le pansement en spray se résorbe de lui-même en quelques jours.

Toujours pour une plaie superficielle, vous avez le pansement liquide. Le principe est le même que pour le pansement en spray. Il s’applique cette fois avec une spatule vendue avec le produit.

Comme vous le voyez, vous pouvez proposer à votre enfant d’autres types de pansements s’il ne supporte pas de devoir arracher son pansement.

Comment choisir son pansement collant ?

En fonction du type de plaie, vous avez la possibilité de choisir entre plusieurs pansements. Dans le cas des plaies superficielles et peu étendues, nous avons déjà vu dans une rubrique précédente que vous pouviez utiliser les pansements secs classiques, comme les pansements en spray. En ce qui concerne les pansements secs, vous pouvez également choisir entre plusieurs critères. Si ce sont des pansements destinés à vos enfants et petits enfants, il y a fort à parier que votre choix se porte sur des pansements colorés, avec de jolis imprimés ou encore avec l’image de ses héros. Bien évidemment pour les plus grands il faudra rester classique, ce qui ne signifie pas pour autant que vous n’aurez qu’un seul modèle en rayon. Vous pouvez choisir une boite de pansements contenant différentes tailles ou préférer un rouleau de pansement adhésif à découper à la taille souhaitée en fonction de la zone à couvrir. Certaines marques vous proposent aussi des pansements imperméables pour ne pas qu’ils se décollent dès que vous prenez votre douche. Cela permet de ne pas mouiller la plaie et donc retarder sa cicatrisation. Ce type de pansement sera aussi résistant à la sueur ce qui est une bonne nouvelle si vous faites du sport ou si vous êtes dans une région où il fait chaud. Pour les plaies qui saignent ou qui vont exsuder, veillez à porter votre attention sur la qualité d’absorption du pansement pour ne pas qu’il soit saturé au bout de 5 minutes. Il existe également des pansements spécifiques. Vous avez notamment les pansements adaptés pour les ampoules. Tout le monde a déjà fait la mauvaise expérience d’avoir une ampoule douloureuse au niveau de l’arrière du pied suite à une longue randonnée ou l’essaie de nouvelles chaussures. Il faut donc choisir un pansement qui résiste aux frottements et qui amortissent également pour avoir moins mal, comme le pansement hydrocolloïde. Pour les brûlures, les pansements sont aussi spécifiques. Avant toute chose, vous devez savoir que vous pouvez vous traiter en automédication que si votre brûlure fait partie des brûlures de premier et seconde degrés, ainsi qu’à la condition qu’elle ne soit pas plus grande que la paume de votre main. Si elle est plus grande et si vous avez des cloques, vous devez vous rendre aux urgences. En ce qui concerne les pansements vendus en pharmacie pour les brûlures peu étendues et peu graves, vous avez le pansement hydrogel pour apaiser avec le frais et les pansements hydrofibres pour absorber les exsudations.

Voilà pour les plaies que vous pouvez vous faire dans votre quotidien. Vous avez bien entendu accès à d’autres types de pansements à la pharmacie. Ceux-ci vous seront délivrés à la condition d’avoir une ordonnance de votre médecin traitant, chirurgien ou infirmière libérale. C’est notamment le cas pour les ulcères, les plaies bourgeonnantes ou fibrineuses, les soins d’escarres ou encore après une intervention chirurgicale. Il s’agira dans ces situations de pansements très différents en fonction de ce qui est recherché :

  • stériles (en post opératoire ou pour une brûlure)
  • très absorbant (en cas d’écoulement de fluide comme le sang ou la lymphe)
  • Qui maintiennent un milieu humide pour que les cellules se multiplient
  • avec des principes actifs pour favoriser la cicatrisation.

Comme vous le voyez, dans certains cas, choisir un pansement peut s’avérer compliqué. Il convient donc de consulter un professionnel et de suivre la prescription de soins pour cicatriser au plus vite sans risque de surinfection.

Comment mettre et enlever un pansement collant ?

Mettre un pansement a tout autant son importance que de l’enlever et pour plusieurs raisons. La première est que si vous collez mal votre pansement, il ne va pas tenir aussi longtemps qu’il le devrait. De ce fait vous serez obligé de le changer plus souvent. Vous finirez par avoir une accumulation de colle sur votre peau ce qui peut vous créer des démangeaisons et donner un aspect un peu négligé. Ensuite, il est nécessaire de choisir le pansement adapté à sa plaie tant au niveau de la taille et que de sa spécificité pour ne pas retarder la cicatrisation. Enfin la pose d’un pansement adapté doit se faire également avec des règles d’asepsie (c’est-à-dire d’hygiène) pour ne pas risquer d’infecter la plaie de surcroît. Pour enlever un pansement, c’est exactement la même chose. S’il adhère à la croûte en formation, vous risquez de tout arracher et donc de repartir en arrière du point de vue de la cicatrisation. En ôtant la colle résiduelle du pansement, il convient aussi de faire attention à ce que le produit utilisé n’aille pas sur la plaie ou ne dessèche pas la peau pour ne pas l’irriter. Comme vous le voyez, cela peut paraître simple et peu important, mais cela ne l’est pas forcément. Voici donc les étapes à respecter pour poser, enlever un pansement et ôter la colle résiduelle sans faire d’erreur.

 

La première chose à faire est de nettoyer la plaie avec de l’eau savonneuse ou un désinfectant. Évitez de prendre du coton, car les fibres vont se coller à la plaie. Il est préférable d’utiliser des compresses. Attrapez votre compresse par les 4 coins que vous tenez avec la pince d’une seule main. C’est comme si la compresse était le ballon d’une montgolfière et votre main la nacelle. Avec l’autre main, versez le désinfectant dessus sans toucher la compresse avec votre flacon. Appliquez ensuite la compresse au centre de la plaie et nettoyez en faisant un escargot. Par cette méthode vous allez éliminer les saletés vers l’extérieur de la plaie qui se seraient mises dans la plaie suite à une chute. Si cela est trop douloureux, il vous faudra plus de compresses, pour d’abord nettoyer les bords de la plaie, puis faire le centre. Ne frottez pas la plaie, mais tamponnez-la doucement avec la compresse imbibée.

Passez ensuite une compresse sèche pour éliminer l’humidité sur le tour de la plaie. Cela permettra au pansement de bien adhérer. Dans le cas d’un renouvellement de pansement, il se peut qu’il reste de la colle du précédent pansement. Pour que le nouveau colle parfaitement, vous serez surement obligé d’enlever la colle. Nous avons vu qu’il existait plusieurs produits pour le faire. Peu importe la méthode que vous choisirez, veillez à ne pas en mettre sur la plaie, car cela peut brûler, irriter ou stopper un bourgeonnement en cours. Appliquez-le tranquillement, sans risque d’être dérangé ni bousculé, si vous avez des enfants par exemple, et surtout ne frottez pas même sur une peau saine. Une fois la colle enlevée, rincez pour ne déshydrater et irriter la peau, et séchez pour que le nouveau pansement adhère de nouveau.

Enfin, veillez à choisir un pansement adapté à votre plaie.

Le pressing peut être votre meilleur ami

Certaines taches sont difficiles, voire impossibles à enlever puisque les méthodes traditionnelles ne sont pas suffisantes. Vous devez donc confier votre linge à un pressing puisque ces professionnels ont souvent des astuces.

  • Les appareils utilisés et leur savoir-faire ne sont pas remplaçables par des techniques de grand-mère.
  • Votre vêtement taché par du gasoil pourrait alors retrouver sa superbe grâce à ce service.

Toutefois, vous devez impérativement trouver un pressing dont les avis sont vraiment positifs. Cela vous évite de perdre du temps avec des personnes qui ne peuvent pas vous aider à enlever ces résidus.

Répondez à cet article