Comment faire mûrir un furoncle avec un remède de grand-mère ?

© bouton sur la peau

Avoir un furoncle est toujours douloureux et désagréable. C’est pourquoi, il est important de connaître les méthodes naturelles qui restent efficaces pour enlever un furoncle.

Comment faire mûrir un furoncle avec un remède de grand-mère ?

Eh bien, c’est simple et pratique lorsqu’on utilise les remèdes de grand-mère suivants :

  • La compresse chaude
  • L’huile d’arbre de thé
  • Le curcuma
  • L’oignon
  • Le lait
  • Le cataplasme de pain
  • Le lilas indien
  • La semoule de maïs
  • L’ail

Toutes ces méthodes se partagent entre de simples gestes pratiques, l’utilisation de plantes médicinales et l’utilisation d’aliments et d’aromates qui font partie de notre alimentation quotidienne.

À lire Le système japonais : comment une journée de jeûne pour la peau peut-elle améliorer son état?

La compresse chaude et le cataplasme de pain

La compresse chaude

bouton sur la peau
bouton sur la peau

La compresse chaude est une méthode simple pour soulager la douleur et faire mûrir le furoncle qui a aussi l’avantage de pouvoir être pratiquée aisément à la maison. Il existe trois méthodes pour faire une compresse chaude à la façon de grand-mère :

Première méthode

• Utiliser une vieille chaussette.

• La remplir de riz cru à moitié ou aux 2/3.

À lire Comment porter un noeud papillon paillette pour homme ?

• Ne pas remplir à l’excès pour un usage aisé.

• Ajouter quatre à six gouttes d’huile de lavande à votre rix.

• Refermer le tout, faire un nœud puis placer la chaussette dans le four à micro-onde.

• Chauffer la chaussette pendant une minute et demie voire deux minutes, la retirer du four à micro-onde et l’appliquer sur le furoncle.

À lire Comment enlever du vernis semi permanent ?

Deuxième méthode

• Prendre un sac congélation refermable avec zip. Ce sac doit pouvoir résister au four à micro-onde.

• Remplir le sac de riz et le refermer, après vous être rassuré qu’il pourra résister au four à micro-onde.

• Faire chauffer le sac dans le four à micro-onde pendant une minute à une minute et trente secondes, dès qu’il est chaud, le faire sortir du four à micro-onde, envelopper le sac dans un tissu car vous ne devez pas directement appliquer le sac sorti directement du four à micro-onde sur votre peur au risque de vous brûler et enfin, appliquer le tissu contenant le sac sur le furoncle afin de le faire mûrir.

Troisième méthode

bouton sur le visage
bouton sur le visage

• Prendre du tissu quel que soit le type mais de préférence du tissu à coton comme un vieux t-shirt ou une taie d’oreiller.

À lire Où commander une paire de chaussure bateau homme en cuir ?

• Découper le tissu au ciseau en deux morceaux distincts en leur donnant une forme rectangle, ronde, carrée, triangulaire, etc., pourvu que le tissu soit en mesure d’entrer dans le four à micro-onde.

• Prenez les deux morceaux de tissu, épinglez les l’un contre l’autre, puis cousez-les au niveau des bords avec du fil et une aiguille de manière à en faire un petit sac pouvant recevoir un contenu.

• Y remplir du riz, chauffer et appliquer le sac chaud sur le furoncle à soigner.

Le cataplasme de pain

À lire Comment faire disparaitre un bouton ?

Le cataplasme de pain est une méthode simple : prendre un morceau de pain, le tremper dans du lait chaud ou de l’eau chaude, maintenir le morceau de pain pendant quelques minutes sur le furoncle. Le furoncle mûrira petit à petit jusqu’à interruption de l’inflammation et répéter ce geste deux fois par jour jusqu’à guérison complète.

L’huile d’arbre de thé et le lilas indien

L’huile d’arbre de thé

Grâce à ses vertus thérapeutiques, l’huile d’arbre de thé est une des méthodes de grand-mère à utiliser pour faire mûrir un furoncle. L’huile d’arbre de thé est une huile essentielle qui est obtenue à base de l’arbre de thé, le théier. Son utilisation dans le but de guérir un furoncle est aussi facile que son obtention. Il suffit d’imbiber une boule de coton dans l’huile d’arbre de thé et de l’appliquer sur le furoncle à soigner, puis répéter inlassablement ce geste simple cinq à six fois par jour et maintenir le traitement aussi longtemps que nécessaire jusqu’à la disparition complète du furoncle.

Il s’agit là d’une méthode incroyablement simple qui peut-être effectuée à domicile et en disposant uniquement d’huile d’arbre de thé et d’un peu de coton.

Le lilas indien

Le lilas indien, encore connu sous l’appellation de neem est une plante médicinale originaire d’Asie du Sud-Est qui a des vertus antiseptiques et thérapeutiques importantes, et qui par conséquent peut-être utilisé pour faire mûrir un furoncle. L’usage du lilas indien est très simple : broyer une poignée de feuilles de lilas indien pour obtenir une pâte qui sera ensuite appliquée sur le furoncle.

Le curcuma et l’ail

soins apres la douche
soins apres la douche

Le curcuma

Le curcuma est une plante herbacée originaire de l’Inde et qui possède énormément de vertus sur les plans médicinaux, alimentaire, textile et autres. Pour faire mûrir notre furoncle à la bonne vieille manière de grand-mère, ce sont évidemment les vertus médicinales du curcuma qui nous intéressent. Son usage pour soigner un furoncle est aussi très simple même s’il diffère nettement de l’huile d’arbre de thé dans la manière de l’utiliser afin d’avoir la guérison :

• Se procurer de la poudre de curcuma.

• Prendre une cuillère à café de poudre de curcuma et la verser dans un verre d’eau tiède ou de lait.

• Ingurgiter ce mélange pendant une période de quatre à cinq jours à une fréquence de trois prises par jour soit une prise le matin, une prise à midi et une prise le soir.

Toutefois, il est possible d’utiliser la poudre de curcuma différemment pour soigner un furoncle. Il suffit de fabriquer une pâte en mélangeant la poudre de gingembre et la poudre de curcuma, et d’appliquer cette pâte sur le furoncle plusieurs fois par jour jusqu’à guérison complète.

L’ail

L’ail est sûrement l’aliment le plus polyvalent pour soigner un furoncle car il peut être utilisé de trois manières :

• On peut faire une pâte de deux ou trois gousses d’ail et appliquer la pâte ainsi obtenue sur le furoncle jusqu’à guérison complète.

• Ensuite, on peut chauffer une gousse d’ail qu’on maintiendra sur le furoncle à soigner pendant une durée de dix à quinze minutes et ceci plusieurs fois par jour.

• Enfin, manger deux à trois gousses d’ail par jour lorsqu’on souffre d’un furoncle permet également d’obtenir la guérison.

L’oignon

L’oignon contient des produits antiseptiques qui sont très efficaces pour soigner tous sortes de boutons, et par conséquent les furoncles. Son utilisation est simple : il suffit de prendre une tranche épaisse d’un oignon et de l’appliquer sur le furoncle tout en l’enveloppant d’un chiffon. Le résultat est que ce procédé va libérer la chaleur à partir de l’oignon qui agira directement sur le furoncle. Ensuite, répéter trois à quatre fois par jour jusqu’à guérison complète par disparition du furoncle.

Le lait et la semoule de maïs

Le lait

maquillage sur visage
maquillage sur visage

Le lait est un aliment aux mille vertus thérapeutiques depuis la nuit des temps. Pour faire mûrir un furoncle avec du lait, il suffit de chauffer une tasse de lait et d’y ajouter deux à trois cuillérées de sel, ajouter un peu de farine ou des morceaux de pain émiettés puis appliquer une partie du mélange sur le furoncle. Répéter plusieurs fois par jour jusqu’à guérison complète.

La semoule de maïs

La semoule de maïs est un produit utile pour faire mûrir un furoncle. Il fait partie des remèdes de grand-mère très efficaces pour la guérison d’un furoncle. On l’utilise de la manière suivante :

• Verser de la semoule de maïs dans une demi-tasse d’eau chaude de manière à obtenir une pâte.

• La pâte ainsi obtenue sera alors appliquée sur le furoncle puis recouverte d’un linge afin de permettre à la chaleur de faire son effet et au procédé de fonctionner convenablement.

• Dans l’optique d’une guérison complète, il faudra répéter ce procédé plusieurs fois par jour jusqu’à guérison complète et notamment jusqu’à ce que le furoncle mûrît et se ramollit.

Il convient de préciser que le lait et la semoule de maïs, tout comme les sept autres remèdes que sont la compresse chaude, l’ail, l’oignon, le lilas indien, l’huile d’arbre de thé, le cataplasme de pain et le curcuma, ont la particularité qu’ils sont soit des produits faisant partie soit de notre alimentation quotidienne, soit des gestes faciles à effectuer à la maison, à partir d’ingrédients qu’il est très aisé de se procurer.

Les gestes à éviter au maximum

Votre furoncle a tendance à empoisonner votre quotidien surtout s’il est visible sur votre visage. Difficile de le camoufler avec du maquillage, car il est forcément assez imposant. Les remèdes de grand-mère ne portent pas toujours leurs fruits immédiatement, mais comme vous êtes pressé, vous pouvez opter pour des gestes qu’il ne faut absolument pas effectuer. En effet, vous aurez des marques qui se transformeront en cicatrices au fil des jours et votre visage sera alors entaché.

  • N’utilisez pas une aiguille même si elle est préchauffée pour tenter de percer votre furoncle, car vous aurez sans doute une égratignure.
  • Ne forcez pas à percer ce bouton même s’il est gênant puisque vous traumatisez l’épiderme et parfois un bleu peut apparaître.
  • Ne prenez pas une pince à épiler ou un autre outil pour tenter de le percer qu’il soit mûr ou non.
  • Il faut généralement attendre plusieurs jours pour qu’il perce tout seul et cela vous évitera les marques disgracieuses au centre de votre visage.

Pensez aussi à appliquer des compresses chaudes assez régulièrement au cours de la journée afin d’éviter les douleurs qui sont souvent très handicapantes. Un furoncle est désagréable, mais il faut éviter de le toucher surtout avec des mains sales puisque la prolifération des bactéries est forcément plus conséquente. Dans ce cas de figure, la situation s’aggrave réellement, vous aurez alors un furoncle infecté et les douleurs seront nettement plus conséquentes et la disparition de ce bouton sera donc plus longue.

Furoncle, que faire pour l’éviter ?

Le furoncle qui est en fait un très gros bouton, peut vite devenir très douloureux. Si au départ il est rouge et dur, il peut évoluer et s’infecter. Vous apercevrez alors une pointe blanche, ce qui correspond à du pus. C’est le signe que la bactérie nommée Staphylocoque Doré s’est multipliée. Généralement, un furoncle se développe au niveau d’un poil et plus précisément dans le sac du follicule pileux. Cela signifie donc que vous pouvez en avoir partout sur le corps. Il est donc important de le savoir pour surveiller sa peau, surtout si on est à risque. Vous l’aurez compris, tout le monde peut être concerné par un furoncle, même si certains le sont plus que d’autres comme :

  • les hommes
  • les adolescents

Ceci est lié à l’importance de la pilosité, ainsi que les hormones changeantes. Toutefois, les zones de frottement sont plus sujettes aux furoncles, comme les aisselles, les cuisses, les fesses et bien entendu la barbe. Il est donc important d’être particulièrement vigilant à tous ces facteurs de prédisposition pour éviter l’apparition d’un furoncle.

En plus de cette surveillance des zones sensibles, vous devez mettre toutes les chances de votre côté en ayant des ongles courts et propres par exemple. Il convient également d’éviter tant que possible de se gratter pour limiter le risque de lésion et donc d’infection lié à cette bactérie. Donc si vous vous êtes fait piquer par un insecte, je vous conseille d’aller en pharmacie vous acheter une crème apaisante anti démangeaison. Toujours en ce qui concerne les mains, lavez-vous les mains à l’eau savonneuse plusieurs fois dans la journée. Pour un lavage de main efficace, celui-ci doit durer au moins 30 secondes et vous devez également insister sur les poignets, les pouces, entre les doigts, ainsi que les bouts des doigts. Si vous n’avez pas de point d’eau disponible à proximité, pensez au gel hydro-alcoolique en appliquant la même technique.

L’hygiène qui est donc un facteur de prévention indispensable pour lutter contre les furoncles, concerne aussi le reste du corps. C’est pour cela que la douche quotidienne est indispensable, ainsi qu’après votre séance de sport. Le port de vêtements adaptés est un autre moyens d’éviter l’apparition de ces boutons douloureux. C’est pourquoi pour éviter des frottement contre votre peau, il est préférable de choisir des vêtements amples lorsque vous ne faites pas de sport.

Enfin, si vous avez des petites blessures comme une coupure en vous rasant, faites un nettoyage quotidien et surveillez avec attention l’évolution. Protégez également la plaie avec un pansement pour éviter une infection, car une coupure est une porte d’entrée aux bactéries. Préférez également le rasoir électrique au rasoir manuel, car le risque de coupure est moindre et pensez à nettoyer les têtes régulièrement pour éviter de vous infecter lors d’une coupure malencontreuse. Si vous êtes une femme et que vous vous épilez, attendez bien que le poil ait repoussé avant de renouveler l’opération. Surveillez également si un poil incarné n’est pas apparu. En faisant cela, vous devriez vous éviter bien des furoncles.

Comment soigner un furoncle percé ?

Il faut savoir que près d’un tiers d’entre nous sommes porteur de la bactérie responsable du furoncle sur notre peau, sans en présenter le moindre signe. Mais même si vous n’êtes pas un porteur sain, le staphylocoque doré se trouve partout dans notre environnement et en étant au contact avec les autres, il peut également vous être transmis. C’est pour cela que le lavage des mains est indispensable au quotidien. Comme je vous en ai déjà parlé, agir en prévention concourt déjà dans le traitement. Malgré toutes vos précautions, il se peut que vous soyez touché par une furoncle. La plupart du temps un traitement local est suffisant pour que ce gros bouton rouge et douloureux en reste à ce stade et guérisse en quelques jours. Un lavage rigoureux de la zone avec de l’eau savonneuse, puis l’application d’un désinfectant est souvent suffisant pour la plupart des personnes, comme la chlorhexidine. L’huile essentielle de tea-tree peut également être appliquée en parallèle, car elle a aussi des vertus désinfectantes. Même si le furoncle n’a pas percé, vous pouvez aussi le protéger d’un pansement pour limiter notamment les frottements dessus. Ainsi, il y aura moins de risques qu’il ne perce. Et si jamais cela devait arriver, les germes resteraient localisés au pansement.

Malheureusement, il arrive parfois que le furoncle se complique. C’est notamment le cas lorsque celui-ci récidive plusieurs fois dans l’année, voir même tous les mois. Cela s’appelle la furonculose. Il se peut également que vous n’ayez pas un, mais un multitude de furoncles. La pire des complications (rarissime) est lorsque l’infection passe dans le sang. On parle alors de septicémie. Elle peut alors se propager à d’autres organes. Plus vous aurez un état de santé fragile et plus vous êtes potentiellement à risque de compliquer votre furoncle. Il est donc indispensable d’aller consulter votre médecin dès l’apparition de ce bouton rouge, avant même que celui n’ait de pointe blanche signe d’infection, lorsque vous êtes :

  • immunodéprimé
  • diabétique
  • en état d’obésité

La fièvre est également un signe à ne pas négliger dans ces cas-là même si vous n’avez qu’un simple bouton rouge, tout comme un bouton qui grossit rapidement. Si vous êtes à risque, la surveillance devra donc être encore plus attentive. En cas de complication, vous aurez absolument besoin d’un traitement à base d’antibiotique pour éradiquer cette bactérie et éviter sa propagation. Le médecin pourra également prendre la décision d’inciser le furoncle pour évacuer le pus dans de bonnes conditions d’hygiène, si le furoncle est trop important, trop douloureux. Quoi qu’il en soit ne faites pas cela par vous-même. Cela pourra également demander des soins à domicile par une infirmière libérale suivant votre état de santé et l’évolution de l’abcès.

Percer un furoncle : une bonne idée ?

Lorsque l’on a un furoncle, c’est loin d’être agréable à plusieurs points de vue. La première raison peut être le côté esthétique si celui-ci se trouve en plein votre visage. L’autre raison est que cela peut être douloureux car il se trouve au niveau d’une zone de frottement, ou parce qu’il est vraiment gonflé et induré. Il peut alors être tentant de vouloir accélérer la chose en perçant son furoncle. Vous devez déjà savoir que la plupart du temps, un furoncle disparaît en quelques jours sans avoir percé. Lorsque le furoncle perce de lui-même c’est que la zone contient du pus et a besoin de se libérer au bout d’une semaine environ.

Percer soi-même son furoncle n’est franchement pas une bonne idée. Je vais vous expliquer pourquoi. Déjà en torturant votre furoncle, vous allez empirer la douleur. Ce bouton est déjà à la base une inflammation. En agressant davantage votre peau, la réaction inflammatoire de défense va encore s’intensifier et le bouton risque de se développer encore davantage, et donc d’être plus douloureux et plus visible. Ensuite en appuyant dessus pour tenter de le percer, vous allez créer des lésions internes. Le pus présent dans le furoncle peut alors se diffuser dans les tissus environnants et donc propager l’infection soit localement, soit en septicémie si cela passe dans le sang.

En perçant votre furoncle avec vos doigts, vous prenez aussi le risque d’aggraver l’infection en apportant des germes supplémentaires. En effet, les mains sont responsables d’un grand nombre de contaminations car elles abritent des milliers de germes sur la peau et sous les ongles. Il est donc possible d’apporter des germes supplémentaires en plus de celui qui était responsable de l’apparition du furoncle à la base. Le risque est donc de créer une surinfection. Il peut alors être difficile de trouver le traitement qui agira à la fois sur plusieurs germes, surtout que vous n’êtes pas sans savoir que certaines bactéries sont résistantes aux antibiotiques, et que certaines ne sont sensibles qu’à certains antibiotiques. Enfin, si vous percez votre furoncle, même avec vos mains hyper propres car vous avez un lavage de main des plus efficaces, vous pouvez transporter le germe ailleurs sur votre corps ou le transmettre à d’autres personnes. Personne est à l’abri d’un moment d’inattention que ce soit au moment où vous le percez, ou plus tard en touchant, grattant votre furoncle percé. Il suffit que vous ayez un cheveu qui vous gêne et machinalement vous allez remettre votre mèche en place sans avoir lavé vos mains. Un coup de fil ou un message reçu sur votre téléphone et vous allez manipuler votre appareil de la même manière sans avoir pris vos précautions, et c’est ainsi que vous disséminez les germes.

Voilà pourquoi, il est important de ne pas percer son furoncle. Si cela se fait naturellement, pensez bien à le protéger avec un pansement.

Comment soulager un furoncle ?

Si vous êtes en train de lire cette page, et plus précisément cette rubrique, c’est que vous cherchez des solutions pour soulager la douleur ressentie suite à l’apparition d’un furoncle sur votre peau. Effectivement, suivant la localisation et la taille de ce bouton rouge et inflammatoire, cela peut être très douloureux. Heureusement, il existe plusieurs solutions pour soulager cette douleur.

Vous pouvez déjà commencer par appliquer une source de chaleur sur votre furoncle. Faites attention avant de vous l’appliquer pour ne pas vous brûler la peau. Faites donc un test avant de le poser. Pour la technique, cela peut être une compresse d’eau chaude ou un gant de toilette. Vous pouvez également poser une poche que vous faites chauffer au micro-onde. Si vous choisissez cette option, faites-la chauffer par tranche de 30 secondes jusqu’à obtenir la bonne température. Protégez ensuite votre poche dans un linge pour ne pas qu’elle soit poser à même la peau, toujours dans le but de limiter le risque de brûlure.

Une compresse d’alcool à 70 ou 90° peut également soulager la douleur, tout en désinfectant la zone. En effet, il va dilater les petits vaisseaux sanguins et l’apport de sang chaud va donc réchauffer la zone d’application et ainsi calmer la douleur.

Le paracétamol, que vous connaissez mieux sous le nom de Doliprane, peut également vous aider à lutter contre la douleur. Il est évident que vous devez respecter la posologie car comme tout médicament, le paracétamol peut lui aussi présenter des effets secondaires, surtout en cas de surdosage. C’est notamment le cas pour une toxicité au niveau du foie. Vous devez donc espacer les prises d’au moins 4 heures et ne pas dépasser les 3 grammes journaliers. En cas de pathologies associés, comme l’insuffisance rénale, cela peut être plus restrictif. Le Doliprane peut être disponible sous forme de comprimé, gélule, poudre ou encore effervescent.

Vous pouvez également utiliser des huiles essentielles pour calmer votre douleur. Encore une fois, il y a certaines situations où vous ne pourrez pas les appliquer sur votre peau. En effet, les certaines huiles essentielles sont contre-indiquées chez les femmes enceintes. Pour lutter contre la douleur, vous pouvez miser sur l’huile de tea tree dont nous avons déjà parlé. En plus elle a aussi une action sur les germes. Pour les autres huiles essentielles, vous avez celles de :

  • Romarin à camphre
  • Genévrier
  • Menthe poivrée
  • Clou de Girofle
  • Eucalyptus
  • Gaulthérie

Attention, l’huile essentielle de Romarin ne doit pas être utilisée par les personnes épileptiques et hypertendues. Pour la menthe poivrée, c’est le menthol qui a une forte action antalgique et pour le clou de Girofle, il est question de l’eugénol. Pour cette dernière, vous aurez besoin de la mélanger avec une huile végétale pour pouvoir l’appliquer sur votre furoncle. Le genévrier agit au niveau de l’inflammation et donc par conséquence indirecte sur la douleur. Pour la Gaulthérie, elle contient une majorité de salicylate de méthyle. Vous retrouvez cette molécule dans l’Aspirine.

Enfin dernière chose que vous pouvez faire pour diminuer la douleur est de limiter les frottements au niveau du furoncle. Prévoyez donc des vêtements amples. Et si celui-ci se trouve au niveau de l’élastique de vos sous-vêtements et que vous êtes une femme, osez porter une robe longue sans sous-vêtements.

Si malgré tout la douleur est insupportable, ne tardez plus et allez voir votre médecin.

Un dermatologue pourra identifier la cause de ce furoncle

Dans certains cas de figure, c’est l’acné qui peut être pointée du doigt, mais vous devez tout de même être vigilant. En effet, les furoncles peuvent cacher un dérèglement des hormones notamment chez les femmes.

  • Ils peuvent apparaître au niveau du visage ou encore sur plusieurs parties du corps, il faut donc consulter un professionnel.
  • Le dermatologue sera en mesure de savoir si ce furoncle est un simple bouton ou s’il cache une maladie sous-jacente.

Lorsque la situation prend de l’ampleur, un traitement peut être envisagé notamment pour supprimer ce dérèglement hormonal particulièrement désagréable.

Notre meilleure recommandation : de la crème pour furoncle !

Si après avoir lu tous ces conseils, vous ne savez toujours pas quoi choisir, voici la recommandation que vous ne devez pas manquer ! En effet, dans certains cas où votre furoncle ne part pas tout seul, il est indispensable d’agir. Pour cela, inutile de lire tous les remèdes que vous trouverez partout sur le web : avec une crème pour furoncle, vous pourrez être sûr de le faire disparaître en un temps record ! Pour cela, c’est très simple, il vous suffit tout simplement de vous rendre chez votre médecin traitant pour en obtenir, ou bien chez un dermatologue qui vous fera une prescription.

Il est aussi possible d’obtenir de la crème pour furoncle en vous rendant dans une pharmacie en ligne, notamment avec de la Fucidine ou Mupiderm. Il s’agit d’une petite crème antibiotique qui est très rapide et qui s’applique très simplement. Vous devrez pour cela appliquer celle-ci au moins pendant une semaine complète. Pour que celle-ci soit pleinement efficace, il est indispensable de l’appliquer deux à trois fois par jour, sans hésiter à placer un pansement sur cette dernière. Il ne vous reste plus qu’à vous procurer cette crème !

Répondez à cet article