Petitlien.frJardinComment réussir l'installation de votre potager vertical !

Comment réussir l’installation de votre potager vertical !

Avoir un potager chez soi, c’est possible même avec un petit jardin, un balcon ou près d’une fenêtre. Certaines cultures n’ont pas besoin de trop d’espace et peuvent être cultivées dans de petits pots. Cette technique de culture ne s’applique pas à tous les légumes, mais vous pouvez quand même produire une partie de votre alimentation chez vous. Pour réussir à installer son potager vertical, il faut prendre certaines dispositions.

Principe et conditions nécessaires pour réussir son potager vertical

Le principe du potager vertical est que chaque pot dispose de sa propre solution nutritive. Chaque pot est géré par une pompe à air doté d’un minuteur. La pompe à air permet de faire circuler l’eau qu’il faut mélanger avec de l’engrais liquide (bio de préférence). Les éléments nutritifs descendent de pot en pot et nourrissent chaque plante. Le potager vertical nécessite un éclairage solaire et de l’eau.

Il peut être installé aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Si vous habitez un appartement ne disposant pas de balcon ou de jardin, assurez-vous d’installer votre potager près d’une fenêtre de façon à ce qu’il reçoive la lumière du soleil. Là encore, il faut s’assurer que le balcon ou la fenêtre est bien orienté.

Méthodes d’installation ou de création d’un potager vertical

Le plus simple serait d’acheter votre potager vertical prêt à l’emploi. Ces kits sont constitués de poches ou de supports en bois que l’on accroche au mur. Il existe des potagers simples pour de petits budgets et des potagers beaucoup plus sophistiqués. L’installation de ces potagers est assez facile. Il vous suffit de suivre le guide d’installation tout en tenant compte des conditions citées plus haut.

Vous pouvez aussi créer votre propre potager vertical à partir de quelques techniques que sont :

  • la technique avec les bouteilles en plastique,
  • la technique avec les palettes de bois,
  • la technique avec le système à goulottes.

À l’aide de bouteilles en plastique, récupérez des bouteilles en plastique usagées, percez les bouchons et peignez-les pour protéger les racines du soleil. Faites des rectangles de 10 × 5 cm au milieu des bouteilles d’où sortiront vos plantes. Faites des trous au fond des bouteilles, puis empilez-les avant de les attacher avec une corde ou un élastique, verticalement le long d’un support en bois.

Assurez-vous que les bouteilles se suivent parfaitement les unes aux autres, afin de permettre l’écoulement de l’eau à travers les bouteilles. Remplissez les bouteilles de billes en argile (l’argile remplace la terre) et reliez l’ensemble au système de pompe à air. Ensuite, placez un récipient tout en bas afin de recueillir l’eau qui s’écoule.

La seconde méthode consiste à fabriquer un potager vertical en palettes de bois. Cette technique est populaire chez les jardiniers à cause de son côté éco. Il faut s’assurer que les palettes de bois n’ont pas été traitées avec des produits chimiques. Ensuite, appliquez du géotextile sur les emplacements des palettes dans le but d’éviter de perdre de l’humus à chaque fois que vous les arroserez.

La troisième astuce consiste à faire recours à un système à goulottes. Vous avez besoin de tuyaux souples, de quelques raccords, de la colle PVC. Pour réussir à l’installer, les goulottes doivent être fixées à un support vertical. Elles peuvent être aussi placées sur des structures verticales en bois ou en acier. Les supports peuvent être eux-mêmes montés sur des roulettes, ce qui permettra de les déplacer facilement.

Vous pouvez donc utiliser l’une de ces méthodes pour réussir l’installation de votre potager vertical.

Latest Posts