Mobilité verte : quels sont les véhicules les plus accessibles ?

© PetitLien.fr - Mobilité verte : quels sont les véhicules les plus accessibles ?

La politique de la mobilité verte est plus que jamais d’actualité : le monde se réchauffe, le climat change. Cette politique entre dans le cadre du processus de transition énergétique elle favorise une mobilité peu polluante, respectueuse de l’environnement grâce à une faible émission de gaz à effet de serre et autres polluants. Pour y arriver, il faudrait privilégier les moyens de locomotion tels que les voitures électriques et hybrides. Cet article propose les voitures éco-mobiles les plus accessibles du marché.

La Renault Zoe

La Zoe est l’emblème de la voiture électrique en France et c’est en même temps la plus accessible du marché. Elle coûte 23 200 euros et peut parcourir 260 km en ville, 200 km de route et 130 km d’autoroute. Elle dispose d’un système de location de batterie et il est possible de lui acheter une autre batterie. Il s’agit donc d’une bonne alternative si l’on se déplace beaucoup.

À lire Ford Kuga : ce véhicule est-il fait pour vous ?

La Renault n’est toutefois pas très confortable et il est difficile de doser son freinage. Il est également conseillé de choisir la Twizy, un quadricycle que propose Renault pour faire ses déplacements en ville.

La Citroën C-Zéro

La Citroën C-Zéro est commercialisée depuis fin 2010. C’est la déclinaison de l’ancienne Mitsubishi I-Miev disparue aujourd’hui. Elle présente de nombreux avantages : une grande agilité en ville, assez grande pour être habitée et coûte seulement 26 900 euros. Elle ne peut parcourir que 150 km. La faiblesse de son autonomie, sa sensibilité au vent latéral, un comportement pas efficace sur la route sont les grands défauts de la C-Zéro.

La Nissan Leaf

La Nissan Leaf est habitable et se comporte dignement sur la route. C’est un des précurseurs de la voiture électrique. Il en existe deux modèles. L’une possède une batterie de 40 kWh qui permet de parcourir entre 130 et 300 km selon que l’on est en ville, sur une route ou une autoroute et l’autre une batterie de 62 kWh qui parcourt naturellement davantage de kilomètres. Elles proposent également de nombreuses autres performances. Seulement qu’elles ont du mal sur les routes sinueuses, leur pédale de frein peut être désagréable et leurs pneumatiques très moyens. La Leaf à 40 kWh coûte environ 35 500 euros et la Leaf 62 kWh environ 43 700 euros.

Le Kia e-Niro

Cette voiture électrique est proposée par la société Kia. Elle possède un SUV compact, grand et classique avec des caractéristiques intéressantes. Comme pour la Leaf, il y en deux variantes : la version 64 kWh qui peut parcourir entre 240 et 500 km. Elle coûte 42 500 euros. Et la version 39 kWh qui coûte 38 500 euros. Les e-Niro figurent parmi les plus équipés du marché. Leur autonomie est bonne même s’il faut beaucoup de patience lorsqu’il s’agit de les recharger. Les sièges arrière sont accueillants et le volume du coffre est raisonnable. Le freinage est à parfaire.

À lire Road trip en moto : à quoi faut-il penser ?

La BMW i3

C’est la seule voiture électrique lancée par la marque BMW à ce jour. Elle est appréciée pour ses suspensions confortables et son freinage facile à utiliser. Elle est aussi spacieuse et sa batterie dispose d’une bonne autonomie qui peut se faire accompagner par un prolongateur d’autonomie REX.

Par ailleurs, les pneus de la BMW i3 lancée en 2013 et retouchée en 2017 sont étroits et quelques autres matériaux déçoivent. Elle coûte environ 39 950 euros.

La Tesla : Model 3,

La société américaine Tesla est la seule de toutes les marques à proposer une très grande variété de voitures électriques. Parmi toutes ces voitures, le Model 3 Version Standard reste le plus accessible. Cette voiture est réputée pour ses accélérations hors-norme et son habitacle high-tech, lumineux et vaste. Sa prise en mains est facile et son autonomie intéressante. Elle peut rouler sur 410 km en ville et fait un effet agréable.

Toutefois, la finition du Model 3 est encore perfectible. La voiture produit un bruit de roulement pas toujours agréable et son poids élevé empêche son agilité. Le Model 3 coûte 48 600 euros.

À lire Comment optimiser son arborescence seo ?

Le Hyundai Kona Electric

La société coréenne propose deux voitures électriques très abordables. La petite SUV Kona qui donne accès à une bonne autonomie. Elle possède des sièges très conciliants avec la colonne vertébrale, un freinage intéressant bien que perfectible qui fait d’elle une des meilleurs sur le marché. Ses pneus ont une faible résistance et une faible adhérence au roulement ce qui affecte son efficacité sur les arrêts et sur les routes. Son coffre est aussi très limite. Elle coûte 39 100 euros.

Elle propose aussi la Hyundai Ioniq Electriq qui coûte 32 450 euros. Elle possède les mêmes qualités que la SUV Kona. Elle est dotée en plus d’une pile à combustible.

L’e-Golf Volkswagen

La société allemande propose une septième génération de son best-seller : l’e-Golf. Cette voiture vedette est compacte, dispose d’une batterie plus grosse avec une bonne autonomie. Elle peut parcourir plus de 300 km sans faire le plein. Son design est intéressant, elle est assez grande pour être habitée, elle est rassurante et apaisante. L’e-Golf coûte 42 490 euros, il ne fait pas de bruit : c’est un régal à la conduite.

Comme pour l’ensemble des voitures de cette liste, il reste difficile de recharger l’e-Golf : son temps de recharge est plus long qu’un simple plein d’essence.

À lire Où trouver un magasin de velo à Paris 19 ?

Répondez à cet article