Voiture sans permis : comment maîtriser la conduite ?

© PetitLien.fr - Voiture sans permis : comment maîtriser la conduite ?

Il est de plus en plus fréquent de constater l’admiration des personnes pour les voitures sans permis. Après avoir conquis la majorité des personnes sans permis de conduire vivant dans les zones rurales, la voiturette, à boîte automatique, sans embrayage et à deux pédales a commencé par séduire le grand public des zones urbaines.

Considéré comme les voitures les moins dangereuses, la conduite du quadricycle léger à moteur est soumise à certaines règles. Découvrez dans cet article, les règles et spécificités de la voiture sans permis ainsi que quelques astuces pour maîtriser sa conduite.

À lire Ford Kuga : ce véhicule est-il fait pour vous ?

Quelles sont les règles à respecter dans la conduite d’une voiture sans permis ?

Du moment où la conduite d’une voiture sans permis nécessite la circulation sur la voie publique comme tous les autres usagers, il s’avère très important de prendre connaissance scrupuleusement des règles du Code de la route.

Vous, de même que votre passager devez porter votre ceinture de sécurité. Il est obligatoire que la voiture soit immatriculée à l’arrière. Avec une voiture sans permis, il est absolument défendu de rouler sur les voies rapides ou sur une autoroute. De plus, vous ne devez pas dépasser les 45 km/h au risque de vous voir infliger des amendes. Dans la voiture, vous devez nécessairement avoir le gilet jaune ainsi que le triangle.

Il est conseillé d’être suffisamment prudent dans votre conduite et de toujours anticiper sur toutes les situations. Sachez qu’en cas d’une circulation en ville, vous devez être particulièrement attentif aux piétons et aux deux roues qui peuvent éventuellement surgir dans vos angles morts.

Il est strictement interdit de conduire une voiture sans permis en état d’ivresse. Lorsque vous êtes appréhendé dans un tel état, vous pouvez être interdit de conduire n’importe quel véhicule terrestre à moteur (VTM).

À lire Road trip en moto : à quoi faut-il penser ?

Une voiture sans permis doit être assurée sans quoi la police peut vous interpeller lors d’un contrôle pour réclamer le certificat d’assurance de ladite voiture. Par contre, vous n’êtes pas obligé de faire le contrôle technique. Alors, vous devez consulter les équipements à bord de la voiturette afin de vous assurer d’être dans la règle.

Quelles sont les spécificités de la voiture sans permis ?

Rassurez-vous, les voitures sans permis sont d’une certaine facilité dans leur conduite. Dotées d’une vitesse de pointe à 45 km/h, ces véhicules vous exposent à des risques de collision ou d’accident moins élevés. De même, les dégâts sont moins graves avec les quadricycles légers à moteur.

La présence de la boîte de vitesses a rendu la conduite des voiturettes assez simplifiée afin de vous permettre de mieux vous concentrer et d’être beaucoup plus attentif à votre environnement. Contrairement aux voitures classiques, la voiture sans permis comporte des sélecteurs lesquels sont détaillés comme suit :

  • RReverse et joue le rôle de marche arrière
  • NNeutral et joue le rôle de point mort
  • DDrive et joue le rôle de marche avant.

De plus, vous n’avez affaire qu’avec deux pédales désormais parce que celle d’embrayage n’existe pas. Les deux pédales disponibles vous permettent juste d’accélérer et de freiner. Pour cela, vous n’avez plus aucun souci lors du démarrage de votre voiturette. Néanmoins, vous ne devez en aucun cas vous servir de votre pied gauche au moment de freiner.

À lire Mobilité verte : quels sont les véhicules les plus accessibles ?

Comment maîtriser la conduite d’une voiture sans permis ?

Pour la conduite d’une voiture sans permis, vous devez avant tout avoir de bons automatismes et de bons réflexes en conduite. Vous devez être suffisamment attentif et un bon observateur pour une conduite prudente et responsable.

En plus de posséder une maîtrise de votre véhicule, vous devez développer le sens de l’orientation. Vous devez être capable d’analyser et d’anticiper sur le comportement des autres usagers de la route surtout les piétons afin de limiter du mieux que possible les risques d’accident.

Pour ce qui concerne la voiture elle-même, il est nécessaire de savoir comment réagirait la voiture en fonction de la position de chaque sélecteur. Ainsi, retenez que sur la position D (Drive), la voiture se mettra en déplacement même sans aucune action sur les pédales. Pour éviter que le véhicule se déplace tout seul, vous devez toujours garder votre pied droit sur la pédale de frein.

Il est important de vous rappeler que vous ne devez pas mettre votre pied gauche sur la pédale de frein au risque de vous exposer à un freinage brusque en pleine accélération. Lorsque vous stationnez votre voiture sans permis, vous devez vous assurer de garder le sélecteur en position N sans oublier d’actionner le frein en main.

À lire Comment choisir une veste en cuir biker ?

Pour finir, vous devez faire attention à la vitesse limite de votre quadricycle léger à moteur. Ainsi, il est défendu de rouler sur les mêmes tronçons que les voitures classiques dotées d’une vitesse d’environ 70, 80 voire même 90 km/h au risque d’encourir des risques particulièrement dangereux.

Sur la route, il est normal que vous soyez très lent par rapport aux autres usagers d’un point de vue vitesse. Alors, s’il vous arrive de vous retrouver sur les voies rapides, il est conseillé de serrer le bord droit de la route et de laisser passer les autres voitures. De même, vous devez souvent regarder dans le rétroviseur afin d’adapter votre conduite.

Maintenant, vous en savez assez sur les voitures sans permis afin limiter les risques d’accidents et de vous conformer aux dispositions en vigueur.

Répondez à cet article