Peut-on acheter une voiture sans permis cabriolet ?

PetitLien.fr » Auto Moto » Peut-on acheter une voiture sans permis cabriolet ?

Les quatre roues des voitures sans permis en font une alternative rassurante pour les scooters et pour les parents. De plus, leur look rétro ou sportif et leurs différents modelés deviennent de plus en plus attractifs. Parmi ces modèles, on peut en sélectionner la voiture sans permis cabriolet.

C’est quoi une voiture sans permis cabriolet ? C'est quoi une voiture sans permis cabriolet

Les cabriolets sans permis sont soumis aux mêmes réglementations que toute autre voiture sans permis, en particulier avec les mêmes spécificités, mais plus de fonctionnalités comme la capote amovible.

Un cabriolet est une voiture avec un toit amovible. Si un modèle qui nécessite un permis de conduire est connu pour ses compétences athlétiques exceptionnelles, sa vitesse et sa conduite forte, une voiture sans permis cabriolet aura les mêmes contraintes que toutes les autres voitures sans permis.

Les caractéristiques du cabriolet sans permis

Une voiture sans permis cabriolet est une voiturette à la forme décapotable, mais elle est petite et possède les mêmes spécificités que tout autre type de voiture sans permis, qui sont :

  • Sa vitesse est de 45 km / h.
  • Poids n’excédant pas 350 kg.
  • Une boîte à vitesses automatique et non pas un levier de vitesse sportif.
  • Une cylindrée restreinte à 4 kW ou 50 cm3.
  • La longueur ne dépasse pas 3 m.

Par conséquent, le cabriolet sans permis est essentiellement un cabriolet miniature avec les mêmes fonctionnalités qu’une voiture sans permis, mais qui n’a rien de semblable avec le cabriolet classique, à l’exception d’un toit plus compact et rétractable.

La réglementation d’une voiture sans permis cabriolet

En ce qui concerne la réglementation, la voiture sans permis cabriolet est soumise aux mêmes réglementations que toute autre voiture sans permis. Ce type de voiture ne peut donc circuler qu’en zone urbaine et est interdit sur les autoroutes, il doit également être immatriculé. Les conducteurs sont soumis à certaines conditions, à savoir :

  • Etre en possession d’un certificat de sécurité routière s’il est né après 1987.
  • Le conducteur devra avoir au minimum 16 ans.

L’utilisation de la voiture sans permis cabriolet est donc principalement réservée au déplacement urbain ou aux courts trajets dans les zones rurales.

L’assurance d’un cabriolet sans permis

Le conducteur d‘une voiture sans permis cabriolet peut, bien évidement, la conduire sans être obligé d’avoir un permis de conduire. Cependant, une assurance est exigé afin d’éviter une amende. Vous pouvez donc faire votre choix parmi les formules proposées en fonction de votre profil et vous pouvez choisir entre :

  • Une formule confort pour le vol, l’incendie et le verre brisé.
  • Une assurance de premier niveau avec une assistance en cas de panne et une protection du conducteur.

La voiture sans permis et l’assurance sont indissociables

La voiture sans permis et l’assurance sont indissociables

Vous pensez qu’un véhicule avec une puissance beaucoup plus faible peut être exempt d’une assurance, mais la réalité est clairement différente. Vous risquez une forte amende dans ce cas de figure, elle peut atteindre plus de 70 euros lorsqu’elle est majorée. Vous devez donc vous renseigner en amont et vous pourrez souscrire auprès d’un bon assureur sur https://www.assurance-voitures-sans-permis.com/ afin de profiter des meilleures garanties en fonction de votre profil.

  • Vous aurez une assurance classique à l’année même s’il existe des versions temporaires qui répondent à d’autres besoins.
  • Vous avez donc un comparateur de prix, il permet de réaliser un devis et de cibler plus facilement le meilleur assureur.
  • Vous devez prendre en compte deux critères à savoir la puissance et la fréquence d’utilisation pour cette souscription en ligne.
  • Deux minutes sont amplement suffisantes pour avoir une réponse et vous pouvez valider votre devis en quelques clics.

Avec votre carte bancaire, vous payez les cotisations et ce sont généralement les deux premiers mois qui sont demandés. Vous aurez ensuite un accès personnel pour réceptionner votre note de couverture, votre contrat et votre fameuse carte verte. Cette dernière est composée de deux parties et elle doit être imprimée. La carte traditionnelle doit être conservée, il faudra la fournir lorsque vous serez contrôlé par la police ou pour remplir un constat par exemple. En parallèle, vous disposez du petit macaron qui aura une place de choix sur le pare-brise de votre voiture sans permis. La souscription en ligne est donc efficace et surtout très rapide même si vous êtes un novice, cela vous évite de perdre du temps avec des organismes.

Les cas spécifiques pour les adolescents

Vous le savez sans doute, les moins de 18 ans peuvent conduire des scooters avec des puissances relativement faibles. Ils sont nombreux à adopter des moteurs de 50 cc puisque leur âge est compatible avec cette motorisation. C’est aussi le cas pour les voitures sans permis, car finalement, la performance n’est pas plus élevée qu’une petite moto. Ils peuvent alors se retrouver derrière le volant et ils ont également besoin d’une assurance, d’où l’intérêt de vous renseigner le plus possible puisque vous pourriez écoper d’une surprime. Comme c’est le cas pour les jeunes conducteurs, le manque d’expérience peut être problématique. Ils peuvent alors refuser clairement la souscription.

Les parents ont alors une autre solution à leur disposition surtout si leur enfant doit conduire cette voiture sans permis. Il suffit de vous nommer comme propriétaire de l’assurance et conducteur principal de cette voiture. Par contre, lors de la simulation, vous devez inscrire votre adolescent de 14 ou 16 ans comme le conducteur secondaire. Généralement, les organismes acceptent cette configuration, mais une petite surprime peut aussi être au rendez-vous. C’est pour cette raison que vous devez étudier toutes les solutions avant de vous lancer dans la souscription d’une telle assurance.

Le but premier consiste à être assuré pendant les déplacements, mais les adolescents ne sont pas les seuls à adopter ces berlines, certains adultes optent aussi pour ce moyen de locomotion.