Quel compte bancaire choisir pour sa micro entreprise ?

© PetitLien.fr - Quel compte bancaire choisir pour sa micro entreprise ?

Une microentreprise est une société de petite taille. Elle peut être une start-up mise en place par un débutant. Vous êtes dans ce cas et venez d’initier une petite unité de prestation ou de production. Pour le démarrage de vos activités, vous ne savez pas quel compte bancaire choisir. Ce tutoriel est pour vous, un guide fiable.

Votre compte courant suffit

A priori l’ouverture d’une microentreprise ne s’accompagne pas forcément d’un compte professionnel. Alors, contentez-vous d’ouvrir un compte courant. Il peut être à votre nom. Cela ne pose pas de problème pour un début.

À lire En quoi consiste les missions du consultant en portage IT ?

Attention ! Certaines caractéristiques de la microentreprise commandent à l’entrepreneur d’ouvrir un compte dédié. Ces conditions sont les suivantes : l’entreprise réalise-t-elle un chiffre d’affaires de 100 000 euros ? encaisse-t-elle ce revenu pendant deux années civiles de suite ?

Les avantages du compte courant ou professionnel, c’est qu’il vous permet d’optimiser le développement de votre entreprise. De même, sa tenue vous donne une traçabilité des mouvements des finances (entrées et sorties). Enfin, ne pas avoir de compte vous expose à la perte des offres gratuites.

Le compte bancaire dédié pour la microentreprise

On le dénomme compte bancaire dédié parce qu’il est exclusivement réservé aux dépenses et revenus professionnels. Il est quasi obligatoire à la demande de l’État français depuis le 24 mai 2019. La loi impose que l’entrepreneur distingue ses revenus personnels de ses ressources professionnelles. Voici les mouvements qui peuvent animer le compte dédié :

  • achats fournitures,
  • paiement clients,
  • impôts et charges sociales,
  • prêts et remboursements…

Une fois que votre compte est ouvert, vous pouvez disposer d’une carte bancaire.

À lire Qu’est ce que le fret maritime ?

Quand ouvrir un compte professionnel ?

Vous pouvez ouvrir un compte professionnel ou compte pro pour votre entreprise même si elle n’est pas fonctionnelle. Vous achèverez les formalités après l’obtention d’un numéro d’immatriculation. Entre la banque physique et celle en ligne, faites un choix. Les documents à fournir sont : la pièce d’identité ou le passeport, un justificatif de domicile (facture d’électricité, gaz, etc.) de moins de 3 mois, les statuts de l’entreprise et la copie du bail (en cas de location de local).

Combien payer à l’ouverture d’un compte professionnel ?

Tout dépend de la banque où vous ouvrez le compte. Si elle est une banque traditionnelle, alors le coût de l’ouverture est fonction des services disponibles. Ainsi, un de ces établissements financiers peut vous proposer un package promotionnel. Ce tout contient généralement outre le compte, une carte magnétique utile à l’international, un chéquier, etc. Ce type de banque vous propose un éventail d’assurance parmi lesquelles vous devez choisir celle qui sied à votre activité.

Vous pourriez payer entre 450 et 500 euros dans une néobanque. Comme elles sont enclines à se faire connaître, elles attirent la clientèle par le rabais des coûts. Ainsi, vous pourriez payer entre 300 et 400 euros. Il est conseillé de minimiser les coûts. Adressez-vous dans ce cas à une banque qui ne vous prend pas de frais à l’ouverture du compte. Bien avant, vérifier auprès d’elles, ces conditionnalités :

  • carte bancaire 100 % gratuite,
  • le compte bancaire gratuit sans condition de versement mensuel,
  • l’absence de frais d’ouverture de compte,
  • pas de frais de tenue de compte.

Au-delà de tout, il faudra aussi s’assurer que la banque en question accepte bel et bien, les autoentrepreneurs.

À lire Comment orgniser un escape game virtuel pour un événement de team building ?

Répondez à cet article