Comment investir dans une SCPI avec le Crédit Agricole ?

© PetitLien.fr - Comment investir dans une SCPI avec le Crédit Agricole ?

Placer des capitaux dans une SCPI a longtemps été un parcours du combattant pour de nombreuses personnes. Cependant, de nos jours, vous n’êtes plus obligé d’y investir toutes vos économies. De nombreuses banques et institutions comme le Crédit Agricole proposent des solutions parfaitement adaptées. Ainsi, comment investir dans une SCPI avec le Crédit Agricole ?

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Une SCPI est une Société Civile de Placement Immobilier. Il s’agit d’une société qui permet aux particuliers d’acquérir des parts de bien immobilier. La société s’occupe de la gestion intégrale du patrimoine immobilier. Après déduction des différents frais, elle reverse une part des revenus proportionnellement à l’investissement de chaque investisseur.

À lire En quoi consiste les missions du consultant en portage IT ?

Comment investir dans les différentes offres de SCPI au Crédit Agricole ?

Il est important de notifier qu’on peut passer par un contrat d’assurance-vie pour prendre des parts dans une SCPI. Au Crédit Agricole, Floriane est le nom du contrat d’assurance-vie qui permet de souscrire à la SCPI Edissimo. Le Crédit Agricole propose deux offres. Il vous revient de faire un choix en fonction de vos objectifs et de vos capacités.

La SCPI Amundi

Elle comporte 5 types de contrats. Le premier type de contrat au Crédit Agricole est l’OPCI PREM Opcimmo. Il concerne l’immobilier d’entreprise disponible en compte-titre ordinaire ou en assurance vie. Les frais de gestions de la SCPI peuvent atteindre un maximum de 2,1 %. Le deuxième type de contrat est Amundi Prudent. Il s’agit d’un fond multiclasses d’actifs avec un horizon de placement d’un minimum de 2 ans. Les frais de gestions de la SCPI sont de 1,04 % environ.

Le troisième type de contrat est Amundi Patrimoine qui s’étale sur un minimum de 5 ans. Son rendement avoisine 5 % et les frais de gestion vont de 1,52 % à 1,55 %. En quatrième position, nous avons Amundi Vie qui s’étale sur un minimum de 3 ans avec une performance de 3,5 %. Enfin, nous avons Amundi Edissimo. Il est accessible par contrat d’assurance-vie sur un minimum de 8 ans ou en compte-titre ordinaire. Les frais de gestion sont de 8,7 %.

Solidarité Habitat et Humanisme du Crédit Agricole

Il s’agit d’une épargne solidaire qui associe la recherche de performance et l’impact social. L’horizon d’investissement recommandé est de 3 ans et les frais de gestion sont de 0,97 %.

À lire Pourquoi offrir des cadeaux publicitaires personnalisés ?

Quelques astuces pour mieux investir avec le Crédit Agricole

Pour commencer, vous devez penser à la diversification. En effet, investir dans une SCPI Crédit Agricole n’est pas sans risque. Il faudra diversifier votre portefeuille pour minimiser les risques et maximiser vos profits. Vous pourriez donc investir sur :

  • des SCPI de l’hôtellerie
  • des SCPI de la santé
  • les SCPI spécialisées

Aussi, vous devez éviter le piège du temps. Ayez à l'esprit qu'un crédit engage votre responsabilité sur le long terme. Avec par exemple un crédit de 50 000 euros payable sur 15 ans au taux de 3 %, vos mensualités s’élèveront à 350 euros. Avec des revenus de la SCPI de l’ordre de 5 %, vous percevrez environ 200 euros par mois. En ajoutant des frais d’impôt de 50 euros, votre effort d’épargne mensuel sera à 200 euros (350 +50-200) pendant 15 ans. Il est donc important de bien réfléchir avant de s’embarquer dans l’aventure. Au cours de ces 15 ans, vos envies d’épargne pourraient changer. Vous pourrez toujours revendre vos parts, mais il n’est pas sûr que vous recouvrez la totalité des fonds investis.

investir

Pourquoi investir en SCPI ?

L’immobilier est un domaine très intéressant en termes de placement pour développer votre patrimoine et réaliser une jolie plus-value en cas de revente. En investissant dans la pierre, vous pourrez créer votre patrimoine grâce à l’effet levier du crédit. C’est le moyen idéal pour préparer votre retraite, vous constituer un revenu complémentaire ou préparer la transmission de votre patrimoine. Pour faciliter l’accessibilité à l’investissement immobilier, les pouvoirs publics ont créé en France le statut SCPI (Société Civile de Placement immobilier). Investir en SCPI, c’est choisir un placement investi à 100% en immobilier.


Cette société civile est gérée par une société de gestion agréée par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers). Il faut savoir que les sociétés de gestion emploient uniquement des professionnels de l’investissement et de la gestion immobilière. Si vous souscrivez des parts de SCPI, vous deviendrez propriétaire avec d’autres associés de biens immobiliers détenus par la SCPI. Vous allez donc recevoir des revenus locatifs mensuels ou trimestriels versés par la société de gestion provenant de la location de l’ensemble du patrimoine immobilier. Il faut savoir qu’il existe deux grandes familles de SCPI : les SCPI de rendement et les SCPI fiscales.


Si vous investissez en SCPI, vous bénéficierez de nombreux avantages, comme un rendement pouvant atteindre jusqu’à 6,81% en 2019, pour un placement comprenant exclusivement de l’immobilier physique avec des adresses connues et listées dans un rapport annuel. Vous n’aurez d’ailleurs aucune contrainte de gestion car une société de gestion agréée prendra en charge les investissements et assurera la gestion locative. Un investissement SCPI n’est pas sans risque puisqu’il est soumis aux variations des prix sur le marché de l’immobilier. Les revenus que vous allez toucher peuvent donc fluctuer au cours des années en fonction du taux d’occupation des immeubles.


Il faut savoir que vous avez la possibilité de vendre vos parts de SCPI tout au long de l’année. Les SCPI de rendement sont les plus répandues. Elles permettent le versement de revenus locatifs tous les mois ou tous les trimestres. Il existe différentes catégories de SCPI de rendement, comme les SCPI de bureaux, les SCPI de commerces, les SCPI de santé, les SCPI diversifiées, les SCPI de capitalisation. Les SCPI fiscales fonctionnent différemment. Elles permettent aux investisseurs de diminuer leurs impôts grâce à la loi Pinel ou la loi Malraux ou encore le régime du Déficit Foncier. Il s’agit alors de SCPI Pinel, de SCPI Malraux ou de SCPI de Déficit Foncier. Il est important d’être accompagné par un conseiller lors de la souscription de parts de SCPI afin d’être bien conseillé. Il faut savoir que les frais de souscription d’une part de SCPI sont compris entre 8 et 12% selon les SCPI.


Pour pouvoir bien choisir les SCPI, vous devez prendre en compte différents éléments, comme l’analyse de l’historique. Les sociétés de gestion doivent publier chaque année des indicateurs particuliers dont le mode de calcul a été déterminé par l’AMF. Les investisseurs pourront donc être en mesure de comparer tous les paramètres importants avant d’effectuer leurs investissements. Il faut également pouvoir analyser la stratégie d’investissement de la société de gestion. Il s’agit d’effectuer l’analyse qualitative de la SCPI en se posant les questions appropriées pour mieux cerner les perspectives de gestion. Il faut également penser à se renseigner sur les différents marchés immobiliers.


Comme les SCPI investissent dans des immeubles sur des secteurs diversifiés, tels que l’hôtellerie, les résidences seniors, les résidences étudiantes, les EHPAD, les bureaux, les commerces, il faudra se renseigner sur les différents marchés immobiliers. En vous adressant à Periance, vous pourrez profiter de l’expérience de la première société en ligne, qui vous proposera les meilleures solutions d’investissement. Vous pourrez choisir un placement parmi l’offre la plus importante du marché, en termes de SCPI, d’OPCI, de crowdfunding immo, de LMNP… Vous pourrez donc être guidé par une équipe d’experts patrimoniaux et de spécialistes de l’investissement immobilier. Vous serez accompagné et écouté afin de réaliser une étude patrimoniale. Vos objectifs seront ainsi analysés et vous serez suivi tout au long de votre investissement. Vous pourrez joindre un conseiller dédié à distance, qui sera à votre entière disposition.

À lire Comment faire sa déclaration sociale nominative ?

Répondez à cet article