Tout savoir sur le métier de wedding planner

© PetitLien.fr - Tout savoir sur le métier de wedding planner

Pour éviter le stress de l’organisation du mariage et avoir une cérémonie parfaite le plus beau jour de leur vie, les futurs mariés font appel à un wedding planner.

Qu’est-ce qu’un wedding planner ?

Ce métier est apparu d’abord aux Etats-Unis et vers les années 2000 en France. Le wedding planner est l’organisateur du mariage ou dit-on, le chef d’orchestre du mariage. Aujourd’hui, en France, dans 10 % des mariages, les mariés font appel aux services d’un wedding planner. Ce métier demande une attention particulière et une capacité à donner des conseils avisés à ses futurs clients. Son travail concerne tous les aspects de la cérémonie du mariage. La réussite du mariage dépend donc grandement des qualités du wedding planner.

Quelles sont les qualités de wedding planner ?

Pour exercer ce genre de métier, il faut avoir :

À lire Qui doit acheter les alliances lors d’un mariage ?

  • le sens de l’écoute et du conseil auprès des futurs mariés ;
  • le sens de l’organisation, de l’événementiel et du planning ;
  • un carnet d’adresses riche des différents prestataires ;
  • le sang-froid pour gérer la pression et les imprévus dans les événements ;
  • la diplomatie et la courtoisie nécessaire pour négocier avec les clients.

Quel est le rôle du wedding planner ?

Le rôle de l’organisateur de mariage nécessite notamment certaines compétences telles que :

  • la gestion du budget dont disposent les futurs mariés en conformité avec leurs besoins ;
  • la coordination des différents prestataires du mariage : le fleuriste, la location de salle, la musique, les lumières, la sécurité, le traiteur, le photographe…
  • la supervision et la mise en place de la cérémonie de mariage ;
  • l’accompagnement et le conseil des futurs mariés qui font appel aux services de l’organisateur.

Existe-t-il des formations pour devenir wedding planner ?

Il existe des offres de formations payantes proposées par des agences ou des écoles spécialisées dans l’événementiel. Généralement, la formation ne dure pas plus de trois mois. À la fin de ce la formation, l’école délivre un certificat.

En réalité, aucun diplôme reconnu par l’Etat n’est délivré, car l’activité n’est pas encore très régulée et structurée juridiquement par l’Etat. Toutefois, il est évident que des diplômes en communication, en management, en marketing auront un effet déterminant. De même quelques années d’études après le bac et au moins une licence peuvent être bénéfiques. En effet devenir organisateur de mariage est tout à fait possible sans diplôme et sans formation professionnelle.

Quel statut adopter pour exercer le métier de wedding planner ?

Pour mener à bien son projet de wedding planner, il est possible de se constituer :

À lire Quel budget pour un mariage ?

  • En auto-entrepreneur : cette formule auto-entrepreneur est plus souple et permet d’éviter les nombreuses tracasseries liées à la création d’une entreprise. Elle convient au débutant. Les seules exigences sont une déclaration d’auto-entrepreneur et un plafond de chiffre d’affaires de 70 000 euros annuels à ne pas dépasser.
  • En société juridique structurée sous la forme de Société par Action Simplifiée (SASU) ou d’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL). Pour un entrepreneur professionnel, ces deux formes d’organisation présentent l’avantage d’avoir des formalités plus allégées. En plus, elles permettent de mieux structurer juridiquement son business.

Combien rapporte le métier de wedding planner ?

Le métier de wedding planner est encore marginal en France. C’est une activité qui demande un effort et un investissement personnel avec parfois des horaires de travail inhabituel et pas forcément récompensé à sa juste valeur.

En réalité, il n’existe pas un salaire fixe, car l’événement relève souvent de circonstances extérieures. Tout dépend de la notoriété du wedding planner, de son savoir-faire, de ses compétences professionnelles, du portefeuille du client, du nombre de cérémonies organisées. Cependant, il peut espérer une rémunération au-delà du SMIC mensuellement en tant que débutant. Ensuite année après année, il pourra gagner en ancienneté, en expérience et conséquemment plus d’argent. Il pourra gagner un salaire allant jusqu’à plus de 3 000 euros par mois, soit plus de 30 000 euros par an.

Pourquoi faire appel à un wedding planner en Corse ?

Le recours aux services d’un professionnel pour orchestrer votre mariage offre de nombreux avantages. Si vous souhaitez bénéficier du savoir-faire d’un expert, n’hésitez pas à contacter un wedding planner en Corse sur nocesitaliennes.fr. Cela vous garantit avant tout un gain de temps considérable. L’organisation d’un tel événement nécessite des centaines d’heures de travail. Si vous avez un agenda bien rempli, vous pouvez confier les préparatifs à un prestataire. Grâce à son expérience et son carnet d’adresses bien fourni, ce professionnel est en mesure de trouver un traiteur, un animateur ou encore un DJ dans les meilleurs délais.

De plus, la planification d’un mariage en Corse implique de nombreux paramètres. Il faut gérer la logistique, le choix du lieu de réception, etc. Cela peut être particulièrement anxiogène, sauf si vous confiez la coordination de votre noce à un wedding planner.

À lire Quelle couleur pour la robe de mariée ?

Faire appel à ce professionnel de l’événementiel constitue également une excellente solution si vous souhaitez personnaliser votre mariage. Pour cela, vous devez prendre un rendez-vous avec ce prestataire. Il s’agit de l’occasion idéale pour faire part au wedding planner de vos attentes et de vos envies concernant de nombreux aspects de l’événement : le thème, la décoration, le buffet et bien d’autres encore.

comment devenir wedding planner

Répondez à cet article