Petitlien.fr » Vie pratique » Finance » Indemnisation pôle emploi : comment cela fonctionne ?

Indemnisation pôle emploi : comment cela fonctionne ?

Dès l’été 2018, une nouvelle réforme de l’assurance chômage entrera en vigueur, et ci-dessous se trouvent les détails que vous devez savoir.

Indemnisation pôle emploi : tout ce qu’il faut savoir

Voici quelques points de l’accord Unédic ( opt: janvier 2017 ) :

  • il a été établi que le montant d’allocation et le temps dans lequel il peut être versé, sont proportionnels à la durée et au salaire perdu.
  • la durée maximale de l’indemnisation a été fixée à 24 mois pour les salariés âgés de moins de 53 ans.
  • le dispositif d’indemnisation devient possible à partir de 4 mois, c’est à dire 610 heures, ou 88 jours travaillés.
  • dans certaines conditions, les allocations peuvent être maintenues, jusqu’à la retraite à taux plein.
  • le mode et la méthode de calcul se fondent désormais sur le nombre de jours travaillés pendant une semaine civile, et seuls les jours travaillés comptent, peu importe la durée du contrat de travail. De ce fait, on pourra calculer le montant d’allocation, en neutralisant les weekends et les jours fériés, ce qui est de même pour les demandes d’emploi.

Depuis l’automne 2017, l’accord a subi quelques réformations :

  • les règles de cet accord sont adaptées pour encourager la formation des seniors à partir de 50 ans, (une dotation du CPF à hauteur de 500 heures) .
  • à partir du 1er octobre de 2017, les cotisations des employeurs à l’association chômage ont été partiellement modifiées, où il y a eu une suppression de la modulation des contributions, et ceci s’appliquent au CDD, ainsi qu’aux embauches en CDI (moins de 26 ans), chose qui a créé une cotisation exceptionnelle, temporaire des employeurs et tous leurs salariés.
  • une perception d’ARE en plus, pour un salarié licencié économique qui choisit le contrat de sécurisation professionnelle.
  • une disposition d’une allocation qui reste minorée au temps de travail, pour les personnes qui ont perdu leur emploi à temps partiel.

Les règles de calcul de l’indemnité du chômage

Cette opération peut paraître un peu époustouflante, mais elle très simple, vous n’avez qu’à suivre les étapes suivantes, mais tout d’abord, il faut que vous sachiez qu’il existe deux seuils :

  • le montant de l’allocation journalière ne doit pas dépasser 75 % du salaire journalier en question.
  • le montant d’allocation journalière ne peut pas être inférieur à 57 % du salaire journalier.

Les salariés qui ne bénéficient plus d’un contrat de travail, bénéficient désormais d’un revenu de remplacement, qui est servi par le régime d’assurance de chômage.

Mais le montant du capital des droits versés ne peut pas dépasser les 75 % du total des salaires qui ont servi à calculer les droits à l’indemnisation.

Leave a Comment

Votre adresse email ne sera pas publiée.

You may also like

PROMOTIONS 2018 - Réductions jusqu'à -60% sur des milliers d'articlesCLIQUEZ-ICI