Petitlien.fr » Vie pratique » Finance » Impôt fortune immobilière : qu’est-ce que c’est ?

Impôt fortune immobilière : qu’est-ce que c’est ?

Impôt sur la fortune (ISF) est devenu l’impôt sur fortune Immobilière (IFI) depuis le 1 janvier 2018, sous initiative de Monsieur le président. Ce changement a pour objectif de rapatrier les investisseurs français expatriés et de dynamiser l’économie grâce à leurs investissements. Le manque à gagner de l’état sur l’assiette fiscale a été évalué à 2 milliards d’euros à court terme. Autant d’argent qui pourrait être investi dans les entreprises.

Qu’est-ce que IFI ?

L’impôt sur la fortune immobilière, contrairement à son prédécesseur (ISF), exclue les placements financiers, les valeurs mobilières et l’épargne, du patrimoine taxable, pour ne garder que les valeurs immobilières.

En effet, ils sont soumis à une imposition sur les biens immobiliers d’un foyer fiscale, dépassant les 1.3 M d’euros. Les biens peuvent être détenus, de façon directe (comme des maisons, des appartements ou des immeubles) ou indirecte (comme des parts dans une société civile immobilière ou de placement immobilier). Il faut également retenir que dès le 1 janvier 2019, le mode de collecte des impôts va changer et se fera à la source, y compris pour l’IFI. Il devra de plus être inclus dans la déclaration de revenu.

Il est aussi possible de profiter d’un abattement fiscal de 30 % sur la résidence principale.

Ce qu’il faut savoir sur le calcul de l’IFI

Le barème : le calcul de l’impôt en soit n’a pas changé, il dépend toujours d’un barème qui permet de définir le taux d’imposition par rapport à la valeur immobilière nette, taxable du foyer fiscal. Sachant que le seuil d’entrée dans l’IFI est de 1.3 M d’euros et que le taux d’imposition va de 0 à 1.5 %.

La décote : les contribuables dont le montant du patrimoine est inclus entre 1.3 M d’euros et 1.4 M d’euros, profitent d’une décote qui se calcule comme suit : 17 500 €; – 1,25 % de la valeur nette taxable du patrimoine.

Le plafonnement : la somme de l’IFI et de l’impôt sur le revenu ne doit pas dépasser un plafond annuel de 75 % du montant du revenu.

La réduction d’impôt : il est possible de profiter d’une réduction d’impôt dans le cas de dons aux associations d’intérêt générale. Le montant de la réduction est de 75 % du montant des dons, dans la limite de 50000 euros par an.

Pour finir, voici un exemple de calcul qui va vous permettre de mieux comprendre :

Pour un patrimoine de 1.70 M d’euros :

  • jusqu’à 800 000 €; : 0 €;
  • de 800 000 €; à 1,3 million €; : (1,3 – 0,8) x 0,50% = 500 000 €; x 0,5% = 2 500 €;
  • de 1,3 à 1,70 million €; : (1,70 – 1,3) x 0,70% = 400 000 €; x 0,70% = 2800 €;
  • montant de l’ISF brut = 2 500 €; +2800 €; = 5300 €;

Leave a Comment

Votre adresse email ne sera pas publiée.

You may also like

PROMOTIONS 2018 - Réductions jusqu'à -60% sur des milliers d'articlesCLIQUEZ-ICI