Petitlien.fr » Vie pratique » Comment s’endormir instantanément : s’endormir rapidement

Comment s’endormir instantanément : s’endormir rapidement

De plus en plus de gens souffrent de ne pas se reposer suffisamment et la nature des facteurs à l’origine de ces insomnies et autres troubles du sommeil varie mais généralement est psychologique et liée à des sentiments assez puissants pour maintenir la personne éveillée. Souvent, c’est du stress et de l’anxiété, de l’excitation ou de l’appréhension quant à certains événements futurs. Voire même de la peur, que l’on peut ressentir en se réveillant d’un cauchemar par exemple.

D’autres fois, la cause est plus évidente, comme la gêne. Si l’un se retrouve à devoir se reposer dans un environnement dans lequel il ne se sent pas à l’aise; il est fort possible qu’il rencontrera de sérieuses difficultés à trouver le sommeil sinon un sommeil très peu réparateur et bien perturbé.

Comment s’endormir instantanément ?

Lorsqu’on rentre d’une longue et épuisante journée et que l’on peut se jeter sur son lit, on n’a qu’une envie, celle de fermer les yeux pour pénétrer le royaume des rêves mais quelle mauvaise surprise quand on se fait recaler à l’entrée. Votre corps s’amalgame à celui d’un mollusque mais votre esprit, lui, est suintant d’énergie et d’idées enregistrées plus tôt, le jour-même. Ainsi, vous levez les yeux vers un plafond que vous ne percevez pas dans l’obscurité de la pièce et vous vous interrogez sur la prière adéquate ou une méthode assez simple pour vous endormir le plus rapidement possible.

  • Et bien sachez que boire quelque chose chaud est bon dans ces cas-là car il aide à apaiser et détendre l’esprit et le corps. Les boissons les plus efficaces sont le lait chaud auquel on ajoute une cuillère de miel et la tisane à la menthe dans laquelle on jette un clou de girofle lorsqu’elle bout encore.
  • Fermez volets et rideaux, éteignez les lumières, réglez-les si vous ne le pouvez pas ou éloignez-vous-en car celle des voyants, veilleuses et autres, stimulent le cerveau et agressent les hormones du sommeil, favorisez donc un espace sombre pour un repos efficient.
  • Le seul cas où il vous sera permis de tolérer une source de lumière est celui dans lequel vous décidez de lire ou d’écrire. Lire un livre est un moyen de tuer l’anxiété et le stress, stimuler les rêves tout en aidant l’esprit à se préparer et s’habituer à la sensation de sommeil. Evitez simplement les fictions d’horreur pour éviter les nuits agitées et vous retrouver éveillé à nouveau. Si vous n’avez jamais songé à écrire et bien sachez que ça apporte les même bienfaits que ceux de la lecture ! Vous pouvez écrire tout ce qui vous passe par la tête, que vous ayez envie de noter les détails de votre journée ou raconter tout et n’importe quoi, cela ne dépendra que de vous, l’important est d’écrire des phrases cohérentes avec une idée bien claire.
  • Compter. Des moutons, des fourmis, des pierres, peu importe tant que vous faites comptez. Vous pouvez toujours varier en vous tournant vers additions, soustractions et autres joyeux divertissements du même genre. L’idée est de s’attribuer une tâche lente, répétitive et lassante qui servira à fatiguer votre esprit rebel.
  • Abandonnez l’effort physique à partir de quatre heures avant l’heure de votre coucher. Il est vrai que la chaleur est conseillée mais tenter de se fatiguer de cette manière ou de se réchauffer grâce à cela ne servira pas à grand chose puisque le sport de nuit maintiendra vos sens en alerte, toutafait l’inverse de ce que l’on recherche. Cependant, faire de l’activité physique le matin augmente vos chances de passer une bonne nuit.
  • Eloignez toute sorte de nuisance sonore; éteignez la télévision, votre téléphone, n’écoutez pas de musique, si quelqu’un ronfle à côté virez-le, inutile de siffler, car ce serait une nuisance sonore là encore.
  • Diminuez du mieux possible votre consommation de caféine durant la journée (réduisez-le à néant le soir, c’est évident).
  • Tentez de maintenir un certain équilibre quant à la température de la pièce car avoir trop chaud ou trop froid influe énormément sur votre aptitude à trouver le sommeil.
  • Si ces troubles vous gênent plus que cela, vous inquiètent, ou qu’ils persistent n’hésitez aucunement à en parler à un médecin qui offrira les solutions adéquates à votre personne car n’oubliez pas qu’une privation de sommeil peut résulter à des conséquences néfastes, à long terme.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures