Petitlien.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Comment soulager une cruralgie : on vous dit tout

Comment soulager une cruralgie : on vous dit tout

Chaque jour, notre corps est exposé à des agressions extérieures. Outre les maladies internes, nous subissons des douleurs parfois très violentes qui avec le temps, peuvent devenir dangereuses pour se transformer en maladies chroniques. Nous proposons dans cet article d’en évoquer une d’elle, il s’agit de la lombocruralgie ou autrement appelé, la cruralgie. Si vous en souffrez, lisez ce qui va suivre, cela pourra sûrement vous intéresser et vous aider à vous débarrasser, ou tout simplement vous en prévenir afin d’éviter son apparition.

Qu’est-ce que la cruralgie ?

C’est une douleur qui se manifeste au niveau de la jambe, elle se rapproche un peu de la sciatique et peut parfois être très dangereuse et paralysante. C’est en effet une douleur assez vive et intense qui est causée par la compression de l’une des deux racines du nerf crural. Elle est presque associée à la sciatique car ses causes, ses symptômes et son traitement s’y rapprochent car dans les deux cas, il s’agit de l’inflammation d’un nerf provenant des lombaires, à une différence près, l’intensité de la douleur. Il s’agirait d’une maladie qui est moins fréquente que la sciatique mais dont la douleur qui se manifeste est plus intense. Elle touche principalement des personnes ayant dépassé la cinquantaine.

Causes et symptômes

Comme toute maladie artérielle, la cruralgie présente des symptômes qui se manifestent sous forme d’une douleur intense au niveau de la cuisse et tout le long du nerf crural. Cette douleur peut aller jusqu’à paralyser certaines parties du corps de façon partielle ou encore complète au niveau du genou par exemple, du talon ou de la pointe du pied. Cela cause des lésions irréversibles à cause de la pression exercée sur le nerf à certains endroits du corps.

Quant à la cause de son apparition, c’est souvent une origine non infectieuse. Nous pouvons penser à un pincement du nerf crural par une hernie discale, une arthrose ou encore une altération de l’un des disques vertébraux. La scoliose n’est également pas à écarter. Soit, les raisons de l’apparition de ce dysfonctionnement sont nombreuses, mais il serait judicieux de s’atteler sur la manière de la soigner.

Comment soigner la cruralgie ?

Il est déjà intéressant de savoir que divers moyens existent pour soigner cette maladie :

  • Les médicaments : pour calmer la douleur, la personne atteinte peut prendre du paracétamol,  des anti-inflammatoires etc. Les doses vont bien évidemment varier en fonction de la douleur et de la résistance du corps de la personne.
  • La rééducation : l’un des moyens les plus sûrs et qui fonctionnent le mieux dans ce genre de cas, c’est la rééducation. Il suffit d’aller voir un kinésithérapeute qui vous programmera des séances de kinésithérapie qui vont permettre à votre dos de se muscler mais surtout, adopter les meilleures postures soulageant ainsi vos vertèbres.
  • L’alimentation : si vous souffrez d’un surpoids, il est grand temps de vous reprendre en main pour perdre vos kilos superflus car cela joue en votre désavantage. Il est aussi préconisé de varier l’alimentation et favoriser les aliments riches en Oméga 3, les fruits, les légumes et les sources de calcium.
  • L’ostéopathie : en fonction des causes ayant provoqué cette cruralgie, l’ostéopathie peut être un moyen très utile de soulager la douleur.
  • L’opération chirurgicale : celle-ci doit demeurer le dernier recours pour soigner la cruralgie. Une opération est utile quand tous les autres traitements n’ont donné aucun résultat satisfaisant et soulageant la douleur. Vous serez donc dans l’obligation de passer des examens : scanners, IRM, radiographies des zones concernées etc. L’opération chirurgicale consistera à réduire votre hernie discale, fixer votre colonne vertébrale dans le cas de spondylose, agrandir un canal lombaire assez étroit etc.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures