Petitlien.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Comment soigner un zona : tout savoir sur le zona et ses traitements

Comment soigner un zona : tout savoir sur le zona et ses traitements

Tous les enfants, ou presque, ont eu la varicelle. Cette maladie infectieuse est due à un virus VZV (Virus Zona-varicelle) et est relativement bénigne lorsqu’elle atteint un enfant ; elle guérit d’ailleurs d’elle-même au bout d’une semaine ou plus. Mais même lorsque la guérison est « totale », le virus va rester endormi dans le corps, bien au chaud dans les ganglions et bien d’autres endroits qu’il considérera comme son nid.

Même s’il reste endormi à jamais pour la plupart des personnes ayant eu la varicelle, ce n’est pas le cas pour tous. En effet, chez certaines personnes, le virus est réactivé et cause ce qu’on appelle la maladie du Zona. Cette maladie cutanée atteint généralement les personnes de plus de 50 ans, et malgré certains risques de complications et beaucoup de désagréments, elle reste aussi bénigne que la varicelle.

Le virus, après avoir séjourné de longues années dans les ganglions nerveux, va longer les fibres nerveuses puis causer des éruptions cutanées très douloureuses et gênantes. Ces vésicules douloureuses sont souvent localisées au niveau du torse, mais peuvent atteindre d’autres organes, dont le zona du visage, des yeux et des oreilles (généralement, dans ces cas-là, le Zona est accompagné de complications plus ou moins graves).

9 personnes sur 10 sont porteuses du virus de la varicelle, et l’on considère qu’environ un cinquième de ces personnes va développer la maladie du Zona ; un chiffre relativement élevée, quand même.

Comment se développe la maladie, ses symptômes, ses complications ou encore ses traitements médicamenteux et naturels… Tout ce que vous avez besoin de savoir concernant le Zona dans notre article :

Comment reconnaître un Zona ?

Les maladies cutanées sont très nombreuses et il existe autant de causes d’éruptions cutanées que de types de celles-ci, ce qui rends le diagnostic du zona assez délicat pour les personnes qui ne sont pas du domaine médical.

Lorsque le virus de la varicelle est réactivé, il n’atteint généralement qu’un seul nerf, ce qui veut dire que l’atteinte se fera dans une seule et dans un seul côté du corps qui peut être le thorax (une fois sur deux), l’abdomen, les yeux, les oreilles… etc. Les symptômes peuvent donc varier selon la zone touchée, mais généralement, voici les symptômes communs :

  • Un seul côté est touché
  • La zone est douloureuse et la douleur est intense et lancinante
  • La zone commencera par être plus sensible puis laissera une impression de brûlure ou bien une zone totalement insensible.
  • On arrive à palper la plupart du temps des ganglions sous l’essai du même côté que la zone touchée
  • La peau se mets à rosir puis les vésicules apparaissent quelques jours après les premiers symptômes douloureux. Ces vésicules sont remplies de liquide clair.
  • Les vésicules se regroupent en un ou plusieurs bouquets et resteront environs une semaine avant de sécher et de former des croûtes qui tomberont après 10 jours environ en laissant quelquefois des cicatrices.
  • Une fièvre légère peut être ressentie

Quelle est l’évolution de la maladie ?

La maladie va guérir d’elle-même au bout de deux à trois semaines, mais dans certains cas, il peut y avoir certaines complications :

  • Une douleur lancinante qui persiste jusqu’à six mois après la guérison du zona
  • Une infection bactérienne des plaies
  • L’évolution du zona et son expansion sur le reste du corps, généralement chez les personnes immunodéprimées.

Comment soigner un Zona ?

Le zona peut devenir très gênant, et bien qu’il guérisse seul au bout d’une à deux semaine, il y a des mesures à prendre et certaines choses que vous pouvez faire :

  • Prendre des douches ou des bains avec un savon gras et qui ne soit pas antiseptique
  • Appliquer des solutions antiseptiques sur les vésicules après la douche pour éviter l’infection et la surinfection bactérienne
  • Rien ne doit être appliqué sur la zone
  • Le médecin prescrira, si besoin, un antalgique ou un antidouleur
  • Lorsque c’est une forme assez grave du zona (le zona ophtalmique, par exemple), le médecin peut prescrire des antiviraux.

Quels traitements naturels pour un Zona ?

Comme pour beaucoup de maladie, les remèdes de grand-mère ont prouvé leurs efficacités à maintes reprises, et le zona n’y fait pas acception !

Voici quelques remèdes :

  • Plusieurs applications d’huiles essentielles plusieurs fois par jour : comme l’huile essentielle de millepertuis, de menthe poivrée ou encore de ravinsara
  • L’oligo-thérapie
  • La phytothérapie
  • L’homéopathie

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures