Petitlien.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Comment résorber un hématome : des moyens simples

Comment résorber un hématome : des moyens simples

Avoir un hématome arrive à tout le monde à un moment ou à un autre, c’est le genre de problèmes auxquels on ne peut jamais échapper. Mais ce qu’on ne sait pas, c’est que les hématomes se présentent sous différentes formes et que l’on ne connaît que le plus bénin d’entre eux, l’hématome cutané.

En réalité, qu’est-ce qu’un hématome ? Un hématome est une lésion ou une rupture faite sur un vaisseau sanguin, généralement sous la peau. Alors, ce vaisseau sanguin étant lésé, va laisser échapper du sang dans les tissus (peau, muscle ou autres organes), et c’est ce qu’on appelle une hémorragie, c’est-à-dire la formation d’une cavité remplie de sang. Ces lésions se forment suite à un traumatisme et l’hématome aura une couleur bleuté, rouge et noir. La couleur sera différente à chaque stade d’évolution de l’hématome.

Un hématome peut être suivi par un gonflement, une inflammation et, des fois, cela entraîne une infection à cause de l’accumulation de vieux sang (le sang stagne et reste dans les tissus où il n’est même pas censé être).

Selon son emplacement et la gravité du traumatisme l’ayant causé, il existe de nombreux symptômes et traitements. Pour les hématomes les plus légers nous vous donnerons certaines astuces, mais pour des hématomes plus graves, il faudra vous référer à votre médecin traitant ou aux médecins des services d’urgence.

1. Quels types d’hématomes existent ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe de nombreuses sortes d’hématomes selon leurs emplacements et leur gravité. Les plus bénins pourront se résorber seuls au bout de quelques jours, mais d’autres pourraient conduire à des hémorragies internes et causer la mort. On cite notamment l’exemple des légers traumatismes au crâne non traités qui se révèlent avoir causé une hémorragie intracrânienne.

Voici une liste de certains types d’hématomes que l’on rencontre souvent.

  • Hématome de la peau (ecchymoses, contusion) : c’est les plus légers et les plus simples. Certains devront être traités (très rares), mais les autres se résorberont seuls au bout de quelques jours.
  • Hématome musculaire : souvent bénins, mais il arrive quand même que le problème soit légèrement plus important et qu’il faille traiter, surtout pour la douleur due à l’inflammation.
  • Hématome de l’oreille
  • Hématome des doigts ou ongles
  • Hématome cérébral (où l’on trouve différents types : sous-dural, péridurale, hématome intracérébral) : c’est les plus graves et font suite à de graves accidents généralement.
  • Hématome du cuir chevelu : celui-ci peut n’être dû qu’à une bosse, mais il faut toujours vérifier s’il n’y a pas de traumatisme crânien et du sang qui coule à l’intérieur du crâne, car il y a risque d’hémorragie intracrânienne.

2. Quels sont les symptômes d’un hématome musculaire ou cutané ?

Généralement, les hématomes sont bénins et sans conséquences, vous savez probablement à quel moment vous les avez eu et à quel endroit, mais voici quelques symptômes de ces hématomes classiques :

  • Légère douleur à l’endroit de l’hématome
  • Petit gonflement dû à l’inflammation
  • Probable élévation de la température à l’endroit affecté, à cause de l’inflammation aussi
  • Changements progressifs de la couleur de la peau du bleu violacé, au rouge, au noir ou au jaune verdâtre.

3. Comment soigner un hématome ?

Les hématomes sont souvent bénins, mais très inesthétiques ou douloureux à certains endroits. Alors comment résorber un hématome qui vous gêne ? Voici nos astuces :

  • Appliquez directement une compresse froide sur la zone touchée (cela parce que les vaisseaux sanguins sont rétrécis par le froid, ce qui empêche l’hématome d’augmenter de volume) et cela en faisant une légère pression pour diminuer la diffusion du sang.
  • Mettez un pansement afin de comprimer la région atteinte.
  • Utilisez des gels ou pommades à base d’héparine.
  • Prenez des anti-inflammatoires (non stéroïdiens) afin de diminuer l’inflammation.
  • Pour les hématomes sur les ongles, votre médecin pourrait éventuellement choisir de faire un petit trou laissant la possibilité au sang de s’évacuer.
  • Pour les autres hématomes, ce sera au médecin de voir le traitement adéquat : Il ponctionnera probablement le sang intracrânien si cela est nécessaire.

Pour vous soigner naturellement, il existe aussi de nombreuses plantes ou remèdes de grand-mères pouvant vous aider contre les hématomes, on cite notamment : l’immortelle, l’arnica, le calendula, mais aussi de consoude. Vous les trouverez sous forme de teinture, de crème, d’infusion ou encore sous forme d’huiles essentielles, etc.

Résorber hématome : nos remèdes de grands-mères

Vous avez un vilain bleu que vous souhaitez traiter au plus vite ? Nos grands-mères ont des solutions à vous proposer, et nous avons répertorié pour vous celles qui sont les plus efficaces !

  • Comment résorber un hématome interne avec du vinaigre de cidre : vous vous demandez comment soigner un hématome interne, ou encore un hématome visage ou un hématome musculaire ? Sachez que le vinaigre de cidre pourra vous aider. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il permet de booster votre circulation sanguine, et ainsi de faire disparaître votre bleu. Comment procéder ? Là encore, rien de plus simple. Il suffit d’appliquer le vinaigre sur un coton, et de masser votre hématome avec ce coton imbibé. Vous pouvez répéter cette opération plusieurs fois par jour
  • Hématome résorber avec du bicarbonate : vous avez un hématome qui ne se résorbe pas ? Dans ce cas, il est également possible d’utiliser du bicarbonate de soude, mélangé à de l’eau. Appliquez ce mélange sur vos hématomes trois fois par jour. Vous allez voir, ceux-ci vont alors se résorber très rapidement. Le bicarbonate de soude permet d’éviter l’inflammation, et ainsi, vous allez vraiment vous sentir mieux
  • Comment résorber hématome avec de l’oignon : pour résorber hématome interne ou externe, vous pouvez également utiliser de l’oignon Ce devrait être votre tout premier réflexe, en cause d’hématome jaune par exemple. En effet, à ce stade, celui-ci peut encore se résorber facilement. Coupez un oignon, et déposez une rondelle sur votre blessure, pour soigner hématome. C’est une recette de grand-mère qui marche, et nous vous la conseillons vivement
  • Comment résorber un hématome avec du persil : vous avez une vilaine bosse qui ne se résorbe pas ? Dans ce cas, sachez que vous pouvez utiliser du persil. En effet, c’est une plante anti-inflammatoire qui pourra vous aider à vous sentir mieux. Il vous suffit d’en appliquer sur vos hématomes fréquents

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures