Petitlien.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Règle douloureuse : causes et solution

Règle douloureuse : causes et solution

Toute femme subis au moins une fois par mois des douleurs cycliques, autrement dites des “règles douloureuses”. Cela dit le cycle diffère d’une femme à autre, car il dépend de diverses variables : l’anatomie, les hormones, le poids, le mode et hygiène de vie,  l’alimentation, etc…

Dans l’article suivant nous allons développer les causes, les astuces pour calmer et apaiser ces douleurs.

1. Règles douloureuses : symptômes et causes

Les douleurs de règles (dysménorrhée) sont ressenties par plus de 70% des femmes. La cause principale revient aux différents changements hormonaux durant le cycle ou alors causés par des troubles physiques (tumeurs bénigne de l’utérus, malformation des organes génitaux,…). L’intensité de ces douleurs varient d’une femme à une autre, mais les symptômes sont généralement les mêmes :

  • Nausées et vomissements20
  • Diarrhée
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Crampes abdominales (dans le bas du ventre)
  • Douleurs au dos
  • Vertiges
  • Évanouissements

Ajoutez à cela des symptômes qui se manifestent quelques jours avant la venue des règles :

  • Changements et sautes d’humeur
  • Maux de tête
  • Acné
  • Crampes
  • Fatigue
  • Rétention d’eau

2. Règle douloureuse que faire?

Face aux douleurs, on peut parfois se retrouver dos au mur en ne sachant plus quoi faire.

Nous vous conseillons ces quelques astuces pour vous montrer comment calmer la douleur des règles.

  • Huile essentielle et règles douloureuses : les huiles essentielles notamment l’huile de lavande, de marjolaine et de sauge sclarée, sont réputées pour soulager les douleurs de menstruation. Une étude effectuée sur un groupe de femme ayant appliqué une crème riche des précédentes huiles a démontré que la douleur serait passée de 2,4 jours à 1,8 jour.
  • L’infusion de mélisse : pour une tasse de cette infusion, il vous faut 75 g de mélisse fraîche ou 25 g de mélisse sèche. Laissez infuser 10 à 15 minutes et consommez tant qu’c’est chaud.
  • Une infusion de persil : vous aurez besoin de 25 g de feuilles de persil frais pour une tasse d’eau à faire infuser pendant 10 minutes.
  • Une infusion de graines de nigel : pour une tasse, utilisez une cuillère à café de ces graines, elles soulagent les crampes au ventre et apaiseront votre stress.
  • Utilisez une bouillotte chaude : remplissez une bouillotte d’eau chaude et disposez la sur le bas ventre. La chaleur vous fera sentir mieux.
  • Evitez par contre les douches froides et les crèmes glacées. Le froid n’arrange en rien vos douleurs et ne feront que bloquer le flux des menstruations.
  • La plage non plus n’est pas préconisé et ce pour les risques d’infection que cela représente. En effet, durant cette période, l’utérus est plus amené à contracter la moindre bactérie qui passe. Et comme l’eau de mer n’est pas ce qui est de plus propre, il vous faudra patienter avant de vous piquer une tête.
  • Mal de dos et règle sont souvent liés. Pour vous soulager, pensez à programmer votre séance de massage durant votre cycle. Sinon, laissez vous vous faire chouchouter par votre conjoint. Utilisez les huiles essentielles précédemment citées pour augmenter l’effet du massage.

3. Règle abondante : astuces

  • Pendant vos règles, évitez les plats tout fait et la nourriture industrielle. Même si vous ressentez une fatigue profonde et que vous n’avez pas le temps, essayez de chouchoutez votre corps durant cette période affligeante. Organisez vous de manière à cuisiner plusieurs petits plats pendant le week-end que vous garderez au frigo. Gardez toujours à l’esprit que les plats industrielles ne contiennent pas que de bonnes choses.
  • Les règles abondantes sont souvent dues à un moyen de contraception inadaptée. Une pilule trop forte ou mal dosée peut provoquer certes un arrêt de menstruation et vous laisse tranquille pendant la prise mais durant les périodes d’arrêt, elle provoque des hémorragies. Consultez votre médecin pour qu’il vous change de pilule.
  • Elles peuvent aussi être la cause de consommation de médicament à base d’aspirine (acide acétylsalicylique), notamment du Doliprane.
  • Ces règles sont aussi causés le plus généralement par des anémies, signe d’une carence en Fer. Des complément alimentaires notamment de comprimés en fer peuvent aider à soigner votre anémie.
  • A l’approche de la ménopause ou en début d’adolescence, des hémorragies sont très souvent constatés chez les femmes. Cette abondance est due aux changements hormonaux, dans ce cas il ne faut pas hésiter à en parler avec son médecin.
  • Enfin, pour l’abondance de vos règles prenez des plantes anti-hémorragiques dont du prèle avec une cuillère à café de cette plante pour 03 fois par jour.

Vous souffrez de règles douloureuses ? Une fois que vous aurez bien vérifié que vous ne souffrez pas d’une affection plus grave, endométriose, kystes, tumeurs, etc., vous pouvez chercher une solution pour contraindre les douleurs.

En effet, souffrir de règles douloureuses est particulièrement handicapants et gênants au quotidien. On vous en dit plus ci-dessous sur les règles douloureuses et remèdes de grand-mère.

Astuces de grand-mère contre les règles douloureuses

Si vous ne souhaitez pas prendre de médicament pour lutter contre la douleur liée à vos menstruations, vous avez des solutions et méthodes naturelles visant à réduire les maux de ventre. D’autant que le miracle du médicament règle douloureuse n’existe pas, puisque vous devrez le reprendre à chaque cycle.

Essayez une huile essentielle règles douloureuses comme le basilic en application locale sur le bas-ventre (avec un massage). Particulièrement efficace contre les règles douloureuses et abondantes.

Sinon, vous avez bien entendu l’option homéopathie pour soulager la douleur, pour cela mieux vaut consulter un dictionnaire ou une encyclopédie spécialisée voire un homéopathe.

Enfin, si vous avez des règles vraiment douloureuses, il vous faut chercher la cause. En effet, cela n’est pas normal. Vous pouvez donc avoir une maladie (plus ou moins grave, peut-être tout simplement bénigne mais ultra-douloureuse).

Si vous observez des règles douloureuses pendant votre grossesse, alors filez chez un médecin à qui vous devez bien expliquer que vous êtes enceinte. Lui seul pourra évaluer la situation et tenter de comprendre pourquoi est-ce que vous avez des règles, et de surcroît des règles douloureuses, alors que vous êtes enceinte.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures