Petitlien.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Comment faire passer le hoquet : des astuces pour se débarrasser du hoquet

Comment faire passer le hoquet : des astuces pour se débarrasser du hoquet

Le hoquet, c’est quoi ? Il s’agit de contractions convulsives du diaphragme, muscle de la respiration, suite à une dilatation trop rapide de l’estomac lorsque celui-ci est rempli d’air ou de liquide.

Ainsi, si on mange trop vite ou si on avale trop de gaz, parfois même si on mange trop de piquant, cela peut causer ces contractions qui peuvent s’arrêter spontanément mais cela risque de prendre quelques minutes.

Même s’il existe dans certains cas pathologiques un hoquet persistant, le hoquet dont on parle là est bénin et totalement inoffensif. Cependant, il peut malgré cela être désagréable car il empêche de respirer normalement et rend difficile la déglutition.

De plus, lorsque vous êtes en réunion ou que vous n’êtes pas seuls, le bruit du hoquet peut être embarrassant devant les gens lorsqu’il est reproduit à plusieurs reprises, d’où le besoin donc d’arrêter celui-ci le plus vite possible.

Heureusement, il existe certaines méthodes qui permettent de stopper rapidement et facilement le hoquet pour pouvoir poursuivre une discussion ou terminer tranquillement son dîner. Vous en saurez plus quand vous aurez fini de lire cet article.

1. Comment faire passer le hoquet rapidement ?

Se débarrasser du hoquet, c’est possible. Mais vous vous demandez sûrement comment arrêter le hoquet rapidement, est-ce que cela est possible ? Bien entendu, vous pouvez grâce à de simples petites astuces très connues, arrêter votre hoquet, en voici quelques unes qui pourraient vous aider :

  • Boire de l’eau la tête penchée en arrière : la méthode la plus simple et la plus utilisée pour stopper le hoquet. En effet, il est possible d’arrêter en hoquet en buvant un grand verre  d’eau à la fois. Parfois, il suffit de 7 petites gorgées d’eau pour que ces contractions convulsives s’arrêtent.
  • Provoquer une apnée volontaire : c’est à dire, retenir volontairement sa respiration pendant quelques instants jusqu’à ce que les contractions convulsives du hoquet s’arrêtent.
  • Utilisez le sucre et le vinaigre : mouillez une petite cuillère de sucre avec du vinaigre et déposez ensuite le mélange sur votre langue. Lorsqu’il aura fondu, avalez ce petit mélange qui malgré son goût désagréable, vous permettra de vous débarrasser du hoquet.
  • Provoquez un éternuement : vous connaissez tous certaines substances qui vous font éternuer comme le poivre par exemple, il vous suffit d’en rapprocher un peu vers votre nez pour provoquer un éternuement et rétablir les contractions des muscles respiratoires.
  • Comprimez votre diaphragme : le diaphragme se trouve entre le thorax et l’abdomen, il vous suffit de vous allonger sur le dos puis de lever les jambes et le dos pour comprimer votre abdomen, ou alors, utilisez un sac de glace et mettez le directement sur votre diaphragme pour que ses convulsions s’arrêtent.
  • Mangez du pain : en effet il s’avère que manger du pain peut également calmer le hoquet, cependant il faut faire attention à ne pas l’avaler de travers à cause des contractions du hoquet.

Si le hoquet dure plus de 24 heures, il vous sera recommandé de consulter un médecin. Il existe beaucoup de traitement contre le hoquet persistant comme l’amphétamine.

2. Que faire pour prévenir le hoquet ?

Si vous avez trop souvent le hoquet et que vous en avez marre d’être interrompus à chaque fois que vous mangez des pâtes ou de la nourriture piquante, il y a peut être quelques astuces qui vous permettront de réduire au moins la fréquence de ces hoquets, voici donc quelques conseils pour éviter d’avoir le hoquet :

  • Mangez doucement : en effet, manger doucement et bien mâcher sa nourriture est l’idéal pour une déglutition saine et une bonne digestion. Si vous avalez votre nourriture trop vite, celle-ci aura un volume supérieur et distendra votre estomac au risque de provoquer le hoquet.
  • Réduisez la consommation de boissons gazeuses et le tabac : ces derniers remplissent rapidement votre estomac de gaz, celui-ci va donc augmenter rapidement de volume et se distendre pour pouvoir contenir le gaz qui arrive ce qui pourrait provoquer un hoquet.
  • Ne mélangez pas le chaud et le froid : dans votre nourriture, ne passez pas directement d’une soupe bien chaude à une boisson bien froide car ces changements de température au niveau de votre oesophage et de votre estomac sont également susceptibles de provoquer un hoquet.
  • Ne mangez pas allongé : en effet, il est très déconseillé de manger ou de boire tout en étant allongé dans son lit, car en plus du hoquet, cela augmente le risque d’avaler de travers et d’envoyer de la nourriture ou de l’eau dans sa trachée et bloquer ses voies respiratoires.

Comment faire passer le hoquet chez bébé ?

Nous vous avons donné des astuces pour vous expliquer comment faire passer le hoquet à un adulte. Maintenant, voici quelques conseils qui vous permettront de savoir comment faire passer le hoquet à un bébé.

  • Comment faire passer le hoquet à un nourrisson ? La première astuce est de faire boire à votre enfant du lait entier, ou tout simplement de lui donner la tété. De cette manière, vous allez pouvoir le soulager
  • Comment faire passer le hoquet de bébé : il est possible d’opter pour de l’homéopathie. Vous pouvez notamment en parler à votre pharmacien ou à votre pédiatre, qui vous donnera des conseils pour bien choisir les comprimés qui pourront faire du bien à votre bébé
  • Comment faire passer le hoquet d’un nourrisson ? En réalité, lorsque bébé a le hoquet, c’est qu’il a été trop stimulé. Parfois un retour au calme sera suffisant !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures