Petitlien.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Oreille bouchée que faire : le point sur un symptôme des plus désobligeants

Oreille bouchée que faire : le point sur un symptôme des plus désobligeants

L’oreille est un organe sensoriel double, qui permet à la fois la réception et la transmission de sons vers les centres nerveux supérieurs, qui alors s’occupent de l’interprétation et du stockage des informations, mais il est également l’organe de l’équilibre, grâce à son système vestibulaire complexe.

Cette richesse dans la fonction contribue à en faire un appareil des plus indispensables dans le cours de la vie quotidienne, c’est pour cela que les répercussions sur le somatique et le psychique s’avèrent rudes lorsque cet organe tombe en panne.

Une de ces pannes les plus fréquentes et parmi les plus désagréables de toutes est l’obstruction de l’oreille. Ce phénomène symptomatique de nombreuses pathologies relevant du domaine de l’ORL, bénin dans la plupart des cas, nécessite la consultation médicale dès les premiers signes, et cela pour éviter des infections beaucoup plus graves, et qui compromettent le fonctionnement correct de ce précieux organe.

L’oreille bouchée est-elle un signe d’un mal beaucoup plus grave ?

En pathologie ORL, on associe à beaucoup de maladies des sensations d’oreille bouchée, parmi lesquelles on trouve la rhinopharyngite, l’otite et la sinusite, pour n’en citer que quelques unes. C’est pour cela que la consultation d’un médecin est primordiale avant de s’atteler à la mission de débouchage.

Mais avant ça, faisons le tour des causes fréquentes, puisque cette déroutante sensation est souvent rencontrée dans :

  • Les bouchons de cérumen : le cérumen est une sécrétion visqueuse du conduit auditif externe, elle a la texture d’une cire et sert à protéger l’oreille. En effet, le cérumen est un antifongique et antibactérien naturel, mais son accumulation anormale peut mener à des dysfonctionnements, tels que la perte d’ouïe ou des douleurs importantes.
  • Le barotraumatisme lié le plus souvent aux voyages en avion ou à la plongée sous-marine, puisque le tissu de l’oreille s’adapte mal au changement de pression qui s’effectue entre l’intérieur et l’extérieur, ce qui génère un sentiment d’obstruction qu’on peut éventuellement adresser avec la méthode de valsalva.
  • Présence d’un corps étranger à l’intérieur du conduit de l’oreille.
  • les acouphènes : cons consistant en des sifflements, bourdonnements, tintements perçus dans le cadre d’un trouble de l’oreille interne et qui ne proviennent pas de l’environnement extérieur.
  • L’otite barotraumatique aérienne : surtout fréquente chez le personnel navigant et les voyageurs réguliers. Il s’agit d’une inflammation douloureuse de l’oreille qui survient à cause du vol, par l’effet de différence de pression que subissent les tissus.
  • La présence d’eczéma dans l’oreille ou de psoriasis.
  • L’affection de l’oreille interne par la maladie de Menière.

Comment éviter la formation de bouchons de cérumen ?

Les symptômes d’un bouchon d’oreille sont, entre autres :

  • une sensation de bourdonnement
  • une perte partielle de l’audition
  • des vertiges
  • une sensation d’oreille bouchée
  • des acouphènes

Au vu de l’inconfort que génèrent ces quelques symptômes cités ci-haut, il est important de prendre connaissance des gestes salutaires qui permettent de prévenir l’apparition des bouchons de cérumen, et de s’y tenir. En voici quelques uns :

  • Éviter de se laver les oreilles tous les jours : le cérumen jouant un rôle de cire protectrice, il est important de ne pas s’entêter à essayer de l’enlever entièrement, surtout pas en usant d’un bâtonnet ouaté, qui au lieu de garantir l’hygiène, enfonce le cérumen profondément dans le conduit et induit la formation de bouchon, voire la lésion du tympan.
  • Utiliser un spray nettoyant et un mouchoir pour nettoyer l’intérieur de son oreille : en pulvérisant sur le cérumen, celui-ci se liquéfie et coule plus facilement. À ne faire qu’une fois par semaine.
  • Prendre ses précautions au contact de l’eau : que cela soit sous la douche, à la plage ou à la piscine, l’eau fait gonfler le cérumen, voilà pourquoi il est important de se sécher les oreilles au sortir de l’eau, ou mieux encore, se munir de bouchons d’oreilles avant la douche ou la baignade.

Comment enlever un bouchon d’oreille naturellement ?

Une question que l’on se pose fréquemment dès qu’il est question de “petits” désagréments est celle des procédés naturels à adopter afin de soulager son mal être. Seulement souvent, le soit-disant naturel fait beaucoup plus de mal que de bien, puisque sans le bagage nécessaire en sémiologie, en biologie, en anatomie humaine, on ne peut cerner avec précision l’origine du dysfonctionnement. Voilà pourquoi la consultation médicale devrait être l’instinct premier dès que la douleur persiste.

  • En cas d’otite : consulter un médecin, prendre les antibiotiques si prescrites, désinfecter les fosses nasales avec du sérum physiologique et appliquer des gouttes dans le conduit de l’oreille pour apaiser la douleur.
  • En cas de barotraumatisme : recourir à la méthode de Valsalva en se pinçant le nez à l’aide des deux doigts tout en soufflant la bouche fermée.
  • En cas de bouchon de cérumen : utiliser un produit céruménolytique pour faire affaisser et dissoudre le bouchon, de l’eau saline par exemple, en faisant attention à ne pas en inonder le conduit de l’oreille.

L’oriculi, pour une hygiène impeccable sans danger

Nous l’avons vu, une oreille bouchée peut être le signe d’une mauvaise hygiène des oreilles. Nous vous avons également expliqué comment enlever bouchon oreille naturellement. Mais, pour éviter que la formation d’un bouchon se forme, il est nécessaire de bien nettoyer vos oreilles, environ deux fois par semaine. Et ici, nous allons vous parler d’un produit idéal, c’est l’oriculi. Celui-ci remplace vos coton-tiges, que vous avez tendance à enfoncer trop profondément dans vos oreilles, et qui risque de vous percer les tympans. L’oriculi :

  • Est une tige en bois, possédant une petite spatule à son extrémité
  • Il vous suffit de le passer dans le pavillon, et à l’entrée de votre conduit auditif, pour nettoyer vos oreilles de manière efficace

C’est définitivement l’accessoire que vous devez avoir dans votre salle de bain. Et en plus de cela, il vous permet d’éviter les déchets, puisque l’oriculi est réutilisable à l’infini, ou presque. Oreille bouchée que faire ? Vous avez maintenant la réponse.

Vous avez une oreille bouchée à cause de l’eau ? Cela fait plusieurs heures déjà et vous ne savez pas comment vous y prendre ? On a la solution incontournable pour vous.

Vous allez voir qu’il devient aussitôt beaucoup plus simple de se débarrasser d’une oreille bouchée eau mais surtout on vous donne des explications sur les différents symptômes. Pourquoi ? Car avoir une sensation d’oreille bouchée a un sens et peut être le signe d’une affection voire d’une maladie.

Oreille bouchée : raisons et explications

Avoir une oreille bouchée peut s’expliquer par la présence d’un bouchon de cérumen. Vous savez ce liquide qui est produit naturellement par le corps pour fluidifier le conduit auditif. Or, chez certaines personnes, on va observer une surproduction de cérumen.

Le risque est alors d’avoir un bouchon qui se forme. Souvent, à cause de l’utilisation d’un coton-tige (c’est mal !).

Si vous êtes sujet oreille bouchée remède dépend de la cause. À la sortie d’un bain, vous devez bien vous essuyer les oreilles et les sécher. Chez certaines personnes, on recommande avant tout de mettre des bouchons d’oreilles.

De plus, la sensation oreille bouchée stress est courante. Détendez-vous.

Enfin, impossible de parler de ce sujet sans évoquer la possibilité que vous souffriez d’une otite oreille bouchée. Alors, la douleur aiguë devrait frôler l’insupportable. Si vous souffrez d’une oreille bouchée douleur, filez chez le médecin. Surtout, oreille bouchée otite s’accompagne d’acouphènes, voire d’une baisse de l’audition.

Les cas oreille bouchée sans douleur sont possibles aussi, vous avez un bouchon d’oreille, filez donc chez le médecin !

Pour éviter oreille bouchée avion, on vous recommande de mâcher un chewing-gum à l’atterrissage et au décollage.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures