Petitlien.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Maladie auto-immune que faire : quelles sont-elles et comment les reconnaître ?

Maladie auto-immune que faire : quelles sont-elles et comment les reconnaître ?

L’immunité est ce qui permet au corps de se défendre contre les éléments pathogènes et extérieurs au corps humains. En effet, notre corps fabrique ce que l’on appelle les « anti corps » pour chaque corps étranger pénétrant dans le corps. C’est-à-dire que si un Virus trouvait une faille et entrait dans le corps, ce dernier fabriquerait des anticorps spécifiques au virus afin de l’éliminer. C’est un système parfaitement bien rodé et qui marche à tous les coups, ou presque.

Le système immunitaire est censé protéger le corps contre les éléments étrangers et rester inactif et inoffensif vis-à-vis de ses constituants. Néanmoins, il arrive que cela ne soit pas e cas et que cette protection des organes du corps contre le système immunitaire soit rompue. Dans ces cas-là, le système immunitaire devient l’ennemie du corps et se mets à l’attaquer en causant des lésions cellulaires ou tissulaires.

Lorsque le système immunitaire se mets à attaquer le corps comme s’il était un élément étranger, on dit qu’il s’agit d’une maladie « auto-immune ». Les maladies auto-immunes sont diverses et variées et peuvent être cantonnée à un seul organe ou être plus systémiques. Généralement, l’évolution de la maladie est la même pour tous les types de maladies auto-immunes ; celles-ci sont toutes chroniques et évoluent avec l’âge avec des fois des rémissions et d’autre fois des exacerbations.

Quels sont les types de maladie auto-immune ?

Lorsque l’on parle de maladies auto-immune, il faut différencier le type de celles-ci. En effet, il existe deux catégories de maladies auto-immunes, les voici :

  • Maladie auto-immune spécifique d’organe : Lors de ces maladies, c’est généralement un seul organe qui est touché, mais cela engendre des conséquences plu grave sur l’état général : comme les maladies cœliaques, diabète de type 1, sclérose en plaque ou encore les thyroïdites auto-immunes.
  • Maladie auto-immune systémique ou générale : Les lupus, les sclérodermies ou encore les polyarthrites rhumatoïdes sont des maladies auto-immunes plus générale et ne touchant pas un organe spécifiquement mais plutôt plusieurs organes à la fois.

Quels sont les maladies auto-immunes ?

Il existe de nombreuses maladies auto-immunes et même s’il s’agissait de seulement les citer, nous n’en finirions pas de sitôt.

Voici une courte liste des maladies auto-immunes les plus répandues et celles qui sont le plus susceptibles de vous toucher :

  • Le lupus : Le lupus est le plus connu des maladies auto-immunes et l’un des plus dangereux car il attaque tous les organes du corps humain sans distinction : peau, système digestif, cœur, articulation, cellules sanguines…etc.
  • La polyarthrite rhumatoïde : Lors de l’attaque de l’immunité, c’est les articulations et tous les tissus environnants qui sont touchés, ce qui cause bien des douleurs et inflammations.
  • La sclérose en plaque : c’est une maladie causée par une atteinte au niveau neurologique. Résultat : les personnes touchées par ce mal auront des problèmes neurologiques graves et surtout inévitables avec le temps.
  • Le diabète de type 1 : Ici, l’immunité s’attaque au pancréas et détruit ses cellules, causant ainsi un manque d’insuline dans le corps mais pas que. Cela va causer l’apparition d’un diabète irréversible. Généralement, ce sont les enfants qui sont touchés ou même les adolescents.
  • Maladie de Crohn : Cette maladie cause une inflammation du système digestif que cela soit la bouche, le gros ou petit intestin ou encore le rectum.
  • Syndrome de Gougerot Sjogren : Lors de cette maladie, ce sont les glandes excrétrices qui sont touchées (les glandes salivaires et les glandes lacrymales) et c’est ce qui lui vaut le doux nom du syndrome sec.

Quelles sont les causes du déclenchement des maladies auto-immunes ?

Il peut y avoir de nombreux facteurs déclenchants :

  • Facteurs génétiques : et c’est ce qui est le plus probable dans la plupart des cas
  • Un facteur endogène ou environnemental : cela peut être les hormones (facteur endogène) ou encore les virus ou les radiations facteur exogène)

Quel est le mécanisme de la maladie auto-immune ?

Les maladies auto-immunes ont des symptômes différents selon le type de maladie, mais aussi selon le type de réaction qui survient.

Voici les mécanismes qu’utilisent l’immunité pour combattre le corps lors d’une maladie auto-immune :

  • Les LT (ou lymphocytes) via de nombreux mécanismes de toxicité se mettent à attaquer les tissus du corps
  • Les anticorps sont produits et éjectés par les LB (ou lymphocytes B) puis vont attaquer les cellules du corps ou les tissus sains
  • Le dérèglement de la production de cytokines a aussi un rôle dans les maladies auto-immune

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures