Petitlien.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Que faire quand on a mal à la tête : apprendre à reconnaître les céphalées et à les traiter

Que faire quand on a mal à la tête : apprendre à reconnaître les céphalées et à les traiter

Qui n’a jamais eu à annuler une journée ou un programme à cause d’un mal de tête survenu soudainement ? De cette impression qu’on a que notre tête va tout simplement exploser en mille morceaux. Désagréable sensation, que celle d’entendre un tambour battre à fond à l’intérieur de sa boite crânienne. On se trimballe tout le temps avec du paracétamol ou du doliprane dans notre sac ou nos poches, au cas où, juste pour ne pas être handicapé par ce mal qui loin de nous ronger réellement, nous énerve et nous gêne plus qu’autre chose. Mais est-ce vraiment les bons gestes ? Comment soigner un mal de tête lorsque celui-ci survient ?

Affectant plus les femmes que les hommes, les maux de tête appelés également « céphalées » sont très fréquent, avec une durée moyenne de 2h chez 48% de la population. Elles peuvent être banales et bénignes, mais peuvent dégénérer et avoir des conséquences désastreuses. 95% des cas, les céphalées ne sont pas dangereuses, et savoir ça qui hélas induit chez celui qui est atteint une indifférence vis à vis de s’en occuper sérieusement comme toute autre maladie.

Simplement prendre des antalgiques tel que le paracétamol à droite à gauche pour chaque mal de tête ressenti, chose que fait la plupart des gens actuellement, n’est pas réellement la bonne méthode pour les traiter.

Et justement, aujourd’hui on se présente avec un article qui lui, vous donne d’efficaces méthodes afin de vous en débarrasser.

Quelles sont les différentes causes d’un mal de tête ?

Il y a plusieurs raisons qui se cachent derrière une céphalée, ou un mal de tête. On vous en dit un peu plus ici-bas justement :

  • Le stress : le stress représente la majeure raison d’une céphalée de tension. Effectivement, la tension au niveau des muscles du cou, du cuir chevelu, ou du visage en général peut mener à une céphalée.
  • Cause ophtalmologique : les gens atteints d’astygmatisme, de myopie ou d’une presbytie sont plus enclin à subir des migraines, et ce dû à l’effort visuel qu’ils doivent fournir.
  • Cause arthrosiques : les douleurs ressentis au niveau du rachis sont plus à même de provoquer un mal de tête.
  • Manque de sommeil, qui en plus d’avoir des effets désastreux sur le corps, cause un mal de tête.
  • La déshydratation : effectivement, quand le corps est déshydraté il va chercher à pomper de l’eau de là où il en trouve, et le cerveau se trouve être une réserve de choix. Ce drainage va causer des céphalée.
  • Pathologies ORL, tels que les otites ou les sinusites
  • La fièvre, surtout si elle persiste.
  • Chez la femme, la période prémenstruelle peut être la cause de maux de têtes.

Comment traiter ?

Un mal de tête n’est jamais agréable, et notre seule envie lorsqu’il survient, c’est qu’il passe. Comment peut-on cependant accélérer ce processus ? Simple, voilà les différentes méthodes qui peuvent vous y aider :

  • Traitement médical : La prise d’antalgiques, tel que le paracétamol aide grandement. Simplement, vous ne devez pas en prendre à tort et à travers, consultez votre pharmacien d’abord. Sinon essayez les anti-inflammatoire sans cortisone, comme l’aspirine.
  • Buvez de l’eau : comme on l’a dit, la déshydratation peut être une cause.
  • Eloignez-vous de vos appareils électroniques : débranchez vos smartphones, vos pc, vos tablettes, et éloignez vous en !
  • L’huile essentielle de lavande : inhalez pendant 10 mins, elle a des propriétés de détente ce qui peut éloigner le stress.
  • Le yoga : eh oui ! ça marche aussi, surtout quand on est stressé et nerveux.  Et dans 90% des cas, ça marche.
  • L’auto-massage : massez vos tempes, votre cou, et les muscles de votre visage afin de vous détendre. Le but étant toujours de se détendre.
  • Détendez-vous : prenez 10, 20 mins pour vous détendre, vous reposer. Faite quelque chose d’apaisant, que vous aimez et qui ne demande pas beaucoup d’efforts !

Si les symptômes persistent, et si ça dure plus de 36 heures, il devient impératif de rendre visite à un médecin afin de demander son avis et ce bien que 90% des maux de têtes sont bénignes. Mais mieux vaut prévenir que guérir !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures