hallux valgus

Hallux valgus : peu esthétique et douloureux

Petitlien.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Hallux valgus : peu esthétique et douloureux
Ecrit par Quentin Grand

Hallux valgus un terme latin qui signifie gros orteils (hallux) tourné en dehors (valgus), il s’agit d’une déformation du gros orteil. Cette “maladie” a une une prédominance féminine, pour laquelle les statistiques ont recensé 95% des cas d’hallux valgus.

Dans un pied valgus, le gros orteil est anormalement orienté vers le deuxième orteil modifiant ainsi la morphologie naturelle de l’avant du pied.

Dans un pied normal, le rôle du gros orteil est de maintenir l’équilibre de l’ensemble du corps, notamment pendant la marche. Dans le cas d’un hallux valgus, cet appui sera exercé sur les autres orteils entraînant une gêne et une douleur pour la personne atteinte.

Dans cet article, nous allons vous parler des causes, symptômes et prise en charge d’un hallux valgus.

1. Comment diagnostique-t-on un hallux valgus ?

Dans le but de garantir une bonne prise en charge d’un hallux valgus du pied, un bon diagnostique est très important. Votre médecin va se baser sur les trois points suivants afin de faire son diagnostic :

  • L’évolution : un hallux valgus n’apparaît pas du jour au lendemain, son évolution se fait par poussées, ce qui va certainement attirer l’attention du patient. Si vous remarquez que cette bosse disgracieuse sur le bord externe de votre pied prend de l’ampleur et vous fait mal, prenez RDV chez votre généraliste.
  • La gêne et la douleur : au tout début, le patient ressent une simple gêne car les chaussures serrent l’hallux valgus. Puis, en plus de la gêne, il commence à ressentir une douleur au niveau du bord externe du pied, qui l’empêche parfois même de se chausser.
  • Une rougeur : sur le bord externe du pied se forme une bosse (appelée oignon). A cause des frottements avec les chaussures qui deviennent serrées, la peau devient rouge et irritée.
  • Une radio : en plus des symptômes que nous venons de citer, votre médecin vous demandera de faire une radio qui va confirmer ou infirmer la présence d’un hallux valgus dans votre pied.

2. Quelles sont les causes de cette malformation ?

Afin d’éviter d’avoir un pied valgus, il est important de connaître les causes de cette déformation très peu esthétique. Plusieurs facteurs à risques et éléments déclencheurs provoquent l’apparition d’un hallux valgus.

Entre les prédispositions naturelles et les erreurs que nous faisons quotidiennement, la liste suivante peut vous aider à éviter cette malformation.

  • Hérédité : si un ou plusieurs membres de votre famille ont un hallux valgus, sachez que vous êtes prédisposé à en avoir (surtout si vous êtes une femme !). Il est donc recommandé de surveiller de près le bord externe de vos pieds afin d’agir le plus tôt possible. N’hésitez pas à signaler toute modification sur votre pied à votre médecin, ce qui est banal pour vous ne l’est pas forcément pour votre médecin.
  • Un gros orteil long ou des pieds plats : un orteil particulièrement long par rapport aux autres orteils peut représenter un élément déclencheur d’un hallux valgus. Les pieds plats également peuvent entraîner cette déformation du pied. Malheureusement, la forme de votre pied peut vous causer un hallux valgus.
  • Chaussures inadaptées : afin d’éviter d’avoir un hallux valgus, il faut éviter les chaussures serrées notamment à l’avant du pied, cette pression sera responsable d’une malformation.
  • Les talons hauts : la mauvaise posture et la pression concentrée sur les orteils peuvent causer un hallux valgus.

3. Quels traitements pour l’hallux valgus ?

Nous distinguons deux types de prises en charge :

  • Le traitement médical : en plus des anti-inflammatoires pour soulager la douleur, des soins locaux sont prescrits aux patients. Ce traitement est idéalement accompagné d’un dispositif élastique appelé orthèse.
  • Le traitement chirurgical : l’opération ne dépend jamais du facteur esthétique, elle est envisagée quand la pose de l’orthèse ne donne aucun résultat, le chirurgien seul peut décider s’il est nécessaire d’opérer son patient. L’opération est réalisée sous anesthésie locale, elle consiste à refaire le mécanisme d’articulation du gros orteil en enlevant les tissus rétractés pour relier les fragments osseux à l’aide d’une vice. Bien qu’elle semble compliquée, le patient peut marcher le jour qui suit son intervention.

Il est impératif de procéder à une rééducation post opératoire, l’articulation du gros orteil doit retrouver sa souplesse, et le patient doit réapprendre à marcher à l’aise.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.

Autres lectures