Petitlien.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Mauvaise haleine que faire : pourquoi a-t-on mauvaise haleine ?

Mauvaise haleine que faire : pourquoi a-t-on mauvaise haleine ?

Avoir de l’allure rime avec élégance, tenue mais surtout propreté. D’un simple regard, on peut déduire si une personne a une bonne hygiène corporelle, mais l’odorat peut être l’outil de cette déduction. Ici, on fait allusion à la mauvaise haleine. Dite « halitose », c’est une mauvaise odeur provenant de la bouche qui représente un handicap pour la plupart des personnes qui en souffrent, car elle soustrait l’envie et le plaisir de communiquer en face à face avec elles. Et comme parler est l’essence de toute interaction sociale, ce handicap pourrait aller jusqu’à la placer au bas de l’échelle sociale, faute de communication et d’échange avec son entourage. Certains s’en sortent avec un bref coup de brosse à dent ou en ingérant un chewing-gum à la menthe, jugeant ceci comme étant le remède efficace, sans se demander si cela est dû à autre chose qu’un manque d’hygiène, autrement dit, un problème de santé.

Pourquoi a-t-on mauvaise haleine ?

Mise à part la mauvaise hygiène buccale, la déshydratation ou encore manger du roquefort, il existe des causes bien plus délicates et impensables qui n’ont aucun rapport avec notre quotidien :

  • Cause bactérienne : notre bouche regorge de bactéries anaérobies qui relâchent une odeur désagréable lors de leur décomposition.
  • Inflammation : comme pour la gingivite, l’angine, etc
  • Diverses affections de type ORL : qui touchent les oreilles, le nez, le larynx. Même la parodontite, qui est l’inflammation des tissus de soutien dentaire.
  • Infections : touchant la gorge, les sinus ou les amygdales.
  • Les caries dentaires : et oui, si en finir avec la rage de dent ne suffit toujours pas pour vous pousser à franchir les portes du cabinet dentaire, espérons que la mauvaise haleine saura exercer la pression nécessaire.
  • Stress : non seulement, il vous donne mauvaise mine mais en plus, il assèche votre cavité buccale entraînant ainsi une mauvaise odeur.
  • Diverses maladies plus ou moins sérieuses : maladies hépatiques ou rénales, pathologies pulmonaires, acidité gastro-oesophagienne, diabète.
  • Sécheresse buccale : en plus du stress, certains médicaments peuvent être responsables de la mauvaise haleine. On cite parmi eux les antihistaminiques, les antidépresseurs, les anti-inflammatoires, les relaxants musculaires et narcotiques, les analgésiques et les médicaments diurétiques. Le ronflement pendant le sommeil contribue également à la sécheresse buccale.
  • Mauvaises habitudes : comme le fait de respirer par la bouche ou d’avaler la nourriture sans la mâcher.
  • Digestion incomplète.
  • Jeûne : l’absence de nourriture pendant une longue durée provoque la fermentation des bactéries résidant dans le tube digestif.
  • Mauvaise haleine matinale : s’explique par la diminution de la sécrétion salivaire pendant le sommeil.

Comment se débarrasser de son haleine de chacal ?

On ne le dira jamais assez, une bonne hygiène de vie est la clé pour remédier aux multiples soucis de santé. Voici donc les principaux gestes quotidiens ou non à adopter pour pouvoir parler en face à face avec votre interlocuteur sans avoir de grimaces ou de tentatives d’esquive de sa part :

  • Le brossage des dents : un geste élémentaire et surtout, qui devrait se faire automatiquement après chaque repas. Il est surtout très important avant de dormir, car c’est à ce moment que la sécrétion salivaire diminue.
  • Se brosser la langue : on l’oublie souvent à tort, en se focalisant uniquement sur les dents, pourtant, la langue est un siège à bactéries se présentant elles mêmes sous forme de dépôt blanchâtre. Cela ne vous coûte rien d’y passer un coup de brosse à la fin du brossage pour gratter les débris.
  • Soigner les caries dentaires : en faisant des visites régulières chez le dentiste pour dépister d’éventuelles caries.
  • Détartrage : toujours chez votre dentiste, qui permettra d’enlever les dépôts de tartre sur la plaque dentaire, qui dégagent une mauvaise odeur.
  • L’hydratation : en buvant beaucoup d’eau. Le thé vert est aussi une boisson idéale pour l’hydratation et la prévention contre la mauvaise haleine.
  • Faire des bains de bouche : à base d’eau et de bicarbonate de soude par exemple, idéal pour une haleine fraîche.
  • Stimulation de la sécrétion salivaire : avec du chewing-gum par exemple.
  • Changer de brosse à dent : à une fréquence de 2 à 3 mois.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures