Petitlien.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Entorse de la cheville que faire : nos conseils

Entorse de la cheville que faire : nos conseils

La cheville est une articulation qui relie le pied au reste de la jambe, c’est un élément très important car elle permet de faire de nombreux mouvements, notamment lors de la marche et de la course, et elle permet aussi de supporter le poids du corps et de l’amortir lors des mouvements.

Mais la cheville reste une articulation délicate exposée à de nombreuses blessures dont la plus importante et la plus fréquente est l’entorse.

Qu’est-ce que l’entorse de la cheville ?

Une entorse de la cheville est une déchirure ou un étirement excessif d’un ligament de celle-ci. Le ligament sert à relier deux os d’une même articulation pour la stabiliser et une telle lésion diminue la stabilité de la cheville et la rend plus fragile.

L’entorse peut être bénigne si la déchirure ou l’étirement sont simples ou graves,et si la lésion est plus profonde.

L’entorse peut survenir à cause d’un faux pas lors d’exercices sportifs ou même en marchant en ville. Une mauvaise réception lors d’un saut ou lors de la descente de marches d’escalier sont des accidents fréquents qui peuvent provoquer des entorses de la cheville.

L’entorse consiste le plus souvent en une lésion du ligament externe et ce, par un mouvement brusque et violent du pied vers le bas et vers l’intérieur, ce qui provoque une grande tension sur le ligament externe.

Ce qui se passe juste après l’entorse de la cheville

L’entorse provoque une douleur d’intensité variable et elle peut même être complètement indolore. Mais il faut savoir que ce paramètre peut être trompeur, car la douleur n’est pas forcément proportionnelle à la gravité de l’entorse.

Lorsque le choc se produit, on entend presque dans tous les cas un craquement de l’articulation, la douleur peut prendre quelques secondes, voire quelques minutes pour être ressentie et elle augmente progressivement au fur et à mesure que la cheville se refroidit.

Lorsque la cheville est complètement refroidie, la douleur est à son paroxysme et un oedème apparaît, et celui-ci peut être impressionnant avec une taille importante.

Prise en charge d’une entorse de la cheville

La prise en charge de l’entorse de la cheville doit être immédiat, premièrement pour soulager la douleur en appliquant de la glace immédiatement sur la cheville.

  • Ensuite, si le traumatisme est important, il faut consulter un médecin et faire des radios de la cheville pour déterminer s’il y a eu fracture d’un des os de l’articulation, chose fréquente en cas d’entorse de la cheville et si une fracture survient à ce niveau et qu’elle est ignorée, la guérison peut prendre beaucoup plus de temps et des séquelles permanentes peuvent apparaître.
  • Le traitement de la cheville consiste à supprimer toute tension sur la cheville et sur le ligament atteint. Ceci est fait par la prescription d’une attelle placée dans la chaussure et qui permet de solidariser la cheville pendant la marche tout en empêchant les mouvements latéraux de la cheville.
  • L’attelle peut être remplacée par une bande élastique ou même par une bande non élastique, mais ces deux solutions sont moins pratiques car elles prennent plus de temps à mettre en place et à enlever.
    L’application régulière de froid sur la cheville peut aider à accélérer la cicatrisation et la guérison mais ceci ne doit pas être systématique, car les effets du froid varient en fonction du traumatisme subi par la cheville.

Des anti-inflammatoires et des antalgiques peuvent aussi être prescrits pour accélérer la guérison et soulager les douleurs.

Une entorse peut être très grave, surtout lorsqu’il y a un arrachement ligamentaire. Dans ce cas, un plâtrage peut être mis en place pour une durée de deux à trois semaines

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures