Petitlien.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Que faire contre les effets secondaires des traitements anticancéreux : lutter efficacement contre les désagréments du traitement

Que faire contre les effets secondaires des traitements anticancéreux : lutter efficacement contre les désagréments du traitement

Le cancer est l’une des maladies les plus répandues dans le monde. Elle est incontrôlable et difficile à cerner, vu qu’elle se caractérise par une division anarchique des cellules du corps, causant ainsi la formation de masses cellulaires appelées tumeurs. Ses dernières ont tendance à détruire les organes. Les formes les plus dévastatrices du cancer sont celles qui présentent des tumeurs malignes, qui forment des métastases causées par le détachement des cellules cancéreuses de leur tumeur d’origine, causant ainsi des dégâts dans plusieurs organes vitaux du corps.

Les recherches effectuées depuis des décennies sur cancer et ses traitements ont menés à de bons résultats, qui ont permis de sauver la vie de nombreuses personnes atteintes. Mais malgré de nombreux efforts fournis par la communauté scientifique, et les nombreux financements, la maladie est toujours aussi mortelle. Les traitements présents aujourd’hui sont efficaces dans certains cas, mais ces derniers font subir au patient des effets secondaires très pesants pour le corps et l’esprit.

Quels sont les effets secondaires d’un traitement anticancéreux ?

Les effets secondaires des traitements pour le cancer sont assez présents, en puissance et en désagréments. Ils varient selon les personnes et le traitement, et ils atteignent différents aspects physiologiques du patient. Voici les effets secondaires les plus fréquents :

  • Pour la chimiothérapie, les effets secondaires les plus fréquents sont : la chute de cheveux, l’infertilité, les problèmes de peau, l’anémie, les nausées, la prise ou perte de poids incontrôlées et bien d’autres.
  • La radiothérapie a des effets secondaires qui sont pratiquement identiques à ceux de la chimiothérapie, en plus du mal des rayons, d’aplasie médullaire, des ralentissements de croissance osseuse, de la dépression et de l’anxiété, des insomnies ainsi que des troubles sexuels.
  • L’immunothérapie, quant à elle, engendre des états grippaux à répétition, des troubles cardiovasculaires, une anémie…

Que faire contre les effets secondaires de chaque traitement du cancer ?

Il existe de nombreuses astuces et pratiques qui réduisent les effets secondaires des traitements, ou du moins aident le patient à les supporter. Voici quelques conseils pour lutter contre :

Les effets secondaires de la chimiothérapie

  • Pour les nausées et vomissements, il est conseillé de privilégier certaines habitudes nutritionnelles, manger léger et tiède, en évitant les aliments frits, gras ou épicés.
  • Pour la perte d’appétit, il est conseillé de varier les plats avec l’aide d’un diététicien.
  • Pour les effets sur le sang, il faut vérifier les taux de globules blancs afin d’éviter la cure.
  • Afin d’éviter les lésions buccales, il est important de faire des bains de bouche régulièrement, et s’hydrater efficacement. Ceci va vous permettre, avec l’aide d’agents hydratants, d’éviter au passage les problèmes cutanés.

Les effets secondaires de la radiothérapie

  • Les troubles digestifs peuvent être prévenus avec une prescription médicamenteuse.
  • Votre fatigue doit être prise en considération par le personnel chargé du soin et par votre entourage.
  • Pour éviter le risque de développement d’un autre cancer, il faut surveiller constamment la partie traitée en faisant des bilans chaque 3 à 6 mois.

Les effets secondaires de la chirurgie

  • Les hématomes persistants doivent être ponctionnés.
  • Les douleurs et la fatigue sont des complications qu’il faut prendre en compte. Le suivi médical est donc conseillé.

Que faire pour se préparer avant de commencer le traitement ?

Afin d’éviter les ravages qui accompagnent les effets secondaires des traitements lourds du cancer, le patient peut se préparer avant chaque cure ou séance, en veillant à respecter certaines consignes et conseils. Ces pratiques peuvent être d’une aide très bénéfique pour l’état du malade.

  • Il est important d’éviter toutes les substances addictives : le tabac l’alcool et les drogues en tous genres.
  • Accompagner les traitements médicamenteux de pansements pour l’estomac, afin d’éviter les douleurs et les problèmes liés à l’appareil digestif.
  • Avoir une bonne hygiène de vie.
  • Faire du sport peut s’avérer très bénéfique pour le maintien de la forme, et du mental.
  • Faire appel à un nutritionniste qui vous indiquera les plans nutritionnels qui vont favoriser le bon apport en nutriments.
  • Favoriser les plantes et autres traitements faits maison pour lutter contre les effets indésirables. Ils vous permettront de réduire votre apport en médicaments.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures