Petitlien.fr » Santé » Grossesse / Bébé » Comment préparer un menu pour bébé : recettes pour tous les âges

Comment préparer un menu pour bébé : recettes pour tous les âges

Pour toute nouvelle maman, il y a bon nombres de choses que vous devez savoir à propos de l’alimentation de votre nourrisson, en particulier pour les premiers mois. En effet, il y a un régime précis pour chaque tranche d’âge, et encore, un type de repas particulier. Par exemple, si l’enfant est encore un nourrisson, il faudra lui éviter tout aliment solide, et même les purées, car il ne saura pas les manger, il est bien trop jeune pour cela. Nous allons donc vous expliquer comment cela se passe pour les différentes tranches d’âge, et surtout, comment varier les repas de votre bébé, sans pour autant qu’il ne s’en lasse, ou s’y habitude de là à refuser tout autre aliment.

Comment varier les repas de son bébé ?

Avant tout, et même si vous avez dû vous documenter à propos de la santé de votre enfant, et de leur appétit, il est toujours bon et pratique d’élargir son champ de vision.

Pendant les tout premiers mois, le bébé ne se nourrira que de lait maternel et de biberon, car généralement, les nourrissons prennent du goût à la nourriture, d’ailleurs, si la plupart du temps ils pleurent à plein poumons, c’est parce qu’ils ont faim. Ou du moins, ils vous le ferons savoir dès que l’heure du repas approche.

Menu du premier mois au troisième

Ce régime alimentaire se constitue d’un espace de trois heures entre chaque repas, voire deux dans certains cas, nous vous proposons donc un petit exemple de menu à adopter pour votre enfant les premiers temps, et surtout, n’oubliez pas qu’il faut varier le plus souvent possible.

  • A six heures du matin, s’il est réveillé, préparez-lui un biberon de 150g d’eau tiède, et quatre petites cuillères de lait en poudre de premier âge.
  • Vers neuf heures ou dix heures, 150g de bouillon de légumes de votre choix, et un biberon de lait s’il a toujours faim, ou s’il réclame encore.
  • Vers midi, il fera une petite sieste, si son rythme de sommeil est tel quel.
  • Vers 14h, préparez lui un biberon de 150g d’eau tiède, et de cinq cuillères de lait en poudre, et pourquoi pas quelques cuillères de yaourt au fruit.
  • Vers 18h, un autre biberon de lait avec les mêmes mesures.
  • Vers 22h, préparez-lui encore un biberon de lait avant qu’il n’aille dormir, et au cours de la soirée s’il a faim, préparez-lui de la farine en poudre pour premier âge, et sans gluten.

Menu pour le neuvième et dixième mois

  • Au petit déjeuner, l’enfant devra manger un biberon de lait de 240g d’eau tiède, accompagné de huit cuillères de lait en poudre.

Au déjeuner, vous avez plusieurs choix :

  • Bouillie de légumes de votre choix, ou de pommes de terre cuites à la vapeur, accompagné d’un dessert comme de la compote ou du yaourt aux fruits.
  • Si jamais il a faim entre les repas, vous pouvez lui donner un genre de petit goûter, comme de la banane, des petits biscuits, voire même un biberon de lait pas très consistant.
  • Au dîner, vous pouvez lui préparer un potage de légumes de votre choix, ou même des flocons d’avoine avec un peu de lait, pour varier des légumes qu’il a déjà mangé au déjeuner. Pour conclure ce repas, un jus de fruit pressé fera parfaitement l’affaire.

Ce ne sont que de brèves propositions, mais vous pouvez varier les menus comme bon vous semble, veillez toutefois à ne pas trop gaver votre enfant, son appétit est à surveiller pour éviter les prises de poids.

Quels sont les aliments à éviter pour un bébé ?

Même si tous les fruits et légumes sont conseillés pour un bébé, il y a certains d’entre eux qu’il vaudrait mieux éviter avant un certain âge :

  • Les raisins entiers et épais.
  • Le trop de sucre (les bonbons et le chocolat).
  • L’excès de miel.
  • Les kiwis.
  • L’excès de sel, essayez même de ne pas en mettre du tout dans les repas de votre bébé.
  • Les aliments crus, comme le poisson et le sushi.

Voilà tout ce que vous devez savoir à propos des variations du repas de votre enfant, n’oubliez pas que vous devez toujours élargir votre champ de vision, et veillez quand même à ce que vous donnez à manger pour votre bébé.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures