Petitlien.fr » Santé » Grossesse / Bébé » Comment tomber enceinte : le guide pratique

Comment tomber enceinte : le guide pratique

Dans le trajet du train de la vie, il est des arrêts importants, certains beaucoup plus que d’autres. L’arrêt qui marque la volonté de fonder une famille, de propulser dans le monde le germe de sa prospérité, son patrimoine génétique mais aussi son patrimoine familial, son histoire personnelle, son héritage et ses valeurs est un des plus capitaux puisqu’il s’agit d’un moment transformateur, des fois même révélateur de la capacité d’un couple à faire face aux adversités et au stress.

Dès lors que la décision est prise, et que la volonté est annoncée, souvent ce que l’on remarque chez les couples est une quête virant à l’obsession : les ‘’ essais bébé ‘’ comme on les appelle deviennent le point centrifuge du ménage : tout tourne autour de cette ambition, quitte parfois à faire oublier l’essentiel : l’amour, la passion et le désir qui ont mené à cette décision d’ampleur.

Alors avant d’entamer ce petit guide, le mot d’ordre du jour est de dé-stresser, de décompresser et surtout de s’assurer que l’un et l’autre passent un moment fabuleux, qu’importe le résultat.

Faire un bébé, à quel moment franchir le cap ?

Parmi les questions les plus importantes à se poser lors d’une discussion tournant autour du thème des bébés est celle du timing. A quel point faut-il débuter les essais-bébé ? Quand faut-il commencer à s’y préparer ?

La réponse, quoique simple et évidente échappe souvent aux calculs de beaucoup de personnes : Le timing ne dépend que de vous, de votre niveau de préparation mentale  et de la synchronisation de vos envies ; cependant, il est important de discuter de tout cela au tout début de la relation; c’est à dire dès que la question de l’engagement devient un fait avéré.

Pourquoi cela? Parce qu’on ne se prépare pas à accueillir un bébé – un être humain doté de conscience, promis à un avenir, à des rêves et à un déterminisme propre – en deux jours. c’est un travail qui fermente petit à petit dans la longueur.

Qu’est ce que cela implique-t-il ? un échange approfondi sur les expectations de chacun, sur leurs peurs, sur ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. En bref : faire un inventaire et une inspection de la question afin d’éviter de se perdre dans les aléas de la chose, une fois que la station est atteinte et le processus activé.

Comment faut-il s’y prendre pour tomber enceinte ? Astuces et idées pour se booster.

Au delà de l’évidence du coït, il est important et utile de dresser un tableau de tout ce qui promeut la conception et qui enhance l’efficacité de l’accouplement, le tout afin de  vous permettre de vivre à votre tour les joies de la parentalité.

 

  • Faire l’amour , oui mais comment ? :
    Il ne s’agit pas ici de revoir les bases du Kamasutra mais de simplement revenir sur l’importance du timing, de la fréquence et sur le mythe des positions.En effet, il n’existe pas de position particulière propre à la fécondation, mais cela n’empêche pas de vouloir booster un peu les spermatozoïdes dans leur trajet essentiellement guidé par des signaux chimiques. A cet effet, il est plutôt recommandé d’opter pour les positions qui mettent la femme en dessous, sur son dos ou sur le côté pour éviter de travailler contre la gravité.Un autre point essentiel, relevant de la logique, est celui de la fréquence : Vos chances de concevoir un enfant augmentent d’autant plus que se plurélisent vos nuits torrides.
  • Traquer son cycle menstruel :
    pour tomber enceinte plus facilement, quoi de plus simple que d’écouter l’appel de la nature ? Pour les femmes ayant un cycle régulier de 28 jours, le temps optimal pour l’ovulation est facile à déterminer puisqu’il tourne autour du 14 ème jour.
    Pour celles dotées d’un cycle irrégulier, l’acquisition d’un test d’ovulation peut s’avérer salutaire car cet engin a la capacité de vous indiquer votre moment d’ovulation grâce à la détection de l’hormone lutéine.
  • Se restreindre de la consommation du café et de l’alcool :
    nombreuses sont les études qui démontrent l’impact négatif qu’ont l’alcool et le café sur la fertilité. si toutefois une restriction totale est un idéal difficile à accomplir, il est recommandé d’en consommer avec grande modération.
  • Optimiser ses chances en éliminant les sources du stress :
    Le corps humain est une machine très sensible aux agents stressants. Afin de ne pas compromettre la fécondation, privilégiez la détente et supprimez les sources de stress nuisibles et dispensables.
  • Axer son alimentation et son style de vie sur le bien-vivre : L’alimentation joue un grand rôle dans l’optimisation de la fertilité. adopter un style de vie sain impactera votre vie de manière positive et rehaussera vos chances de faire un bébé.
  • Préférer la fraîcheur :
    la chaleur étant nuisible aux spermatozoïdes, promouvoir la fraîcheur et éviter d’exposer son homme aux trop grandes sources de chaleurs durant le temps précédant le coït est primordial pour l’efficacité de l’accouplement.
  • Ecouter son horloge biologique :
    Cela est valable et pour l’homme et pour la femme. commencer les essaie-bébé plus tôt prémunit de risques de fausses couches, de malformations et promeut la santé et le bien être de toute la famille
  • Arrêter le tabac :
    Un autre impératif du bien-vivre. le tabac compromet la fertilité.

Avec ces quelques astuces en poche, vous pouvez vaquer à vos chaleureuses besognes en toute tranquillité. Soyez romantiques et surtout..aimez-vous.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures