Petitlien.fr » Santé » Comment faire une prise de tension artérielle : vous n’avez pas besoin d’un médecin pour le faire

Comment faire une prise de tension artérielle : vous n’avez pas besoin d’un médecin pour le faire

Vous avez un parent ou un grand-parent malade et vous ne savez pas comment prendre sa tension à la maison ? Quelqu’un a fait un malaise et vous souhaitez vérifier sa tension artérielle ? Apprenez à le faire en quelques minutes en lisant cet article.

La prise de la tension artérielle est un bon indicateur de l’état de l’organisme en général et du système cardiovasculaire plus précisément, elle est indispensable pour un bon diagnostic dans plusieurs maladies et permet d’explorer le fonctionnement de l’organisme pour détecter un éventuel problème. C’est pourquoi, en cas de malaise ou d’évanouissement, il est toujours indispensable de mesurer la tension artérielle pour éliminer un risque d’hypertension ou une hypotension qui serait à l’origine du problème.

Cependant, tout le monde n’est pas médecin ou infirmier pour prendre la tension à la maison, et le temps d’arriver à l’hôpital et d’attendre son tour pour voir le médecin, le problème du patient peut s’aggraver. C’est pourquoi, il est indispensable d’apprendre à mesurer la tension artérielle à la maison et en toute circonstance pour savoir quel médecin appeler en cas d’urgence et comment sauver la vie de quelqu’un éventuellement.

Rassurez-vous, vous n’avez pas besoin de 7 ans d’études pour apprendre à mesurer la tension artérielle, vous avez simplement besoin d’avoir un tensiomètre à la maison et de connaître la bonne méthode pour la mesurer. Cet article a pour but de vous apprendre à prendre vous-mêmes la tension artérielle.

 

Comment prendre la tension artérielle ?

À l’aide d’un tensiomètre électronique, vous pouvez prendre la tension artérielle d’une personne simplement en serrant le brassard sur son bras ou son poignet et en appuyant sur le bouton de démarrage. Cependant, les tensiomètres électroniques sont très coûteux et parfois moins précis que les tensiomètres manuels qui sont plus répandus, c’est pourquoi, il est nécessaire d’apprendre à prendre la tension avec ces derniers. Pour ce faire, il suffit de suivre ces étapes :

  • Aidez votre malade à se mettre en position assise, sur son lit ou sur une chaise puis remontez les manches de l’unes de ses mains jusqu’à son bras.
  • Allongez l’avant-bras de votre malade horizontalement, la paume de la main étant ouverte vers vous, puis placez le brassard à 2 cm au-dessus de son coude sans trop serrer.
  • Placez votre stéthoscope sous le brassard du côté du pli du coude et mettez ses écouteurs dans vos oreilles.
  • Placez le manomètre en face de vous de manière à ce que vous puissiez voir ce qu’il indique à tout moment puis prenez la poire dans vos mains et refermez la soupape pour que l’air ne sorte pas pendant que vous pompez.
  • Appuyez maintenant sur la poire à plusieurs reprises pour gonfler le brassard jusqu’à ce que l’aiguille arrive à 200 mmHg, le flux sanguin de votre bras sera donc bloqué car l’artère humérale va être comprimée par le brassard.
  • Ouvrez légèrement la soupape pour que l’air emprisonné dans le brassard commence à sortir progressivement vers vous. Attention, si vous ouvrez la soupape trop vite, l’air sortira rapidement et dans ce cas vous aurez du mal à prendre la tension artérielle.
  • Pendant que le brassard se vide de son air, écoutez attentivement ce qui se passe dans votre stéthoscope et préparez-vous à prendre note de ce que le manomètre affiche au moment où vous entendez le premier bruit qui correspond à la pression artérielle maximale.
  • Lorsque vous aurez noté cette dernière, écoutez encore jusqu’à ce que les bruits disparaissent et à ce moment, notez la pression artérielle minimale qui correspond au dernier bruit.
  • Divisez maintenant vos deux résultats sur 10 pour obtenir votre pression artérielle en langage courant, une pression normale doit être proche de 11/7 en moyenne.

 

Par quoi la pression artérielle peut-être perturbée ?

Pour mesurer votre pression artérielle réelle, vous devez vous assurer de bien suivre les étapes citées ci-dessu mais aussi d’éviter certains éléments qui causent des perturbations de la pression artérielle et qui peuvent fausser les résultats des mesures comme :

  • Le stress et l’anxiété.
  • Le tabagisme et la prise de certains médicaments.
  • Les efforts musculaires intenses.
  • Le froid et même la chaleur excessive.
  • La vessie trop remplie.
  • La caféine.
  • Les chocs émotionnels ou si vous n’êtes pas complètement détendus.

Vous avez envie de faire le choix d’un appareil prise de tension ? Vous avez des légers (ou importants) problèmes de tension ? Il est alors peut-être nécessaire d’avoir chez vous de quoi mesurer votre tension artérielle au plus vite.

On vous propose ci-dessous d’en apprendre un peu plus sur le sujet. Et notamment d’apprendre, si vous ne le savez pas encore, comment est-il possible de bien mesurer une tension artérielle. Vous allez voir que c’est plutôt facile, surtout si vous avez les clefs et les bonnes méthodes. Heureusement, pour cela, on est là !

Guide : prendre sa tension seul

La prise de tension artérielle normes sont précises. On distingue la PAS et la PAD, la première est la pression artérielle systolique, la seconde la pression artérielle diastolique.

Avec un appareil prise de tension artérielle, on va permettre de mieux encadrer la tension artérielle et donc gérer l’hypertension. Une maladie qui touche environ 15 millions de Français. Or, on estime qu’un 1 patient sur 5 ne se soigne pas.

Si jamais, vous n’avez pas le matériel chez vous, vous pouvez alors recourir à la prise de tension en pharmacie. En effet, cela est tout à fait possible. Sinon, demandez la prise de la tension artérielle aide soignante si jamais vous avez une visite régulière de ce type de personnel soignant.

Savez-vous comment faire une bonne prise de tension quel bras ? Peu importe, si vous la faites au bras gauche ou au bras droit. Mettez-vous assis plutôt et allongez votre avant-bras avec la paume de main ouverte vers le haut, comme expliqué plus haut.

C’est seulement avec un tensiomètre, on peut faire une prise de tension au poignet.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures