Petitlien.fr » Santé » Cervico-facial : quand faut-il envisager une chirurgie cervico-faciale ?

Cervico-facial : quand faut-il envisager une chirurgie cervico-faciale ?

La nature humaine fait que plus notre âge avance plus on cherche à rester jeune. Pour certains, le sport et le bon entretien sont les deux remèdes miracles. Non pas pour redevenir jeune, mais pour garder une certaine vitalité le plus longtemps possible. Le visage et le cou étant les endroits les plus touchés par les ridules, ils composent le problème majeur. C’est pour cela que l’on entend de plus en plus parler de la chirurgie cervico-faciale, communément appelée  » lifting du visage ».

En quoi consiste la chirurgie cervico-faciale ?

La chirurgie cervico-faciale est une chirurgie esthétique. Elle consiste à éliminer les marques du vieillissement du visage et du cou, notamment le lissage et remodelage de la peau du visage par le traitement de l’affaissement de la peau, l’effacement des rides ainsi que l’équilibrage du taux du tissu graisseux.

Certes la chirurgie cervico-faciale est une chirurgie esthétique, mais son objectif n’est pas de changer l’apparence naturelle. La forme du nez, des yeux et même de la bouche est conservée alors que la peau paraît plus jeune et plus élastique. La chirurgie cervico-faciale repose sur le fait de remettre les muscles en tension pour s’opposer au relâchement des joues. Puis la peau est replacée de manière correcte pour avoir un effet jeune totalement naturel. L’excès de graisse, s’il existe, est corrigé par une technique d’aspiration. Dans le cas contraire, un manque de graisse est aussi réglé par une introduction de composants lipidiques.

Les types de chirurgie cervico-faciale:

La chirurgie cervico-faciale regroupe plusieurs opérations différentes selon la demande du patient et selon la zone où se trouvent les défauts. On distingue donc :

  • Un lifting frontal : Il est beaucoup demandé chez les femmes jeunes ayant des rides horizontales prononcées au niveau du front. Il permet de les corriger ainsi que les petites ridules en patte d’oie retrouvées aux coins externes de l’œil. A un moindre degré, le lifting frontal permet un léger remaniement de la situation du sourcil et de la paupière supérieure tombante.
  • Un lifting temporal : trop précis et localisé. Il est indiqué dans la rectification des rides en patte d’oie ainsi que le repositionnement de la queue du sourcil.
  • Un lifting cervico-facial proprement dit : c’est le plus fréquent. Il rajeunit de manière globale la région s’étendant des tempes jusqu’au cou. Il permet de rehausser les pommettes, rectifier le sillon nasogénien prononcé et aspirer la graisse au niveau du cou (le double menton). Il est à noter que ce lifting est le plus efficace et aussi le plus durable. De plus, il cicatrise mieux. Toutefois, il faut l’effectuer avec modération pour éviter l’effet  »visage de poupée » artificiel ainsi que les complications qui peuvent en résulter.

Leave a Comment

Votre adresse email ne sera pas publiée.

You may also like

PROMOTIONS 2018 - Réductions jusqu'à -60% sur des milliers d'articlesCLIQUEZ-ICI