Petitlien.fr » Maison / Entretien » Comment monter un pilier en parpaing : la méthode la plus simple à adopter

Comment monter un pilier en parpaing : la méthode la plus simple à adopter

Le parpaing est l’un des matériaux les plus utilisés, notamment en extérieur, pour mettre en place des murs, murets ou encore des piliers. Cependant, et comme pour la brique, il est important d’avoir la bonne technique, afin de pouvoir construire des éléments stables et esthétiques, seul, ou accompagné par un professionnel.

Les piliers en parpaing sont des éléments structurels souvent utilisés pour soutenir un mur extérieur ou un portail, il est donc important de bien procéder à leur réalisation, afin de leur assurer une stabilité pouvant prendre en charge même un portail motorisé ou un mur assez long.

L’utilité d’un pilier en parpaing

Un pilier en parpaing sera utilisé le plus souvent pour soutenir de petites structures, notamment en extérieur, comme pour un muret ou un portail de jardin. Il sera réalisé comme un pilier en briques, et devra assurer stabilité et durabilité, mais en toute légèreté.

Un pilier en parpaing peut aussi faire office d’élément d’ornement à lui seul, comme pour une colonne décorative, le long d’un jardin ou d’une allée d’entrée.

En résumé, c’est une solution pratique, esthétique et permettant d’économiser, pour avoir un résultat agréable et à la hauteur des attentes. Le tout est d’avoir les bons gestes et surtout les bons matériaux, ou même le bon artisan pour savoir comment monter un pilier en parpaing propre et durable.

Comment réaliser un pilier en parpaing ?

Comme pour un pilier classique, la réalisation d’un pilier en parpaing demande une certaine préparation et une mise en oeuvre spéciale, afin d’avoir un élément stable et durable dans le temps, surtout s’il sera utilisé comme structure pour un portail ou un mur.

Les différentes étapes essentielles à cette réalisation sont, en résumé :

  • Élaborer des fouilles, et pour faire simple, c’est creuser un trou d’environ 15 cm de profondeur. La largeur, quant à elle, sera relative à celle du poteau. Pour un pilier de 30*30cm il faudra prévoir un trou d‘au moins 40*40cm, afin de pouvoir couler la fondation et avoir un espace suffisant pour manoeuvrer son poteau.
  • Il sera ensuite demandé de remplir le trou sur 5 cm de gravier, couler le reste de la surface avec un mélange de ciment et eau, ensuite, lisser le sommet et laisser durcir environ 24 heures.
  • Si on compte faire un pilier armé, il faudra compter les barres d’armature à introduire dans le socle, pour garantir une base stable, à laquelle on viendra souder les armatures du pilier. Sinon, il suffira de superposer les briques de parpaing par dessus.
  • Mettre des blocs de parpaing sur le socle préalablement coulé, en les mettant à plat sur ses quatres côtés, et en laissant un espace d’environ 2 centimètres de chaque côté. A l’aide d’un ruban à mesurer, il sera possible de vérifier le bon positionnement des blocs sur le socle, notamment sa centralité.
  • Une fois les repères délimités, il sera possible de retirer les blocs pour ensuite placer du mortier tout le long du contour dessiné à l’aide d’une truelle.
  • En mettant un peu de mortier sur le côté d’un bloc de parpaing, il sera ensuite mis sur la base avec les trous vers le haut. Tout en laissant suffisamment d’espace pour placer un autre bloc juste à côté. Ensuite il suffira de placer un autre bloc juste à côté avec du mortier entre les deux, tout en s’assurant que les blocs figurent bien au centre de la base.
  • Pour la deuxième rangée de blocs, le même ordre sera suivi. Mais il faudra cette fois ci tourner les blocs perpendiculairement à ceux du bas. Et ainsi de suite jusqu’à obtention d’un pilier bien droit.
  • Il est important de s’assurer de la justesse du bloc au fur et à mesure du travail, en utilisant un fil avec une boule rigide, qui permettra d’avoir le niveau exacte et le meilleur empilage possible des blocs de parpaing.
  • Une fois arrivé à la hauteur escomptée, il est conseillé de finir le pilier avec un bloc ou un pavé en béton pour avoir un aspect plus décoratif.
  • Ne pas oublier de combler les trous du parpaing avec du mortier afin d’avoir plus de stabilité et de rigidité.
  • Un délai de 48 heures sera nécessaire avant de passer à l’étape de la décoration et du recouvrement du pilier. Qu’il s’agisse d’un enduit ou de pierres de décoration.
  • Il sera alors possible, en respectant les étapes pas à pas, de réussir à avoir des piliers de qualité, qui pourront être utilisés comme bon nous semble, et ajouter à ses espaces plus de fonctionnalité.

Les matériaux sont, pour leur part, un élément important lors des travaux. Il est donc conseillé de bien consulter un spécialiste du domaine si on compte commencer les travaux seul, afin d’avoir les bons dosages et surtout, avoir une technique infaillible pour un résultat de pro.

L’emplacement du pilier et sa vocation sont aussi importants, car pour le choix du revêtement, plusieurs facteurs seront à prendre en compte. Entre peinture et autres revêtements, le choix est large en matière de couvertures de parpaings.

Cependant, si on ne dispose pas des connaissances nécessaires, il est alors plus prudent de s’adresser à un spécialiste,  qui se chargera des travaux sans dangers ni pertes quelconques.

Monter un pilier en parpaing : de quel matériel avez-vous besoin

Vous vous demandez comment monter un parpaing, et quels sont les différents matériels dont vous avez besoin ? Nous allons vous aider à répondre à cette question ici, dans la suite de notre article. De quoi avez-vous besoin pour construire un pilier ? C’est ce que nous allons vous expliquer pas plus tard que maintenant !

  • Pour monter un pilier en parpaing, vous avez besoin d’une bétonnière. C’est vrai, si vous souhaitez monter pilier portail en parpaing, dans ce cas, vous allez avoir besoin de réaliser du béton, dans le but de consolider votre installation. Cependant, si vous souhaitez monter un pilier de petite taille, alors vous pourrez tout simplement utiliser une brouette par exemple. Vous avez besoin d’une bétonnière, pour construire muret parpaing ? Dans ce cas, sachez que vous pouvez louer cet équipement très facilement, ou encore l’emprunter à un ami. Quoi qu’il en soit, la bétonnière est indispensable pour construire votre mur en parpaing pas cher
  • Pour faire un parpaing pour poteau, vous devez disposer d’outils : de très nombreux outils sont indispensables, et vous permettront de savoir comment faire un muret en parpaing. Nous pouvons vous citer, par exemple, une truelle ainsi que des taloches. Cela vous permettra d’étaler et de placer correctement votre ciment, pour avoir une bonne largeur parpaing. Mais ce n’est pas tout. Pour réaliser les finitions, vous aurez besoin également d’une pelle, d’une pioche, ou encore d’une bêche
  • Pour construire un pilier en parpaing, il vous faut des outils pour vous guider : construire un pilier maison en parpaing, cela demande de la précision, que vous optiez pour des parpaings 5 cm ou 20 cm. Aussi, il est absolument nécessaire de vous munir des outils de guidage suivants : un niveau à bulle, que vous avez certainement si vous êtes un peu bricoleur, d’un cordeau, mais aussi d’un fil à plomb, ou encore d’un cordeau en nylon. Grâce à ces outils, vous serez en mesure de construire mur parpaing solide, droit et plane

Mais attendez, ce n’est pas terminé ! En effet, lors de la réalisation de votre mur, vous aurez également besoin de gravillons, ou encore de semelles de ferraille, notamment si vous souhaitez réaliser du béton armé. Autre conseil également : pour créer votre propre béton, vous aurez besoin de sable, ainsi que de ciment et d’eau. Voilà tout ce que vous devez savoir, et qui vous permettront de réaliser au mieux votre construction. Alors, est-ce que vous allez vous y mettre dès à présent ?

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures