Petitlien.fr » Maison / Entretien » Comment faire un escalier en parpaing : de bonnes astuces pour vous

Comment faire un escalier en parpaing : de bonnes astuces pour vous

Pour vous lancer dans le monde de la construction, vous devez être tenu au courant de toutes les astuces qu’il faudrait connaître.

En effet, vous pouvez vous lancer grâce à l’article que nous allons vous présenter aujourd’hui. Nous allons vous faire un petit résumé de toutes étapes que vous devez connaître, ainsi, si vous n’avez pas les moyens de prendre un maçon, vous pourrez réaliser le travail avec vos propres mains.

Donc, si vous souhaitez vous lancer dans la construction de l’endroit le plus important de votre maison, nous allons vous aider.

Nous parlons bien sûr de l’escalier. L’escalier est l’endroit qui vous permet d’accéder à vos pièces maîtresses comme l’entrée de la maison, les chambres, etc. Il faudra savoir que ce ne sera pas de tout repos, alors prenez votre courage à deux mains et lancez-vous.

Qu’est-ce qu’un escalier ?

L’escalier est une construction en béton, en bois ou en brique. Cette dernière, est une suite de marches régulières, qui peuvent prendre diverses formes : elles peuvent être rectangulaires, rondes, etc. Il faudrait savoir que l’escalier, est la pièce maîtresse d’une maison ; sans lui, vous ne pourrez pas accéder à toutes les pièces d’une bâtisse.

Les matériaux que vous devez utiliser

Tout bon futur maçon doit savoir quels sont les matériaux et les outils nécessaires pour faire de la construction.

  • Le parpaing ou le béton : c’est la première chose à laquelle vous devez penser. En effet, le parpaing est la base de votre construction. Vous devez alors vous procurer le nécessaire et de bonne qualité.
  • La bétonnière : pour ceux qui ne la connaissent pas, la bétonnière est la machine qui sert à malaxer les différents produits ou matériaux comme le ciment, la chaux, le sable, le béton, etc. Cela dit, la bétonnière peut être achetée ou alors louée.
  • L’étais : il vous servira aussi, car c’est une pièce en bois qui sert à la construction. Il peut être en bois ou en métal, et aide à soutenir temporairement votre chantier. Dans ce cas, vous aurez besoin d’une grande pièce, car vous ne disposez pas de vos murs fixes.
  • Le marteau : outil de bricolage par excellence. En effet, vous devez en posséder un car il vous aidera à fixer les pièces en bois avec des clous.
  • Le mètre ruban : qui est sans doute essentiel, car c’est grâce à ce dernier que vous pouvez prendre les mesures de votre escalier. Vous pouvez le trouver dans tous magasins de bricolage ou dans des quincailleries.
  • La perceuse : indispensable aux bricoleurs et aux maçons, la perceuse est un outil qui vous permet de faire des trous sur divers matériaux, et de faire un bon placement.
  • Les planches de bois : sont disponibles dans les magasins spécialisées. Vous avez le choix, car vous pouvez les acheter découpées ou non. Cela dépendra uniquement de vous et de ce dont vous avez besoin.
  • La truelle : ou la grosse cuillère, est aussi importante car elle vous aidera à répartir le ciment et à fixer le parpaing.

Vous devez aussi disposer de la règle de maçon, l’huile alimentaire, la craie, la scie sauteuse, etc.

Prenez les mesures exactes de vos escaliers

La première chose que vous devez faire est de prendre des mesures. En effet, vous devez délimiter la taille, la hauteur, la longueur et la largeur de ce dernier. Cela dit, si vous souhaitez construire des escaliers sur un mur, cela vous sera plus facile, car vous pouvez les dessiner directement. Une fois que vous aurez pris les mesures, élaborez un plan avec un architecte. Si vous maniez assez bien l’outil informatique, il serait préférable de faire un dessin en 3D.

Montrez-nous vos talents de dessinateur

Une fois que vous aurez une idée sur les mesures et la forme de l’escalier, vous pouvez passer au dessin. Dans un premier temps, dessinez au sol la taille de votre escalier ainsi que son emplacement.

Dans un second temps, tracez la ligne qui formera le fond et le côté de votre escalier. Si le deuxième côté ne dispose pas d’un mur, il faudra alors le construire temporairement afin que vous puissiez y placer le bois de coffrage.

Couvrez vos marches en demandant de l’aide à vos amis

Cette étape nécessite un peu de temps et une main d’oeuvre. Cela dit, nous vous conseillons, dans un premier temps, de faire appel à vos amis, ainsi, vous n’aurez pas besoin de payer des maçons. Par conséquent, vous allez pouvoir mettre de l’argent de côté.

Cela dit, la première chose à faire est de prendre du bois. Découpez des plaques de la même dimension que vos futures marches. Tracez par la suite les marches sur ce matériau et posez-le afin de faire le dessous de l’escalier. Pour qu’elle ne bouge pas, vous pouvez la soutenir avec un étais. Cela dit, vous devez procéder à la vérification de l’horizontalité de vos marches, afin que vous puissiez avoir un rendu excellent.

Disposez et fixez vos contremarches

Pour mener à bien cette étape, vous devez visser des tasseaux tout le long des contremarches que vous aurez dessinées. Ensuite, n’oubliez pas de laisser un petit espace de libre pour le coffrage.

Vous devez, par la suite, découper les planches en bois et les placer. Pensez à bien les coller et les renforcer, afin de vous éviter la déformation de ce matériau lorsque vous allez couler du béton.

Coulez le béton

Dans un premier temps, vous devez placer les pièces de parpaing soigneusement. S’il est nécessaire de couper, faites-le. Il est conseillé de les imbiber d’eau jusqu’à leur utilisation.

Ainsi, il n’y aura aucun risque que ces pièces absorbent l’eau du béton. Une fois que vous aurez fait l’emplacement, vous pouvez commencer à couler le béton, tout en vérifiant si votre coffrage tient et est solide. Par la suite, vous pouvez faire l’opération, jusqu’à ce que tout l’escalier soit recouvert.

Cela dit, l’idéal serait de vérifier que les pièces de parpaing ne se voient pas. Ces dernières doivent être entièrement recouvertes.

Enlevez le coffrage et admirez le résultat

Après le coulage, laissez votre petit chantier sécher pendant une dizaine de jours. Après cela, vous pourrez retirer la paillasse et les contremarches. Attention ! vérifiez bien que le béton est sec avant de pouvoir l’emprunter.

Voici les quelques astuces qui vous aideront à réaliser des escaliers uniques et surtout, qui ne prennent pas beaucoup de temps, ni beaucoup d’argent par la même occasion.

Alors, si vous avez un chantier à faire avec du parpaing, n’hésitez surtout pas. Ce matériau vous facilitera la tâche et durera pendant très longtemps.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Autres lectures