Comment faire venir ses règles ?

© PetitLien.fr - Comment faire venir ses règles ?

Nous traitons de sujets relatifs à la santé et à la médecine dans cette page.

Nous nous sommes entourés de spécialistes en médecine. Cela nous permet d'être pertinents et de ne diffuser que des informations vérifiées. Pour en apprendre plus sur notre démarche, n'hésitez pas à nous solliciter par email.

Normalement, les menstruations de la femme disparaissent naturellement lorsqu’elle tombe enceinte. Cependant, de nombreux autres facteurs peuvent les empêcher de faire leur apparition. Aussi, pour une raison ou une autre, une femme peut décider de faire venir ses règles. Les méthodes ne manquent pas pour y arriver, mais il faut au préalable connaître ces dernières avant de penser à les appliquer. Comment faire venir ses règles ? Lisons !

Les méthodes naturelles

delencher-regles-femmeElles incluent l’utilisation de plantes ou de substances naturelles. Ces plantes et substances sont très nombreuses, et la plupart d’entre elles n’ont aucune conséquence sur l’organisme de la femme :

À lire Première semaine de grossesse : quels sont les signes cliniques ?

Les plantes emménagogues

Une plante emménagogue est une plante médicinale qui a pour but de stimuler le flux sanguin à des zones très précises. Il s’agit de l’utérus et de région pelvienne. En les utilisant, vous régularisez ou soulagez votre cycle menstruel. Certaines d’entre elles se retrouvent même dans votre cuisine, sans que vous ne leur connaissiez ce rôle. Ces plantes se prennent très souvent infusées. Ce sont entre autres :

  • l’absinthe
  • la sauge sclarée
  • le laurier-sauce
  • l’achillée millefeuille
  • l’armoise commune
  • le framboisier
  • l’angélique
  • le romarin
  • l’origan
  • le fenouil
  • etc.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles servant au déclenchement des règles sont très souvent des huiles huile-essentielle-reglesprovenant des plantes emménagogues. Elles agissent sur les œstrogènes tout en rééquilibrant les hormones et les cellules nerveuses :

À lire Quels sont les traitements existants pour corriger l’hypermétropie et l’astigmatisme ?

  • l’huile essentielle de sauge officinale : vous ne la trouverez qu’en pharmacie en raison de sa toxicité. Elle contient en effet de la thuyone, substance abortive et neurotoxique. Veillez à en faire usage avec prudence.
  • l’huile essentielle d’anis vert : la Pimpinella anisum n’est pas aussi toxique que l’huile essentielle de sauge officinale. Toutefois, utilisée sur une longue durée ou à haute dose, elle peut devenir très toxique pour l’organisme.
  • l’huile essentielle de carvi : très peu connue, elle provient de la plante qui a pour nom scientifique Carum carvi. Tout comme l’huile essentielle d’anis vert, elle se charge de réveiller l’activité hormonale de la femme qui l’utilise. Il faut que cette activité hormonale ait été bloquée par une activité sportive intense ou par un choc émotionnel.
  • l’huile essentielle de sauge sclarée : la composition de la Salvia sclarea est très proche de celle de la sauge officinale. Elle ne contient néanmoins pas de thuyone, et par conséquent, son usage est plus recommandé.
  • l’agripaume et la pivoine blanche : ces deux plantes jouent toutes le même rôle, celui de faire revenir vos règles. La première stimule très légèrement l’utérus. La seconde quant à elle agit comme un antidote en empêchant le sang de stagner dans la région pelvienne.

La vitamine C et le persil

Également considérée comme un emménagogue, la vitamine C augmente les parois de l’utérus et le contracte. Les règles sont ainsi déclenchées sans le moindre effort de votre part. Vous retrouverez la vitamine C dans des fruits comme l’orange et les papayes. Consommez également beaucoup de tomates, de brocolis, de poivrons et de légumes verts si vous voulez faire venir vos règles. Quant au persil, ajoutez-en régulièrement dans votre alimentation. Il contient en effet de la myristicine et de l’apiol, substances entraînant de légères contractions de l’utérus. Qu’il s’agisse de feuilles frisées ou plates de la plante, faites-en un thé que vous prendrez avant chaque repas, ou simplement comme de l’eau.

D’aucuns recommandent par ailleurs de consommer beaucoup de curcuma. Épice servant à assaisonner les plats en cuisine, le curcuma ou gingembre jaune se révèle en effet être un déclencheur de règles très efficace. Au cours de vos repas, il suffit d’en saupoudrer un peu sur les plats. Vous pouvez également le consommer sous forme de boisson en le mélangeant à un peu de jus de citron dans un verre d’eau.

Prendre soin de soi

Le stress fait partie des causes de la disparition temporaire des règles. Pour les faire venir, la meilleure solution est de s’en débarrasser et de revoir son mode de vie. Ceci va consister en des heures de repos par jour et en une détente de vos nerfs. En effet, c’est l’hypothalamus qui travaille à réguler vos hormones et à déclencher vos règles. Faites alors de votre mieux pour réduire votre degré d’anxiété :

À lire Renouvellement du sperme : un cycle complet en 64 jours

  • prenez par exemple un congé au cours duquel vous vous reposerez au moins dix heures par jour
  • mangez des légumes frais pendant tout le temps où vous serez chez vous
  • faites de l’exercice
  • prenez enfin rendez-vous chez un médecin si votre stress ne disparaît pas et que vos règles ne s’annoncent également pas.

Aussi, pour faire venir vos règles, une autre méthode va consister à vous détendre en ne prenant que des bains chauds. Ils accélèrent le processus d’apparition de ces dernières en assouplissant le col de votre utérus. Ils doivent être pris chaque jour, pendant environ une trentaine de minutes, jusqu’à obtention du résultat voulu. Par ailleurs, une prise de poids trop élevée pourrait engendrer la disparition de l’écoulement menstruel. Il est donc conseillé de veiller à son poids en calculant régulièrement son indice de masse corporelle ou IMC. Il va donc falloir travailler à faire diminuer ce surplus de poids si vous constatez que votre IMC est plus élevée que la normale. Parfois encore une sous-alimentation ou un poids trop faible, avec un IMC inférieur à 20, suspend l’ovulation. Revoyez dans ce cas votre alimentation et votre ration.

Prendre soin de soi, c’est également s’assurer de ne pas mener une activité sportive trop intense. Trop de sport diminue le taux d’œstrogènes dans votre organisme. Vos règles sont alors interrompues. Ne pas prendre en compte cette recommandation pourrait même conduire à une fragilisation des os de votre corps. Pour savoir si vous vous entraînez un peu trop, il vous suffira de vous rendre chez un médecin pour un diagnostic complet.

Les méthodes hormonales

Elles interviennent également dans le déclenchement de l’écoulement menstruel. Seuls votre médecin ou votre gynécologue pourraient vous informer sur le moyen de contraception précis à adopter pour faire revenir vos règles. La pilule par exemple modifie les comportements hormonaux de certaines femmes en les faisant saigner plus que d’habitude et plus fréquemment. Par contre chez d’autres, elle peut empêcher les écoulements pendant plusieurs mois. Les conseils de votre médecin seront en effet les plus judicieux dans ce cas. Il vous prescrira certainement des hormones qui viendront légèrement épaissir la paroi endométriale.

Trouver la cause de l’absence de ses règles

Il se pourrait qu’après avoir mis en pratique toutes les astuces partagées un peu plus haut vos règles ne viennent toujours pas. Plusieurs raisons peuvent alors être à la base de ce dysfonctionnement, et vous pourrez vous-même trouver laquelle :

À lire Comment arrêter de ronfler ?

  • vérifiez une grossesse éventuelle : pour en avoir le cœur net, procurez-vous un test de grossesse fiable en pharmacie. Prenez connaissance du résultat, et décidez ensuite de ce que vous ferez.
  • vérifiez les substances contenues dans d’éventuels médicaments, si vous êtes sous traitement : certains médicaments stoppent automatiquement votre cycle menstruel lorsque vous commencez à les consommer. Les antidépresseurs sont les plus indexés. Suivent les antipsychotiques et les médicaments pour lutter contre l’hypertension.
  • vérifiez si vous n’êtes pas malade : certaines affections ou certains dysfonctionnements peuvent vous faire perdre vos règles. Les plus connus sont la ménopause prématurée, c’est-à-dire avant 40 ans. Aussi, une fois que votre thyroïde est atteinte, elle peut retarder l’apparition de vos règles ou en diminuer la fréquence. Un kyste des ovaires ou un dérèglement de l’hypophyse ne vous épargnent également pas. Ne négligez enfin pas des anomalies liées à votre appareil génital. Une consultation médicale est la plus adaptée pour se rendre compte de la présence du syndrome de Rokitanksi-Kuster, ou d’une imperforation de votre hymen.

Avoir recours à une culotte menstruelle française

Après avoir vu ensemble les différentes méthodes qui permettent à une femme de faire venir ses règles, à savoir avoir recours à l’usage de plantes emménagogues, d’huiles essentielles ou bien encore de vitamine C par exemple, nous pouvons également vous renseigner au sujet d’une alternative de protection hygiénique autre que les traditionnels tampons et serviettes ; à savoir les culottes menstruelles. Si vous êtes intéressée par ce produit et que vous désirez récolter plus d’informations sur ce dernier, nous vous conseillons de vous rendre sur le site Marguette, la marque de culottes menstruelles de fabrication Française.

En effet les culottes menstruelles de cette plateforme en ligne offrent la possibilité à ses propriétaires de pouvoir réutiliser le produit sur une durée de 3 à 5 ans de manière générale. Soit bien plus que les tampons et serviettes, ce qui est un gain économique et écologique certain. De surcroît, les culottes menstruelles proposent un confort absolu, permettant de faire éviter aux femmes la sensation d’irritations désagréables durant le port de celles-ci. Enfin, vous pouvez oublier la sensation d’humidité avec sa composition en tissu imperméable et absorbant.

Répondez à cet article