Une douleur derrière la cuisse juste sous le fessier est insupportable

PetitLien.fr » Santé » Une douleur derrière la cuisse juste sous le fessier est insupportable

Certaines douleurs sont plus problématiques que d’autres et c’est le cas de celle qui se dévoile derrière la cuisse. Plusieurs types sont généralement connus avec la lombalgie par exemple et les désagréments sont souvent identiques. Pour cette douleur derrière la cuisse juste sous le fessier, il est possible de chercher les causes, car vous aurez l’occasion d’avoir un traitement beaucoup plus efficace.

Plusieurs types en fonction des vertèbres

Pour cette douleur derrière la cuisse et le fessier, vous n’avez pas les mêmes vertèbres qui sont touchées, il faut alors identifier rapidement la cause notamment pour proposer un traitement adéquat. Dans le cas contraire, vous n’aurez pas la possibilité de guérir.

La vertèbre L4 ou L5

Lorsque le nerf crural est touché, vous souffrez d’une cruralgie et c’est principalement la vertèbre L4 qui est problématique. Vous avez donc une douleur facile à identifier puisqu’elle descend le long de la cuisse et elle peut se prolonger dans toute la jambe. Lorsque la L5 est touchée, la sensation est différente puisque vous avez des douleurs au niveau de la face externe de la cuisse, la jambe est également concernée au même titre que la cheville. Vous pourriez donc ressentir quelques douleurs au niveau du gros orteil. Grâce à ces indications, vous pouvez départager les problématiques, car le diagnostic doit être précis.

La vertèbre sacrée S1

Un troisième cas de figure est pris en compte pour cette douleur derrière la cuisse, car la vertèbre S1 n’est pas toujours écartée. Vous avez une sensation désagréable au niveau de la fesse, de la cuisse et de la jambe, mais elle se propage sous la plante de votre pied.

Une simple manipulation pour identifier le problème

Pour cette douleur sous les fesses, vous pouvez réaliser un mouvement qui s’avère être très simple, il permet notamment de valider le diagnostic. En effet, il suffit de solliciter certains muscles de votre corps et vous aurez rapidement une réponse.

  • Couchez-vous sur le sol ou un canapé en positionnant un oreiller sous votre tête.
  • Vous laissez les jambes bien droites et vous levez une seule en gardant le pied bien tendu.
  • Si la douleur est identifiée sous la jambe entre le pied et les fesses, vous avez une sciatique.
  • Vous faites exactement la même chose, mais vous êtes couché avec la tête sur le coussin.
  • Vous montez uniquement la jambe pour avoir un angle à 90 degrés avec votre cuisse.

Vous devez donc ressentir une douleur sur la cuisse pour une cruralgie.

Douleur derrière la cuisse juste sous le fessier : quel traitement ?

Une IRM est parfois nécessaire pour valider le diagnostic définitivement et le médecin pourra alors vous proposer un traitement en conséquence. Dans certains cas de figure, le repos et des anti-inflammatoires peuvent être suffisants pour retrouver la forme, mais vous devez impérativement limiter les déplacements. Pour cette douleur dans le fessier, des infiltrations sont parfois possibles toujours dans cette optique de réduire les problématiques, mais le traitement chirurgical est envisagé en dernier recours. Les médecins pourront alors se focaliser sur les nerfs touchés pour limiter la pression et donc les douleurs. Il faut généralement plusieurs étapes pour envisager cette intervention, car elle est à prendre en compte lorsque les autres solutions n’ont pas porté leurs fruits. Vous devez aussi limiter le plus possible les efforts physiques ainsi que les traumatismes. Vous devez donc limiter l’inflammation du nerf qui se trouve au niveau des vertèbres lombaires.

Attention à l’insuffisance veineuse

Dans certains cas de figure, cette problématique peut être expliquée par une insuffisance veineuse. Le sang a tendance à stagner dans vos membres inférieurs et cela peut se traduire par des douleurs conséquentes. Il est recommandé de consulter au plus vite un spécialiste pour qu’il puisse vous orienter vers un traitement efficace qui limitera la douleur sous les fesses, les cuisses et les jambes. Dans certains cas de figure, cette manifestation est chronique, mais dans d’autres cas de figure, elle peut être beaucoup plus grave. Généralement, ce sont les femmes âgées de plus de 30 ans qui sont touchées. Plusieurs symptômes sont alors à connaître, car vous avez des chevilles gonflées, des jambes lourdes ou encore des varices qui se développent très facilement au niveau des jambes. Il est important de préciser que cette insuffisance veineuse ne doit pas être prise à la légère et elle touche près de 18 millions de personnes en France.

Dans les contextes les plus graves, vous pouvez être confronté à une phlébite puisque les symptômes au niveau de la cuisse et de la jambe sont aussi au rendez-vous. À nouveau, une consultation en urgence est indispensable puisque vous avez une obstruction de la circulation sanguine. Si vous ne réagissez pas rapidement, les conséquences peuvent être dramatiques.

1 Star 2 Stars 3 Stars 4 Stars 5 Stars (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...