Comment laver des chaussures en daim ?

© PetitLien.fr - Comment laver des chaussures en daim ?

Les chaussures en daim ont besoin d’être bien entretenues car le daim est un matériau très fragile. Il est très sensible à la poussière et à l’eau. Les chaussures en daim se salissent et se tachent très facilement. Vu cette fragilité, acheter ces chaussures constitue un casse-tête pour beaucoup de gens. Mais rassurez-vous, elles peuvent aussi être lavées, mais… avec prudence. Dans cet article, nous vous montrons comment laver des chaussures en daim sans les endommager, après un détour sur comment se fait ce matériau.

Que savoir sur le daim ?

chaussures en daim
chaussures en daim

Le nom daim prête, en effet, à confusion sur l’origine de ce matériau. Bien que le daim proprement dit soit un animal, le daim (matériau) ne provient pas de lui. Le daim servant à fabriquer les chaussures et les vêtements provient du cuir. C’est tout simplement du cuir traité d’une différente façon. On n’aurait pas tort si on le nommait « cuir retourné » ou « cuir de velours ». La raison est parfaitement simple. Le daim est un cuir classique qui a subi un traitement sur la partie intérieure du cuir, là où il y a la chair. Ce traitement permet de donner au cuir, un aspect velours. Ce cuir provient le plus souvent de la vache. On en trouve rarement à base de daim et de cochon.

À lire Comment fonctionne une micro station d’épuration ?

Vu que le daim est issu uniquement du traitement de la couche intérieure de la peau, il est moins solide. Cependant, il est plus doux et plus souple que le cuir classique. Pour cette raison, il est matériau de choix pour l’habillement et certains usages sensibles. Au début, on s’en servait pour les gants de femmes et autres accessoires. On l’utilise aussi dans la doublure de produits en cuir.

Le daim est aussi un matériau salissant. Il est peu adapté à un usage quotidien. Pour de nombreuses personnes, il est aussi difficile d’en prendre soin, surtout quand il est sale. Nous vous disons ici comment le faire.

Quelques astuces pour laver les chaussures en daim

Il y a plusieurs techniques pour nettoyer les chaussures en daim et les débarrasser de toute tache et salissure. En voici quelques-unes.

  • Nettoyez les salissures et les éraflures avec une brosse à daim
laver chaussures en daim
laver chaussures en daim

Vous pouvez utiliser une brosse à daim pour nettoyer vos chaussures en daim. Vous pouvez acheter en plus, un kit de nettoyage pour daim. Il faut cependant vous assurer que les chaussures sont sèches avant de commencer à nettoyer.

À lire Comment enlever de la colle sur du verre ?

Pour ôter la poussière et la saleté, il vous suffit de brosser doucement les zones salies. Évitez de faire des allers-retours. Allez dans un seul sens. Brossez vigoureusement pour faire partir les éraflures. Brossez fermement les zones éraflées en faisant des allers-retours. Cela permettra de lisser le daim. Si les éraflures sont trop incrustées, prenez un couteau et grattez doucement la partie. Frottez une gomme classique ou une gomme à daim sur les marques tenaces.

  • Humidifiez légèrement tout l’extérieur des chaussures pour enlever les taches

C’est vrai que l’eau peut décolorer le daim, mais si elle est appliquée délicatement, elle peut enlever certaines taches. Servez-vous d’une brosse ou d’un tissu pour appliquer un peu d’eau sur vos chaussures. Ensuite, utilisez une éponge ou un tissu pour retirer l’eau du daim. Faites-le en tapotant doucement le daim et cela, jusqu’à la disparition des taches d’eau visibles.

Le daim pouvant se déformer au contact de l’eau, vous pouvez introduire dans vos chaussures du papier journal si vous avez utilisé une grosse quantité d’eau. Vous pouvez aussi utiliser un embauchoir. Ce dernier est objet en forme de pied et qui permet de maintenir la chaussure dans sa forme d’origine et empêcher ainsi la formation de plis.

Après cela, vous devez laisser l’eau s’évaporer. Vous devez laisser sécher à un endroit sec et aéré au moins durant toute la nuit. Quand les chaussures sont sèches, brossez-les à l’aide d’une brosse à daim afin de permettre au daim de reprendre son gain normal.

À lire Comment purger un radiateur ?

  • Recourez à la vapeur d’eau
chaussure avec eau
chaussure avec eau

Une autre technique avec de l’eau consiste à mettre les chaussures en contact avec la vapeur d’eau bouillante pendant quelques instants. Et dès qu’elles se mouillent, on les retire puis on les brosse vigoureusement. Après cela, le daim retrouve son bel aspect.

Vous pouvez aussi enlever les taches particulières (comme celles de sang) avec du coton et de l’eau oxygénée. En mettant vos chaussures en daim au frigo, vous pourrez aussi retirer les taches de cire et de chewing-gum. Quelques heures au réfrigérateur, et ces taches s’enlèveront très facilement.

Vous connaissez maintenant plusieurs techniques pour laver des chaussures en daim. Mais n’oubliez pas qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Vous pouvez aussi empêcher vos chaussures en daim de devenir aussi sales. Vous pouvez éviter d’avoir à utiliser ces astuces en protégeant vos chaussures.

L’idéal est de les imperméabiliser avant de les utiliser. Il existe plusieurs produits protecteurs en vente sur le marché. Pour vous en servir convenablement, il vous suffit de suivre les indications du fabricant.

À lire Comment enlever du tartre incrusté dans les toilettes ?

Comment sécher ses chaussures en daim ?

Les chaussures en daim sont toujours indémodables. C’est bien normal car ce travail du cuir est vraiment remarquable. Il est alors tentant de les porter le plus souvent possible, pour parfaire le look de sa tenue. Seulement si vous les avez mises alors qu’il pleuvait ou encore marché malencontreusement dans une flaque, vous allez devoir les sécher correctement pour ne pas que cela laisse des marques irrécupérables.

Je vais d’abord vous dire ce qu’il ne faut surtout pas faire :

  • Les faire sécher sur un radiateur
  • Les mettre en plein soleil
  • Utiliser un sèche-cheveux

En les exposant à une source de chaleur importante vous risquez de déformer le cuir de vos chaussures en daim.

Préférez tout simplement les mettre dans un endroit bien sec pour les laisser éliminer l’humidité tranquillement à leur rythme. C’est vrai que c’est énervant car vous ne pourrez pas les mettre en attendant, mais sincèrement c’est à vous de voir ce que vous préférez : patienter et les avoir comme neuve, ou les porter coûte que coûte, quitte à les abimer. Il est tout de même possible de faire en sorte que cette période de séchage soit la plus courte possible. Si vous avez des journaux à la maison, bourrez-en vos chaussures en daim. Le mieux sera de le froisser pour qu’il remplisse bien toute la chaussure. Pour le dessus de la chaussure, brossez délicatement pour retirer la poussière et éventuellement la boue, suivant là où vous avez posé vos pieds. Utilisez toujours une brosse adaptée au daim. Si vous avez pleins de démarcation liée à l’eau, comme pleins d’éclaboussures, le mieux est carrément de mouiller entièrement vos chaussures. Cela peut vous paraître improbable, mais cela permettra d’uniformiser l’ensemble de votre chaussure. Une fois sèche, il n’y aura alors plus de marques visibles. Si malgré tout il reste des taches, c’est seulement lorsqu’il n’y aura plus aucune humidité que vous pourrez vous y atteler sans risque d’endommager le daim de votre chaussure.

À lire Que propose la gamme Kapo – Leroy Merlin contre les punaises de lit ?

Comment protéger ses chaussures en daim ?

Pour protéger vos chaussures en daim, vous allez devoir porter attention au stockage de vos chaussures, au nettoyage et au traitement que vous pouvez appliquer. Commençons par le stockage. Contrairement à beaucoup de matières, le daim a besoin de respirer. Il est donc déconseillé d’enfermer vos chaussures et vos bottes en daim dans une boîte en plastique. Rangez-les tout simplement dans votre placard à chaussures. Si vous voulez les protéger de la poussière, vous pouvez tout de même les glisser dans une taie d’oreiller. Au moins avec cette méthode, l’air pourra circuler. Si vous avez une paire de bottes, il vous sera peut-être difficile de les ranger dans votre armoire à chaussures, à cause de leur hauteur. Quoi qu’il en soit, évitez de les laisser exposés directement aux rayons du soleil, car cela peut décolorer le daim. Ne laissez pas non plus vos chaussures en daim au garage, car elles sont fragiles et risquent de développer de la moisissure.

Concernant l’entretien de vos chaussures en daim, enlevez régulièrement la poussière et les impuretés avec une brosse crêpe. Cela évitera que cela ne s’incruste et vous pourrez repérer plus facilement des taches. Si c’est vraiment le cas, je vais vous donner quelques conseils dans la rubrique juste après. Si la chaussure en daim est mouillée, laissez-les évacuer l’humidité. Pour cela, je vous invite à relire la rubrique juste au dessus. Avant de les ranger définitivement en attendant de les ressortir à la saison prochaine, je vous conseille de les faire nettoyer par un professionnel. Renseignez-vous soit auprès d’un cordonnier, soit chez un pressing.

Reste maintenant à voir comment les protéger avec des traitements adaptés. Vous trouverez en grande surface et encore une fois chez votre cordonnier, des sprays protecteurs imperméabilisants. C’est vraiment important de faire ce traitement, car le daim est une matière poreuse et l’eau va donc le pénétrer forcément, tout comme les taches. Avant d’utiliser le spray, assurez-vous que les chaussures en daim soient bien propres. Le mieux est de faire la première application avant même de les porter, au moment de les sortir de leur boîte en carton. Il sera cependant nécessaire de le renouveler régulièrement. Pour l’appliquer, vous devez tenir la bombe imperméabilisante à environ 20 centimètres de vos chaussures en daim. Mettez une première couche, puis laissez-la sécher complètement, avant d’en remettre une seconde. Malgré ces précautions, évitez tant que possible de porter vos chaussures en daim sous la pluie ou pour aller vous promener sur des petits sentiers en terre.

En suivant tous ces petits conseils, vous devriez pouvoir garder vos chaussures en daim plusieurs saisons d’affilées et cela en parfait état.

Comment enlever une tache sur du daim ?

Si vous portez très régulièrement vos chaussures en daim, il paraît évident que vous allez finir par les tacher. Toutefois enlever une tache de gras sur du daim ou enlever une trace d’herbe, cela ne se fait pas de la même manière. Je vous propose donc de vous aider à trouver les produits qui vont fonctionner sur les taches suivantes :

  • dues aux liquides
  • d’alcool
  • d’huile
  • d’encre
  • d’herbe
  • de rouille
  • de fruits rouges

Avant de commencer, il est préférable de frotter vos chaussures avec une brosse crêpe, adaptée à la nature fragile du daim. Cela permettra d’enlever la poussière et une partie des taches, avant de faire un traitement adapté à chaque situation. Il est vraiment important de ne pas négliger cette phase de nettoyage à sec.

C’est vite arrivé de renverser un verre de vin, une tasse de café ou de thé, surtout si on est piqué par la maladresse régulièrement. Mais cette fois, c’est peut-être votre collègue qui vous a bousculé durant la pause café. Prenez déjà une feuille de papier absorbant pour enlever le plus possible de liquide avant que cela n’imprègne totalement la chaussure. Pour faire partir la tache, mélangez de l’eau avec du vinaigre blanc, en proportion de tant pour tant. Frottez ensuite la tache avec une éponge, avec le côté non abrasif bien sûr. L’avantage est que le vinaigre peut être présent même au travail, pour détartrer la bouilloire.

Vous étiez invité à diner chez des amis et en allant donner un coup de main dans la cuisine, vous avez taché vos chaussures avec du gras. Avant de rentrer chez vous, demandez à vos amis s’ils n’ont pas du talc chez eux, ou à défaut de la fécule de maïs ou de la terre de Sommières. Mettez donc un peu de poudre directement sur la tache. Vous pourrez en remettre en rentrant chez vous, car il est recommandé de la laisser en place toute une nuit pour qu’elle absorbe la totalité du gras. Il ne vous restera plus qu’à frotter le talc ou la fécule, le lendemain avec votre brosse crêpe. Vous serez peut-être obligé de l’humidifier pour tout enlever. C’est la tache la plus difficile à faire partir sur du daim. Si la tache avait déjà séchée, apposez un papier absorbant comme un buvard et utilisez votre fer à repasser délicatement par dessus pour décoller et absorber le gras.

Si votre enfant a pris pour cible vos chaussures en daim, au lieu de prendre une feuille à dessin, vous aurez besoin de coton et d’alcool à bruler. Cela vous permettra d’estomper l’encre en l’appliquant délicatement. Si vous n’en avez pas chez vous, vous pouvez le remplacer par de l’alcool à 90. Ce produit est également efficace pour éliminer les traces laissées par de l’herbe.

Dans le cas d’une trace de rouille, utilisez votre fer à repasser pour que la vapeur décolle la tache. Enlevez-là ensuite avec un chiffon propre. Et pour une tache de fruit rouge, le citron devrait vous permettre d’en venir à bout.

Enfin, sachez qu’il existe également des produits vendus en grande surface ou chez votre cordonnier pour nettoyer et enlever les auréoles sur vos chaussures en daim. C’est souvent sous forme d’aérosol. Il faudra bien étaler et laisser agir la mousse, avant de la frotter avec votre brosse spéciale.

Comment enlever du chewing-gum sur ses chaussures ?

Cela nous est tous arrivé une fois de marcher sur un chewing-gum fraîchement craché sur la chaussée ou le trottoir. C’est vraiment hyper compliqué à faire partir lorsque l’on n’a pas la bonne méthode. La première technique que vous pouvez utiliser est celle du glaçon. C’est le meilleur moyen pour ne pas endommager le daim de vos chaussures, tout en venant à bout facilement de ce fichu chewing-gum en entier. Par contre cela va prendre un certain temps. Il est donc conseillé de mettre votre glaçon dans un sac de congélation. Alors il est évident que cela ne va aucunement l’empêcher de fondre, mais au moins en fondant, il ne va détremper votre chaussure et faire une auréole. Si vous n’avez pas envie de rester scotché un quart d’heure à votre chaussure, car vous avez un planning surchargé, vous pouvez mettre votre chaussure dans un grand sac de congélation et la déposer dans votre congélateur. Votre chaussure pas très propre ne sera donc pas en contact avec ce qui se trouve dans votre congélateur et le chewing-gum va alors se durcir. Vous pouvez la laisser au froid durant 1 heure. En retirant la chaussure en daim du sac de congélation, le chewing-gum devrait normalement y rester collé. Si vous n’avez pas de congélateur assez grand pour mettre votre chaussure dedans, remplissez un sac de glaçon et posez votre chaussure dedans. Faites en sorte que seule la semelle soit en contact avec le chewing-gum et appuyez sur celui-ci pour qu’il adhère bien au plastique. Voilà pour la technique du froid.

Une autre solution consiste à vaporiser de l’huile pénétrante conditionnée dans un vaporisateur sous pression, autrement dit une bombe aérosol. Le produit devrait décoller le chewing-gum en quelques minutes.

Si vous êtes encore dehors, vous pouvez saupoudrer le chewing-gum de sable. Prenez ensuite un bâton et frottez-le sur le sable. Vous devriez venir à bout du chewing-gum assez facilement. Il vous sera peut-être nécessaire de rajouter du sable.

Si malgré ces différentes techniques, il persiste encore des traces, vous pouvez sortir votre flacon de dissolvant. Attention cependant, l’acétone peut endommager le bord de votre chaussure, alors allez-y doucement. Même chose si vous utilisez de l’huile d’olive.

Quelle est la différence entre le daim, suède et nubuck ?

Force est de constater que de nos jours, on emploie couramment ces 3 termes, sans savoir réellement à quoi ils correspondent. Avant de vous dire comment différencier le daim de la suède et du nubuck, regardons déjà les points communs. Tout d’abord, ces 3 matières sont toutes fabriquées à partir du cuir. Ensuite, elles vont devoir subir une transformation pour ne pas garder l’aspect lisse du cuir que l’on connaît tous. Enfin, que soit l’une ou l’autre, ces finitions seront quoi qu’il arrive fragile, car poreuse. Il faudra donc les nettoyer régulièrement avec des produits adaptés.

Alors non le daim ne provient pas du petit de la biche. Cette matière est tout simplement du cuir, autrement dit de la peau de la vache. Le daim et la suèdine sont en réalité la même chose. Les différences se feront donc seulement avec le nubuck.

Le nubuck est obtenu à partir de la surface extérieure du cuir, tandis que pour la suède, il est question de la face intérieure, appelée la croûte de cuir. C’est pour cela que la suède est également appelée peau retournée ou encore veau velours. Il sera donc un peu moins fin que le nubuck. Lorsque vous passez vos doigts dessus, vous sentirez surement des petites bouloches, car forcément les poils seront moins fins de ce côté-là La suède permet de recycler des peaux de nubuck un peu abîmées et qui ne peuvent donc pas être transformées. En les retournant, elles ne sont donc pas perdues.

En ce qui concerne plus particulièrement le nubuck, il existe bien entendu différentes qualités de produit, comme c’est aussi le cas avec le cuir. L’épaisseur est un de ces critères. S’il le nubuck est fin, la durée de vie et la résistance de la chaussure sera naturellement plus réduite, car une épaisseur plus épaisse. L’autre point que vous pouvez regarder avec attention, c’est sa douceur. C’est en lien avec la qualité et la finesse des poils, mais aussi avec la réalisation du ponçage. Car pour faire apparaître les poils du nubuck, le cuir est soit meulé, soit poncé avec un papier de verre à petit grain. Le nubuck haut de gamme provient d’un cuir pleine fleur, c’est-à-dire sans aucun défaut. Si le cuir a certaines imperfections, elles seront alors masquées et on parle de fleur corrigée. Le nubuck est donc la matière la plus résistante et donc la plus chère.

Une dernière chose, la peau de chamois n’est pas fabriquée à partir du veau ou de la vache, mais de la chèvre et du mouton. La peau de chamois, n’est donc pas une variante du daim et du nubuck.

Recolorer ses chaussures en daim

Toutes les chaussures en daim ne sont pas de couleur caramel. Vous pouvez tout à fait vous faire plaisir en achetant des chaussures en daim colorées, que ce soit bleu, rose ou vert par exemple. Malheureusement avec le temps et l’exposition aux éléments extérieurs comme la pollution et la poussière, la couleur peut se ternir. Rassurez-vous, il est tout à fait possible de raviver la couleur. Évidemment, il va être question d’utiliser des produits adaptés au daim. Vous pouvez d’ores et déjà oublier, les crèmes et pâtes à cirer. Vous devrez absolument acheter un rénovateur en bombe aérosol. Pour raviver ou redonner de la couleur à vos chaussures, en fonction de ce que vous aurez besoin, vous avez le choix entre des produits :

  • incolores
  • colorés (noir, marron, rouge, gris, …)

La bombe incolore permet de donner un coup d’éclat à la couleur d’origine du daim de vos chaussures. La bombe colorée redonne une teinte.

Sachez que vous avez également la possibilité de carrément teinter vos chaussures. Forcément pour cela, il faudra que vos chaussures ait une teinte claire à l’origine. Si elles sont noires, vous ne pourrez rien faire d’autre que d’utiliser du noir. Si par contre, elles sont claires, vous aurez le choix dans vos couleurs. Il existe donc des teintures spécialement conçues pour le daim, comme les marques Kiwi, Angelus, Lincoln. Pour le faire vous devrez nettoyer et détacher vos chaussures. Ensuite, enlevez vos lacets et bourrez vos chaussures avec du papier journal. Utilisez la brosse vendue avec la teinture pour l’appliquer avec des mouvements circulaires sur vos chaussures. Si vous n’en avez pas, une brosse à dents peut tout à fait faire l’affaire. Si vous ne voulez pas tacher vos mains, pensez à mettre une paire de gants, comme ceux que vous avez lorsque vous faites votre ménage. Attendez une nuit entière que les chaussures soient bien sèches, avant de passer une seconde couche de teinture. À la fin, brossez vos chaussures et appliquez un imperméabilisant pour les protéger de l’eau et des taches. Voilà les étapes pour redonner une seconde vie à vos chaussures en daim.

Répondez à cet article