Petitlien.frBricolageComment blanchir du bois ?

Comment blanchir du bois ?

Le bois est une matière qui avec le temps peut vieillir et prendre une teinte foncée pas très esthétique. Lorsque cela arrive, on peut faire recours à de petites astuces pour le blanchir. Si vous disposez de nombreux meubles en bois qui sont tachés et très foncés, mais vous ne savez pas comment vous y prendre pour régler ce problème, découvrez ici, toutes les solutions.

Pourquoi blanchir le bois ?

parquet blanc
parquet blanc

Blanchir du bois est une méthode qui consiste à décolorer le bois. Il permet de le débarrasser de sa teinte sombre ou d’une tache. Ceci étant, on peut donc décider de blanchir l’ensemble d’un plancher ou tout simplement une de ses parties. Le blanchiment peut être aussi effectué sur des meubles afin de leur donner une seconde vie et les rendre un peu plus modernes.

Il existe de nombreuses substances chimiques qui pourront vous permettre de blanchir votre plancher, vos escaliers ou vos meubles en bois. Au nombre de ceux-ci figurent :

  • l’eau de javel,
  • l’acide oxalique,
  • l’eau oxygénée et l’ammoniaque,
  • l’alcool à brûler,
  • les éclaircisseurs du commerce.

Pour bien utiliser ces différents produits chimiques, il est essentiel de suivre les modes d’emploi adapté à chacun d’eux.

L’eau de javel

acide oxalique sur bois
acide oxalique sur bois

Ce produit n’est pas seulement efficace sur les vêtements mais aussi sur le bois. Il le décolore de façon très raffinée. Avant tout, il faudra bien se protéger les mains avec des gants et porter des vêtements recouvrant tout le corps (ils doivent être résistants aux taches de décoloration).

Une fois que cela est fait, il faut verser un peu d’eau de javel dans un saladier contenant au préalable de l’eau chaude. À chaque litre d’eau correspondent 10 cl d’eau de javel. Ensuite, il faut se munir d’une brosse en chiendent que l’on plongera dans la solution puis, brosser le meuble ou le plancher pendant un long moment.

Après avoir fait ces opérations, il est nécessaire de remplir une cuvette d’eau tiède et de se servir d’une éponge pour rincer une première fois la surface ou l’objet à blanchir avec. Un second rinçage à l’eau vinaigrée suivra.

L’eau de javel ne blanchit pas au premier coup. Il est donc conseillé de reprendre cette opération plusieurs fois pour le blanchiment définitif.

L’acide oxalique

blanchir du bois
blanchir du bois

Pour cette méthode, en plus de l’acide oxalique, il vous faudra de l’eau tiède, un pinceau à nylon, de l’alcool à brûler ainsi qu’une brosse en chiendent.

La première chose à faire est de bien se protéger pour éviter toute irritation à l’acide. Il est donc conseillé de porter des verres de protection et des vêtements adaptés.

Il faudra faire diluer de l’acide oxalique dans une cuvette contenant de l’eau chaude (200 grammes pour un litre). On applique ensuite la solution sur le plancher ou le meuble l’aide du pinceau à nylon.

La surface est ensuite brossée dans le sens des fibres du bois à l’aide de la brosse à chiendent.

On laisse agir durant deux heures puis on rince deux fois de suite. Le premier rinçage est fait à grande eau, tandis que le second est fait à base d’eau alcoolisée. Une fois fini, il faudra laisser sécher pendant toute une journée. Si le bois n’est pas assez blanchi, l’opération est à reprendre plusieurs fois.

L’eau oxygénée et l’ammoniaque

Il faut une cuvette qui ne soit pas en métal. Dans cette cuvette, il faudra mélanger à parts égales, les deux substances. Le mélange obtenu est appliqué au bois à blanchir à l’aide d’un pinceau en nylon et on le laisse agir une heure durant. Ensuite, il est nécessaire de rincer une première fois avec une éponge préalablement trempée d’eau et une seconde fois avec une éponge imbibée d’eau vinaigrée.

Il est conseillé pour cette méthode, de bien se protéger car l’ammoniaque et l’eau oxygénée doivent être manipulées avec précaution. Des gants de protection et des vêtements adaptés feront l’affaire.

L’alcool à brûler

C’est également un bon moyen pour blanchir du bois. Pour la réaliser il faudra des gants, de la cire et surtout, de la patience et de l’énergie.

En premier lieu, imbiber une éponge d’alcool et la frotter sur le bois. Cela prendra du temps mais vous pourrez constater que votre bois blanchit peu à peu. Une fois que c’est fait, utiliser de la cire afin de redonner au bois, sa splendeur d’antan.

Les éclaircisseurs du commerce

sol commerce
sol commerce

Peu toxiques, ils peuvent être utilisés sur tout type de bois mais sont assez chers et bien souvent, moins efficaces.

Pour les appliquer, il faut plonger un pinceau en nylon dans la solution et la passer sur le bois dans le sens de ses fibres. Une fois que cela est fait, laisser sécher puis, passer une seconde couche.

Si après cela, une couche de poudre apparaît, vous pouvez vous en débarrasser en faisant usage de vinaigre. Il suffira tout juste d’en imbiber un chiffon et de le passer ensuite sur la couche de poudre.

Si au bout de deux couches le résultat n’est pas satisfaisant, vous pouvez aller jusqu’à trois.

Comment bien préparer le bois avant de le blanchir ?

Avant d’appliquer un traitement sur du bois, il est indispensable pour obtenir un bon résultat, de bien préparer la surface à traiter. Ça vous permettra d’avoir une bien meilleure tenue du produit que vous allez appliquer. Un respect de toutes les étapes de la préparation du bois est donc primordial. Mais elle va également dépendre de la nature du bois. D’ailleurs quelle que soit la nature du bois, il est vivement conseillé de le faire dans une pièce aérée ou mieux encore, de le faire à l’extérieur si vous en avez la possibilité.

Pour du bois brut, il n’y a rien de très compliqué. Il suffit de légèrement poncer la surface à traiter à l’aide du papier de verre à grain fin. Le but étant de faire ressortir le veinage du bois. Ça donnera encore un peu plus de charme à votre pièce, une fois qu’elle sera terminée. Attention à ne pas utiliser un papier de verre avec un trop gros grain, sinon vous allez rayer votre bois. Par contre, libre à vous de le faire à la main, si la surface à traiter est réduite ou d’utiliser une ponceuse électrique pour une plus grande surface.

Pour du bois non naturel. Vous allez devoir y consacrer un peu plus de temps et surtout un peu plus d’huile de coude. J’entends par bois non naturel tous les bois qui ont reçu un traitement du type lasure, cire, peinture, voire même vernis. Le but de cette étape est de revenir le plus possible vers un matériaux brut. Il existe de nombreux produits pour décaper le bois. Si la couche est très fine, vous pouvez utiliser une ponceuse. Si par contre la couche est plus épaisse, il va vous falloir utiliser les grands moyens comme la décapeuse thermique ou un produit chimique. Il m’est difficile de vous dire quel produit sera plus efficace qu’un autre, tant la nature du bois et les produits qui peuvent être appliqués dessus, sont nombreux. Je vous conseille de vous renseigner auprès d’un vendeur dans un magasin de bricolage, en lui indiquant l’essence du bois et le traitement que vous voulez enlever.

Que vous ayez du bois brut ou non, à la fin de la préparation je vous conseille de passer un chiffon doux et légèrement humide, pour retirer la poussière qui peut être encore présente sur le bois à traiter. Attention si vous avez utilisé un décapeur chimique, il est même conseillé de laver votre pièce de bois à grande eau.

Comment blanchir le bois naturellement ?

On trouve beaucoup de méthodes sur internet pour blanchir le bois. Je vous en ai déjà donné quelques-unes, mais on en trouve peu qu’on pourrait qualifier de naturelles. Je vais vous donc donner un produit que vous allez pouvoir utiliser pour blanchir le bois, mais qui va aussi vous rendre une multitude de petits services. J’arrête de vous faire languir et je vous parle du percarbonate de soude. C’est en fait un dérivé du bicarbonate que vous avez maintenant presque toutes et tous dans le placard de votre cuisine. Percarbonate est de la même famille, mais c’est son grand frère. Il est donc encore plus fort. Il faut donc prendre un peu plus de précaution pour le manipuler. Et puisqu’on en est à présenter la famille, si vous voulez le papa de ces deux produits, vous avez la soude caustique appelée également la lessive de soude. On parle alors d’hydroxyde de sodium. C’est alors un mélange d’oxygène et de sodium. Il a disparu de nos rayons car il est relativement dangereux et doit être manipulé avec beaucoup de précautions.

Bref aujourd’hui, on parle de percarbonate de sodium, il peut largement remplacer l’eau de javel. Parlons un peu chimie, le percarbonate est composé de carbone, de sodium, d’oxygène et hydrogène. Il vendu sous forme solide et doit être mélangé dans de l’eau. On va avoir, deux produits : un produit dégraissant avec la soude qui va en même temps augmenter le pH de l’eau. Il a aussi, et c’est ce qui nous intéresse aujourd’hui, de l’eau oxygénée. Elle a un fort pouvoir blanchissant et accessoirement un très bon pouvoir désinfectant. En fonction de la surface du bois à blanchir, il vous faudra préparer une solution de percarbonate avec de l’eau chaude. Il faut environ 30 g par litre. Il faudra l’appliquer au pinceau et laisser agir au moins 20 minutes. Il vous faudra ensuite frotter avec un balai brosse ou une brosse. Ensuite il sera également important de bien rincer et laisser sécher. Attention je le redis, le produit contient de la soude, il faut donc au minimum protéger ses mains avec des gants, mais également protéger ses yeux avec des lunettes ou un masque. Sachez que vous pouvez utiliser le percarbonate dans votre machine à laver pour détacher et blanchir votre linge. Le dosage ne sera pas le même évidemment, si vous ne voulez pas abîmer votre linge.

Quel traitement utiliser après avoir blanchi le bois ?

Vous avez passé un long moment pour blanchir votre pièce de bois. Il serait dommage de tout gâcher avec un produit inadapté. Je vais vous proposer 3 produits pour traiter votre bois après l’avoir blanchi. Ils vous permettront de conserver toute la beauté du bois brut. Le premier produit est un vernis vitrificateur. Il a les avantages d’un produit vitrificateur classique, à savoir :

  • Très résistant aux taches
  • Résistant à l’abrasion
  • Ne s’écaille pas

Il a en plus l’avantage d’être très facile à poser, et d’être sans solvant, mais aussi et surtout sans odeur. Il est donc idéal pour protéger des meubles comme des tables, des parquets ou des escaliers. Il vous faudra utiliser un spalter pour l’appliquer. Il faut d’ailleurs toujours l’étaler dans le sens des veines du bois. Vous devrez ensuite patienter deux bonnes heures avant d’utiliser de la laine d’acier extra-fine.

Pour le mobilier de jardin je vous conseille de jeter un œil aux produits Hydrofugeant-oléofugeant. Vous le voyez comme son nom l’indique, le produit va donc être hydrofuge. Votre salon de jardin sera donc protégé de l’eau, mais aussi du gel si vous laissez votre salon à l’extérieur. Attention toutefois l’application est bien plus complexe que pour un vernis vitrificateur. La température ne doit être ni trop froide, ni trop chaude. Il vous faudra bien regarder la notice du fabricant. Une autre des précautions à prendre, c’est qu’il faut appliquer la seconde couche avant que la première ne soit totalement sèche. Il faut donc travailler une petite surface seulement. Il faut par contre noter que les produits Hydrofugeant-oleofugeants peuvent aussi protéger et traiter la terre cuite, le béton ou la pierre.

Le dernier produit à utiliser sur un bois blanchi est de l’huile. Chez les fabricants, on parle d’ailleurs d’émulsion d’huile. C’est une solution aqueuse et incolore qui va protéger des tâches et de l’eau. Elle ne contient aucun COV, elle est donc particulièrement recommandée pour traiter les bois d’intérieurs. Au niveau de son application, vous pouvez utiliser un pinceau ou un spalter. Je vous conseille de diluer la premier couche avec 10 % d’eau et comme pour l’hydrofugeant-oléofugeant, il vous faudra appliquer la seconde couche avant que la 1ère ne soit sèche. Voilà en suivant ses différents conseils, vous allez pouvoir profiter de tout votre travail pendant de longues années.

Comment blanchir du bois de palette ?

La qualité du bois sur une palette est très variable, ainsi que les essences de bois qui vont être utilisées pour constituer la palette. Les planches peuvent mettre être peintes. Bref il va falloir un gros travail de préparation avant de pouvoir utiliser les planches de votre palette. Une petite remarque, vu le travail que vous allez devoir fournir, cherchez uniquement les palettes avec le sigle Eur sur l’un des flanc. La première des choses à faire est de démonter entièrement la palette. Il va falloir ensuite retirer les clous et décaper les planches, si elles sont peintes. Ensuite, on passe à l’étape de ponçage proprement dit. Une fois toutes ces étapes de réalisées, il faudra ensuite blanchir les planches. À vous de choisir par quel procédés vous allez réaliser le blanchiment. Attention le temps de pose peut être différent selon l’essence des planches. Je vous conseille, même si c’est un peu plus long, de blanchir les planches une par une pour être certain d’obtenir le même niveau de blanchissement. Il vous faudra bien entendu, traiter votre bois par la suite et là encore, il vous faudra choisir quel produit prendre.

Comment blanchir du chêne ?

On le sait toutes et tous, le chêne et le hêtre font partie des essences de bois qu’on a l’habitude de qualifier de nobles. Ils font aussi parti des bois relativement durs. Même s’il existe des essence encore plus dures comme l’ipé, le Jacob ou le wengé. Il existe d’ailleurs un classement dans la dureté qui pourra très certainement vous aider à savoir, combien de temps vous devrez laisser le traitement pour blanchir vos planches ou vos meubles. Le chêne et le hêtre rentrent dans la même classe. Ils sont dans la classe C. Sachant que la classe la plus tendre est la classe A, où l’on trouve du pin et du sapin, et la classe D est spécifique pour les bois les plus durs.

Au niveau des produit pour blanchir le bois, là encore je n’ai pas de conseils spécifiques à vous donner sur le choix du traitement. Par contre, il est primordial de ne pas laisser le produit stagner sur le bois, sans quoi vous allez obtenir l’effet inverse et votre chêne risque de noircir. Une autre chose à laquelle vous devez faire attention si vous utilisez de l’acide oxalique ou de percarbonate, c’est qu’il y a parfois des cristaux mal dilués. Ils pourraient eux aussi laisser des marques et faire noircir le bois. Il est donc d’être important de bien rincer le produit. Si vous avez un doute sur le temps de pose, je vous conseille de faire un test sur une partie qu’on ne verra pas par la suite. Si le résultat n’est pas satisfaisant après un premier rinçage, vous pourrez toujours renouveler l’opération une seconde fois si nécessaire. Vous pouvez entre deux couches poncer votre bois à l’aide d’un papier de verre très fin (du 180 voir du 240). Le chêne étant un bois dur, je vous conseille de laisser sécher votre bois pendant toute une nuit, car si vous vernissez avant vous risquez d’emprisonner l’humidité à l’intérieur du bois. Une fois le bois bien sec, libre à vous d’utiliser le traitement qui vous semble le plus adéquat en fonction de l’utilisation que vous allez avoir avec votre meuble en bois. Le vernis vitrificateur sera parfait pour un meuble de cuisine par exemple.

Comment blanchir du bois noirci par humidité ?

Le bois reste un des matériaux préférés des Français, car il s’intègre parfaitement quel que soit le type de décoration de votre intérieur. Sauf que le bois et l’eau ne font hélas pas forcément très bon ménage. Même en faisant très attention, il se peut que des taches apparaissent. Rassurez-vous, il existe des solutions très simples pour en venir à bout sans devoir pour autant totalement poncer et revenir votre table ou votre meuble. La première méthode simple et facile est d’utiliser du bicarbonate de soude avec une noisette de dentifrice. Au niveau de la préparation, c’est très simple. Il suffit de mélanger ½ cuillère à café de bicarbonate de soude avec une grosse noisette de dentifrice, pour en faire un epête facile à appliquer. Il vous suffit ensuite de frotter la tache avec un chiffon doux ou une microfibre. Il vous faudra par contre vous occuper de la tache dans le sens des fibres, sinon vous risquez d’avoir à la place de la tâche, de mauvaises rayures disgracieuses. Si la tâche d’eau n’est pas très vieille, vous pouvez essayer la méthode du sel. Pour cela, vous devez préparer une sorte de pâte en mélangeant de l’eau avec du gros sel. Le sel devrait alors faire remonter l’eau du bois et la tache devrait disparaître très rapidement. Vous avez également le poudre de Terre de Sommières. Si rien n’y fait il va alors faire employer la manière forte et blanchir votre table. Je vous renvoie pour cela vers les différents produits et les différentes méthodes pour blanchir du bois.

Si vous voulez traiter du bois avec des traces d’eau et noircies avec la pluie par exemple, il va falloir utiliser de l’huile de coude. Vous devrez poncer le meuble avec un papier de verre fin, dont le grain est de 80 maximum si votre table est très abimée. Je vous conseille par contre de la faire à la main, si la couche de vernis précédente n’est pas trop épaisse.

Comment blanchir du vieux bois facilement ?

Voici la bonne méthode pour blanchir votre vieux bois facilement et rapidement. Si vous voulez redonner un nouveau look à un vieux meuble ou à une vieille table, c’est sans doute la solution la moins chère pour faire du « home Staging ». Il va falloir dans un premier temps bien protéger le sol car les produits pour blanchir sont relativement agressifs. Il serait dommage d’avoir de jolies taches sur son plancher, à cause du blanchiment de ses meubles de cuisine. Ensuite, il y a de très grandes chances que votre meuble soit recouvert par une couche de vernis. Il va donc savoir l’éliminer. Pour ça, il n’y a pas 36 solutions. Vous aurez le choix entre du papier abrasif ou le produit à décaper chimique. Le plus facile étant le produit chimique. Que vous choisissiez l’une ou l’autre des méthodes, vous allez devoir bien rincer. Vous pouvez même ajouter un peu de vinaigre dans votre eau de rinçage. Laissez votre bois sécher. Idéalement vous pouvez le laisser reposer toute une nuit. Avant de passer au traitement de blanchiment, passer un petit chiffon doux pour retirer les traces de poussières éventuelles. Vous allez maintenant passer la solution de blanchiment. La plupart des produits, dont je vous ai parlé ici, s’appliquent avec un pinceau ou un splater. Vous pouvez même utiliser un rouleau en cas de grande surface plane. Attention par contre à ce que le produit ne s’accumule pas, car vous risqueriez d’obtenir une teinte non uniforme voir dans certains cas, des tâches. Laissez le produit poser entre 15 et 20 minutes. Il vous faudra ensuite bien le rincer. Si le résultat ne vous semble pas assez satisfaisant, vous pouvez renouveler l’opération une seconde fois. Une fois la couleur voulue atteinte, il vous faudra à nouveau laisser sécher votre meuble ou votre pièce de bois. On passe maintenant à la dernière étape le vernis. Il est primordial de choisir un produit le plus adapté, sans quoi vous devrez renouveler l’opération plus souvent que nécessaire. Je vous invite à relire le paragraphe sur le traitement à utiliser après le blanchiment. Vous le voyez ce n’est pas très compliqué. Il faut simplement respecter le temps de pose et de préparation. Vous êtes maintenant prêt à pouvoir redonner un coup de neuf à vos meubles de cuisine, qui étaient il faut bien l’avouer, ternis par le temps.

La patine sera votre meilleure amie

Si vous souhaitez blanchir du bois, vous devez utiliser de la peinture blanche ou de la patine. Vous trouverez ces produits dans les rayons dédiés dans des boutiques de bricolage. La patine est aussi facile à utiliser.

  • Vous devez l’appliquer avec un pinceau ou un chiffon propre sur l’ensemble du bois en suivant le sens des veines.
  • Vous respectez le temps de pose et vous pouvez tenter de blanchir un peu plus en ajoutant du produit.

Vous aurez un aspect vieilli très recherché par les adeptes des produits vintages qui reviennent en force sur le marché depuis quelques mois.

Latest Posts