Autorisation de voyage électronique au Canada : que savoir à son sujet ?

PetitLien.fr » Voyage » Autorisation de voyage électronique au Canada : que savoir à son sujet ?

Depuis 2016, Il est possible à tout voyageur désireux de se rendre au Canada de le faire, sans pour autant formuler au préalable une demande de visa. Cela est possible grâce à l’autorisation de voyage électronique (AVE) mise en place par l’État canadien. Que vous soyez français ou ressortissant d’un des pays concernés par ledit programme, vous aurez sûrement besoin d’une AVE. Nous vous exposons dans cet article, l’essentiel à savoir sur cette nouvelle autorisation.

Qu’est-ce qu’une autorisation de voyage électronique et pourquoi l’avoir ?

L’autorisation de voyage électronique (AVE) est un document qui est lié électroniquement à votre passeport et qui vous offre la possibilité de vous rendre au Canada pour une durée maximale de 6 mois. Autrement dit, c’est un justificatif qui vous permet de vous rendre au Canada, autant de fois que vous désirez, sans avoir à chaque fois recours à la demande de visa. Cela est possible lorsque vos séjours sont effectués dans le délai de validité imparti à votre passeport (5 ans maximum). En effet, vous devez avoir une nouvelle AVE dès que vous renouvelez votre passeport.

L’AVE est un document important à la sécurité des Canadiens, car il permet de dissuader les voyageurs qui sont interdits d’entrée au Canada. Par contre, il facilite l’arrivée des voyageurs éligibles surtout au niveau de la douane. C’est un document qui permet à l’État canadien de facilement déterminer et contrôler les étrangers qui poseraient un risque pour la sécurité et ceci avant leur vol pour Canada.

Comment fait-on la demande d’une AVE ?

La demande d’autorisation de voyage électronique se fait bien évidemment en ligne. C’est un processus très simple qui se fait en seulement quelques clics. Pour permettre l’accès à tout le monde aux informations nécessaires, tout le processus de demande est expliqué sur la page officielle du site de l’agence prévue à cet effet. Vous devez donc lire et avoir sous la main tous les documents nécessaires pour effectuer votre demande. Il s’agit de :

  • votre passeport
  • une carte de crédit ou de débit
  • et une adresse mail.

Ensuite, la première étape est d’envoyer votre demande en renseignant le formulaire prévu pour, en ligne.

L’étape suivante est celle du paiement des frais de traitement de votre dossier qui s’élèvent à 7 $ CAN. Une fois le paiement effectué, vous recevez un courriel à propos de votre demande.

Quant au délai d’approbation, il est immédiat. Dans le cas échéant, vous devez ajouter des justificatifs supplémentaires et suivre les directives envoyées électroniquement (dans un délai de 72 heures).

Dès lors que votre AVE est approuvée, n’oubliez pas de vérifier que le numéro de passeport mentionné dans votre mail d’approbation est identique au numéro à celui de votre passeport. Sinon, vous devez faire une autre demande d’AVE. Il est recommandé d’obtenir son AVE avant de réserver son vol pour le Canada.

Qui est concerné par la demande de l’AVE ?

Deux types de voyageurs ont besoin d’une AVE avant de prendre le vol pour le Canada.

  • Les étrangers dispensés de l’obligation de visa

Ils ont besoin de cette pièce uniquement lorsqu’ils voyagent par voie aérienne. Cependant, l’AVE n’est pas obligatoire pour eux lorsqu’ils viennent au Canada par voie terrestre ou maritime.

  • Les résidents permanents légitimes des États-Unis

En plus de l’AVE et de leur passeport valide, ils doivent posséder une carte verte valide.

S’agissant des voyageurs pouvant être admissibles à l’obtention de l’AVE, ils doivent obtenir en plus de l’AVE, un visa de visiteur lorsqu’ils arrivent au Canada par voie terrestre ou maritime.

Les voyageurs qui ne peuvent pas présenter une demande d’AVE, mais qui doivent avoir d’autres pièces d’identité sont :

  • les citoyens canadiens
  • les Américains qui ont la nationalité canadienne
  • et les résidents permanents du Canada.

Certains voyageurs sont dispensés de l’obligation d’obtenir une AVE. Il s’agit par exemple des citoyens américains. Vous pouvez retrouver sur le site de l’agence chargée des demandes d’AVE, la liste complète des personnes exemptées de l’obligation d’obtenir une AVE.